décor sculpté du collatéral sud (2 chapiteaux, 4 culots, 3 frises d'imposte, 3 clefs de voûte, 1 clef d'arc)

Désignation

Dénomination de l'objet

Chapiteau (2), culot (5), frise (3), clef de voûte (3), clef d'arc

Titre courant

Décor sculpté du collatéral sud (2 chapiteaux, 4 culots, 3 frises d'imposte, 3 clefs de voûte, 1 clef d'arc)

Localisation

Localisation

Aquitaine ; Landes (40) ; Arx ; église paroissiale Saint-Martin

Numéro INSEE de la commune

40015

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Gabarret

Nom de l'édifice

Église paroissiale Saint-Martin

Référence Mérimée de l'édifice

IA40001486

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Collatéral sud

Description

Catégorie technique

Sculpture

Matériaux et techniques d'interventions

Pierre : décor en relief, décor dans la masse, ajouré

Description matérielle

Le décor sculpté est concentré sur les quatre culots qui occupent les angles du collatéral, sur le chapiteau de la colonne adossée au mur sud entre les deux travées, sur les frises couronnant l'imposte du gros pilier central et des piédroits des deux grandes arcades, sur le chapiteau de la colonnette adossée dans l'angle rentrant du pilier central et sur le culot qui reçoit la retombée de l'arc, enfin sur les trois clefs de voûte (la clef centrale étant fixée de manière insolite sur l'intrados de l'arc doubleau séparant les deux travées). La sculpture est en fort relief ; certains éléments sont en haut relief et ajourés, comme la partie droite de la frise d'imposte ouest ou les côtés du grand chapiteau sud.

Indexation iconographique normalisée

Ange, homme, musicien (cornemuse, flûte, tambourin), femme (en buste, nu), IHS, M.A., animal fabuleux, aigle, serpent, chien, lion, fleur de lys, ornementation

Description de l'iconographie

La description se déroule, tous supports confondus, à partir du piédroit ouest de l'arcade de la 1ère travée, dans le sens des aiguilles d'une montre ; les numéros entre parenthèses renvoient au plan en annexe.£Frise d'imposte du piédroit ouest de l'arcade de la 1ère travée, de gauche à droite (1) : écusson nu, colonne cannelée brisée et renversée d'où sort un quadrupède ailé (lion ?), panier d'osier tressé empli de tiges fleuries, objet ajouré (table renversée ?), animal fabuleux ailé à queue de serpent (dragon ?). Frise d'imposte du gros pilier central, face sud, de gauche à droite (2) : torsade cloutée, palmette perlée, bracelets à fleurs, monstre carnassier mordant une tige godronnée et mordu lui-même par une tête humaine cordiforme, rosace, corde, fleur à six pétales, monogramme I.H.S., aigle, personnage féminin en buste tenant une chaîne de la main droite et un serpent de la gauche (Eve ?), fleurs à six pétales et feuilles, buste d'homme, rose, écusson. Chapiteau de la colonnette adossée dans l'angle rentrant sud du gros pilier central (3) : chien à collier entouré d'une banderole perlée (ou feuille ?) et surmonté de deux consoles en volute. Culot supportant la retombée de l'arc oriental sur la face sud du pilier central (4) : petit personnage masculin glabre et chauve, à mi-corps, enroulé dans un phylactère. Frise d'imposte du piédroit est de l'arcade de la 2e travée, de gauche à droite (5) : animal fabuleux ailé à queue de serpent (dragon ?), grappe de raisin et glands de chêne, pomme de pin, houppe ou pompon, ange en vol. Culot à l'angle nord-est de la 2e travée (6) : au niveau inférieur, une tête masculine souriante ou grimaçante à cheveux longs ; au niveau supérieur, un personnage à queue de chat jouant de la cornemuse. Culot à l'angle sud-est de la 2e travée (7) : au niveau inférieur, un tambourinaire à mi-corps jouant de la flûte à bec et du tambourin, surmonté d'un corps de moulure ; au niveau supérieur, un phylactère à inscription surmonté d'un pampre avec grappes. Chapiteau de la colonne adossée au sud entre les deux travées (8) : sur la face nord, en forme de table commémorative, une inscription en trois lignes surmontant un grand cartouche cordiforme ; sur la face est, monogramme I.H.S. surmonté d'une niche ajourée timbrée d'une fleur de lys héraldique ; sur la face ouest, monogramme A.M. surmonté d'une niche en accolade fleuronnée ; les niches des côtés abritaient peut-être des statuettes à l'origine. Culot à l'angle sud-ouest de la 1ère travée (9) : homme à mi-corps aux cheveux longs, tenant des deux mains un objet non identifié (arc ou instrument de musique ?). Culot à l'angle nord-ouest de la 1ère travée (10) : damier surmonté d'un entrelacs. Clef de voûte de la 1ère travée (11) : écusson nu. Clef de voûte sur l'arc doubleau entre les deux travées (12) : monogramme I.H.S. ornemental en forme de câbles et de maillons imbriqués. Clef de voûte de la 2e travée (13) : femme en buste, nue, aux longs cheveux tressés, tenant d'une main un serpent (Eve ?), dans une couronne de branches enchevêtrées (selon quelques auteurs, le Christ aux outrages dans la couronne d'épines ?). Clef de l'arcade de la 2e travée, face nord (14) : feuille surmontée de tige en volutes portant trois fleurettes à cinq pétales.

Dimensions normalisées

Dimensions non prises

État de conservation (normalisé)

Traces de peinture

Précisions sur l'état de conservation

Quelques traces de peinture ocre sur les frises d'imposte. Sur l'écusson de la frise ouest, à l'entrée du collatéral, et sur celui de la clef de voûte de la 1ère travée étaient peut-être peintes les armoiries d'un donateur ou bienfaiteur de l'église.

Inscription

Date (en relief), inscription (en relief)

Précisions sur l'inscription

Date (en minuscules et majuscules gothiques, en relief sur la face nord du chapiteau du mur sud) : lan m / e VC e / XXII (id est : l'an mille et cinq cent et vingt deux). Inscription (en minuscules gothiques, en relief sur le phylactère du culot sud-est) : i n a i (chaque lettre encadrée séparément).

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

auteur inconnu

Siècle de création

1er quart 16e siècle

Année de création

1522

Description historique

L'exécution du décor du collatéral sud est datée par le millésime 1522 qui figure en chiffres romains sur le chapiteau méridional. Elle est due à une petite équipe de sculpteurs comprenant deux ou trois membres : l'un, sans doute le maître, est responsable des ornements les plus fouillés et originaux, tels ceux des frises d'imposte ou des chapiteaux ; un assistant a probablement sculpté les culots à tête, plus frustes et schématiques ; enfin, les clefs de voûte sont peut-être dues à un troisième praticien, à moins qu'elles ne reviennent aussi au chef d'atelier.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Date et typologie de la protection

1990/05/30 : inscrit au titre immeuble

Précisions sur la protection

Inscrit avec l'église.

Intérêt de l'objet

À signaler

Références documentaires

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Dénomination du dossier

Sous-dossier

Intitulé de l'ensemble

Ensemble du décor sculpté de l'église

Référence des l'ensemble

IM40003118

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2009

Date de rédaction de la notice

2009

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional d'Aquitaine - Service chargé de l'inventaire 54, rue Magendie 33077 Bordeaux Cedex - 05.57.95.02.02