croix de chemin dite Croix de Lissandre

Désignation

Dénomination de l'objet

Croix de chemin

Appelation d'usage

Croix de Lissandre

Titre courant

Croix de chemin dite Croix de Lissandre

Localisation

Localisation

Aquitaine ; Landes (40) ; Horsarrieu

Numéro INSEE de la commune

40128

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Hagetmau

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En écart

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Chemin de Lissandre, à 1 km au sud du bourg

Description

Catégorie technique

Taille de pierre, maçonnerie

Matériaux et techniques d'interventions

Calcaire : décor en bas relief, décor dans la masse

Description matérielle

Croix monolithe en calcaire, sur socle en pyramide tronquée constitué de moellons de grès rouge maçonnés.

Indexation iconographique normalisée

Christ en croix

Description de l'iconographie

Le Christ est représenté vivant, entièrement nu mais asexué. Les indications anatomiques sont inexistantes, les traits du visage, parfaitement ovale, réduits à des incisions pour la bouche et les yeux. La moitié inférieure du montant de la croix est en forme de tronc de pyramide.

Dimensions normalisées

Dimensions de la croix sans le socle : h = 85 ; la = 66. Socle : h = 135.

État de conservation (normalisé)

Partie remplacée

Précisions sur l'état de conservation

Le socle est moderne.

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

auteur inconnu

Siècle de création

Moyen Age (?)

Description historique

Cette croix, appelée 'calvaire d'Horsarrieu' ou 'croix de Lissandre', était placée originellement, soit au lieu-dit Lacroutz, soit plus probablement au bord du 'chemin de Lespitaou', près d'un hôpital de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem, attesté dès 1335 par le 'Liber aureus' de l'évêché d'Aire et dont la chapelle fut démolie après 1837. La croix a été déplacée d'une centaine de mètres vers le nord, en direction du bourg d'Horsarrieu, lors du remembrement des terres de la commune en 1973 ; le socle a été refait à cette occasion. Quant à la croix elle-même, les avis des historiens locaux s'accordent pour faire d'elle 'le plus ancien calvaire des Landes' : 'dans la lignée de l'art burgonde et mérovingien du 7e siècle' (F. Rousseau, 1964), du 'temps médiéval le plus reculé' (D. Chabas, 1970), d'une 'grande antiquité' (M. Justes, 1985). La facture rudimentaire de la sculpture et l'extrême stylisation de la figure du Christ ne permettent pas de préciser davantage, mais il convient de noter que ces 'archaïsmes' ont perduré très tard dans l'art religieux landais, témoins de nombreux chapiteaux ou culots sculptés jusqu'au 16e siècle et au delà.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Date et typologie de la protection

2006/03/29 : inscrit au titre objet

Précisions sur la protection

Arrêté de protection : croix de carrefour.

Intérêt de l'objet

À signaler

Références documentaires

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2010

Date de rédaction de la notice

2010

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional d'Aquitaine - Service chargé de l'inventaire 54, rue Magendie 33077 Bordeaux Cedex - 05.57.95.02.02

croix de chemin dite croix de Lissandre
croix de chemin dite croix de Lissandre
© Région Aquitaine - Inventaire général ; © Conseil général des Landes
Voir la notice image