Statue : Vierge à l'Enfant

Désignation

Dénomination de l'objet

Statue

Titre courant

Statue : Vierge à l'Enfant

Localisation

Localisation

Rhône-Alpes ; Loire (42) ; Montbrison ; rue Notre-Dame ; Collégiale Notre-Dame-d'Espérance

Numéro INSEE de la commune

42147

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Montbrison

Adresse de l'édifice

Notre-Dame (rue)

Nom de l'édifice

Collégiale Notre-Dame-d'Espérance

Référence Mérimée de l'édifice

IA42000988

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Façade occidentale

Description

Catégorie technique

Sculpture

Matériaux et techniques d'interventions

Grès : décor en ronde-bosse

Description matérielle

Statue en ronde bosse sculptée en grès, posée sur un socle dont la partie basse, ornée d'arcatures brisées, est liée au linteau.

Indexation iconographique normalisée

Vierge à l'Enfant, monogramme, A.M.

Description de l'iconographie

La Vierge est couronnée et vêtue d'une robe et d'un manteau dont le oan droit forme un large repli de forme circulaire sous son bras. Elle présente l'Enfant assis sur sa main droite, également couronné. Le monogramme AM est gravé sur le socle.

Dimensions normalisées

Dimensions non prises

État de conservation (normalisé)

Oeuvre restaurée

Précisions sur l'état de conservation

La statue a été considérablement restaurée, certainement dans la 1ère moitié du 19e siècle : la tête de la Vierge a été largement resculptée, son cou, ses mains et l'Enfant sont des réfections maladroites.

Inscription

Inscription

Précisions sur l'inscription

Le monogramme AM est gravé sur le socle.

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

auteur inconnu

Siècle de création

Limite 13e siècle 14e siècle (?)

Description historique

La statue est réputée provenir de la première chapelle comtale située dans l'enceinte castrale. Il s'agit plutôt d'une Vierge plus tardive, très restaurée au début du 19e siècle : la tête est peut-être celle d'origine, mais très reprise et avec une réfection du raccordement aux épaules ; les mains et l'Enfant ont peut-être été restitués plus tardivement. Une légende rapportée par Vincent Durand (1900) illustre la forte valeur symbolique accordée par les Montbrisonnais à cette statue : jetée à bas par les révolutionnaires en 1793, elle serait tombée sur une pierre, certainement une dalle funéraire, qui bascula et la laissa glisser mystérieusement dans un caveau sous terre, où on la laissa jusqu'au retour du roi.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Intérêt de l'objet

À signaler

Références documentaires

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Dénomination du dossier

Sous-dossier

Intitulé de l'ensemble

Portail occidental

Référence des l'ensemble

IM42001559

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2004

Date de rédaction de la notice

2009

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Rhône-Alpes - Service chargé de l'inventaire 6, Quai Saint-Vincent - 69001 Lyon - 04.72.00.43.70