Ensemble de bas-reliefs

Désignation

Dénomination de l'objet

Bas-relief

Titre courant

Ensemble de bas-reliefs

Localisation

Localisation

Centre-Val de Loire ; Loir-et-Cher (41) ; Blois ; Gallois (rue) 2 ; Bureau de poste

Numéro INSEE de la commune

41018

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Val de Loire et Reconstruction

Lieu-dit

Rive droite

Adresse de l'édifice

Gallois (rue) 2

Nom de l'édifice

Bureau de poste

Référence Mérimée de l'édifice

IA41000733

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Description

Catégorie technique

Sculpture

Matériaux et techniques d'interventions

Pierre : taillé

Description matérielle

L'entrée de la poste est soulignée par deux piliers décorés de bas-reliefs figurés. Ces bas-reliefs sont sculptés sur deux des faces de chacun des dix blocs de pierre qui encadrent la porte. Les bas-reliefs se lisent en partant du haut à gauche pour finir en bas à droite. Ils évoquent l'histoire de Blois par les faits historiques qui s'y sont déroulés, par ses grands hommes et par sa situation en bord de Loire et ses mariniers. Les éléments représentés sont explicités par des inscriptions succinctes. Ainsi sont figurés successivement : la construction du Château, le départ de Jeanne d'Arc de Blois en 1429, la naissance de Louis-XII en 1462, la rencontre de Charles Quint et de François Premier, les États généraux de Blois en1588, l'assassinat du Duc de Guise la même année, la création du diocèse de Blois en 1698 et son premier évêque Monseigneur Bertier, les inventions de Denis Papin et l'activité des mariniers de Loire et les évènements révolutionnaires de la bénédiction des drapeaux et du serment fédératif. La dernière étape qui ponctue cette grande fresque n'est autre que la reconstruction après-guerre, contexte d'édification de cette poste centrale. Ce moment constitue dès les années cinquante un des grands moments de l'histoire blésoise. La représentation de chacun de ces thèmes est très contrainte par la taille des surfaces sculptées. Les auteurs ont opté pour un certain classicisme monumental. Chaque scène réunit entre deux et quatre figures, représentées au premier plan et occupant quasiment toute la hauteur. Le décor de chaque scène est simplement évoqué voire symbolisé. Ainsi la Loire est-elle par exemple représentée par le pont Gabriel.

Indexation iconographique normalisée

Scène, architecte, plan, château, comtes de Châtillon, scène historique, Jeanne d'Arc, cheval, bénédiction, foule, scène historique, accouchement, Marie de Clève, lit, évêque, bénédiction, nourrisson, scène historique, Charles Quint, François Ier, cheval, château, cavalier, scène historique, François Ier, foule, scène historique, Duc de Guise : cadavre, meurtre, arme, Henri III, tenture, scène historique, Mgr de Bertier, évêque, dais, scène, homme, bateau, pont, tonneau, scène, Denis Papin, machine, scène, bénediction, drapeau, scène, serment, crucifix, scène historique, Deuxième Guerre mondiale, famille, destruction, pont, char de guerre, scène, Reconstruction, allégorie, la paix, chantier, cadre urbain, ouvrier

Description de l'iconographie

Présentation du plan du château (niveau cinq, pilier gauche) : la première partie de la composition représente trois hommes, dont un architecte qui présente les plans du château de Blois aux comtes de Châtillon qui apparaissent dans la seconde partie ;Départ de Jeanne d'Arc (niveau quatre, pilier gauche) : première partie du bas-relief présentant Jeanne d'arc à cheval s'éloignant. Elle est précédée d'un homme d'église portant un étendard et accompagnée d'un cavalier. La seconde partie montre un prêtre la bénissant et une foule en arme ;Naissance de Louis XII (niveau trois, pilier gauche) : la première partie de la composition représente Marie de Clèves alitée et entourée d'un homme (médecin ?) et d'une servante. Dans la seconde partie, un évêque bénit le roi nouveau-né, Louis XII, porté par un homme (Charles Ier d'Orléans ?) ;Rencontre de Charles Quint et de François Ier (niveau deux, pilier gauche) : Charles Quint et François Ier sont à cheval accompagnés de deux cavaliers. Un château est visible en arrière-plan ;Les États généraux (niveau un, pilier gauche) : la composition en deux parties représente les États généraux réunis à Blois en 1588-89. Dans la première, le roi Henri III est entouré de sa cour composée, notamment de sa mère Catherine de Médicis. Dans la seconde, les membres de l'assemblée sont visibles assis sur des bancs et dans des tribunes.Assassinat du duc de Guise (niveau cinq, pilier droit) : la première partie de la composition représente quatre hommes armés attaquant le duc de Guise qui gît à terre. Dans la seconde, le roi Henri III sort de sous une tenture rappelant le tableau de Paul Delaroche (17 juil. 1797 - 4 nov. 1856) et son atelier, Assassinat du duc de Guise (1834, Château royal de Blois) ;Entrée solennelle de Mgr de Bertier Ier évêque de Blois (niveau quatre, pilier droit) : dans la première partie du bas-relief, deux hommes sous un arc en plein cintre attendent Monseigneur de Bertier, premier évêque de Blois qui apparaît, dans la seconde partie, portant une crosse et les bénissant. Deux enfants de chœur portent sa chape, tandis qu'en arrière-plan, un dais est figuré ;Mariniers de la Loire (niveau trois, pilier droit) : scène sur un bateau représentant un marinier portant un paquet, tandis qu'un second prend des notes entouré de ballots et de tonneaux. En arrière-plan, un bateau à vapeur et le pont Jacques-Gabriel sont visibles ;Denis Papin, 1647-1714 (niveau trois, pilier droit) : scène représentant Denis Papin manipulant sa machine à vapeur dont un homme alimente le foyer ;Bénédiction de drapeaux (niveau deux, pilier droit) : un homme d'église bénit des drapeaux ;Serment fédératif (niveau deux, pilier droit) : un homme (d'église ?) prête serment en 1790. A droite de la scène, un crucifix est visible ;Destruction (niveau un, pilier droit) : une mère et ses deux enfants assistent à la destruction de la ville de Blois, identifiable grâce au pont Jacques-Gabriel figuré à l'arrière-plan. Un tank avance dans les ruines ;La paix. Bâtir (niveau un, pilier droit) : scène dominée par l'allégorie de la Paix représentant deux ouvriers du bâtiments sur un chantier de construction. En arrière-plan, des bâtiments et une grue de chantier sont visibles.

Inscription

Inscription concernant l'iconographie (sculpté, sur l'oeuvre), inscription concernant le titre (sculpté, sur l'oeuvre), signature (sculpté, sur l'oeuvre)

Précisions sur l'inscription

Signature : L.A. LEJEUNE (niveau 1, pilier droit) ; A. MARTIAL (niveau 1, pilier gauche).

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

Lejeune L.A. (sculpteur) ; Martial (sculpteur)

Siècle de création

3e quart 20e siècle

Description historique

Cet ensemble de bas-reliefs a été créé au moment de la construction de l'hôtel des postes dans le contexte de la reconstruction après la Seconde Guerre mondiale de la ville de Blois.Il est signé par les sculpteurs L.A. Lejeune et Martial. La poste est le seul exemple d'intégration de l'art à l'architecture dans la reconstruction de Blois.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Date et typologie de la protection

secteur sauvegardé ;

Références documentaires

Cadre de l'étude

Enquête thématique régionale (Val de Loire et Reconstruction)

Dénomination du dossier

Sous-dossier

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2010

Date de rédaction de la notice

2012

Adresse du dossier Inventaire

Région Centre-Val de Loire - Service régional de l'Inventaire - 6 rue de la Manufacture 45000 Orléans – 02.38.70.25.06

1/21
Ensemble de bas-reliefs
Ensemble de bas-reliefs
(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
Voir la notice image