peinture monumentale : Saint Pierre bénissant avec le pape Pie XII et Mgr Mathieu, le Christ et saint Pierre sur les eaux, apparition de Lourdes

Désignation

Dénomination de l'objet

Peinture monumentale

Titre courant

Peinture monumentale : Saint Pierre bénissant avec le pape Pie XII et Mgr Mathieu, le Christ et saint Pierre sur les eaux, apparition de Lourdes

Localisation

Localisation

Aquitaine ; Landes (40) ; Lubbon ; église paroissiale Saint-Pierre

Numéro INSEE de la commune

40161

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Gabarret

Nom de l'édifice

Église paroissiale Saint-Pierre

Référence Mérimée de l'édifice

IA40001499

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Choeur, mur oriental

Description

Catégorie technique

Peinture murale

Structure et typologie

Rectangulaire horizontal

Matériaux et techniques d'interventions

Enduit (support) : fresque (?)

Description matérielle

Le décor peint, sans doute à fresque, couvre la totalité du mur oriental du choeur au-dessus du lambris d'appui.

Indexation iconographique normalisée

Christ, saint Pierre apôtre, noyade, secours, lac, bateau à voiles, saint Pierre apôtre, trône, pape : agenouillé, évêque, prêtre, ange : orant, livre, encensoir, brebis, Vierge, apparition, sainte Bernadette, grotte, rivière

Description de l'iconographie

Le décor s'articule en trois scènes distinctes mais unifiées par un fond de paysage commun. A gauche est représenté l'épisode évangélique du Christ et saint Pierre sur les eaux (l'apôtre en péril tend les bras vers son maître). Au centre, au-dessus du maître-autel, saint Pierre est figuré en Prince des Apôtres, assis sur son trône, bénissant et tenant les clefs, devant une colonnade qui évoque la basilique Saint-Pierre de Rome ; de part et d'autre, sur les marches du trône, sont figurés symétriquement les représentants de l'Eglise militante : à gauche, le pape Pie XII agenouillé et appuyé sur l'accotoir du trône, un évêque noir crossé et mitré (au second plan) et un autre évêque identifié par les armoiries à ses pieds comme l'évêque d'Aire Clément Mathieu ; à droite, trois jeunes prêtres en soutane (au second plan) et un chanoine portant aumusse et rabat, sans doute l'abbé Salvat, curé desservant de Lubbon, accompagné d'un diacre portant les saintes espèces. Devant le soubassement du trône, entourant le tabernacle du maître-autel, deux couples d'anges agenouillés, ceux de droite priant, ceux de gauche tenant livre et encensoir ; à gauche, sous l'épisode évangélique, le peuple des fidèles figuré par un troupeau de brebis. A droite est représentée l'une des apparitions de la Vierge de Lourdes à Bernadette Soubirous. Entre cette dernière scène et les anges au pied du trône est peint, en manière d'ex-voto, un écriteau portant une inscription dédicatoire, accompagné d'un drapeau français, d'un casque de soldat et d'un bouquet de roses.

Dimensions normalisées

Largeur totale : la = 997 ; hauteur approximative : h = 335.

Inscription

Signature (gravée), inscription (peinte), armoiries (peintes)

Précisions sur l'inscription

Signature (gravée sur l'enduit, en bas à droite) : ART ET LOUANGE (dans un encadrement en forme de couronne d'épines) / JOSEPH / maçon. Inscription (peinte sur un bandeau sous le groupe central) : TU ES PIERRE ET SUR CETTE PIERRE JE BATIRAI MON EGLISE. Inscription (sur le livre tenu par l'ange agenouillé à gauche) : JE CROIS A LA SAINTE EGLISE CATHOLIQUE. Inscription (sur l'écriteau feint au-dessous du drapeau français, à droite) : RECONNAISSANCE / 1939-1940. Armoiries (aux pieds de Mgr Mathieu, évêque d'Aire) : D'or au chêne de sinople arraché et fusté de sable, surmonté d'une croix latine de gueules issant de l'arbre et accompagné à dextre et à senestre d'une étoile d'argent ; chapeau d'évêque.

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

Baranger Marie Mélanie (peintre) ; Joseph (maçon)

Lieu de création

Lieu d'exécution : Aquitaine, 40, Lubbon

Siècle de création

2e quart 20e siècle

Année de création

1941, 1942

Description historique

Cette peinture fut exécutée en août-septembre 1941 et au printemps 1942, sur commande du curé Salvat, par Marie Baranger (1902-2003), élève de Maurice Denis et co-fondatrice en 1936, avec son frère Pierre, de l'association 'Art et Louange'. Cette artiste, réfugiée dans le village voisin de Losse au début de la Seconde Guerre mondiale (1939-1940), témoigna sa gratitude pour l'accueil reçu de la population du Gabardan en décorant plusieurs églises du canton, à Baudignan (réf. IM40003080, 3082 et 3083), Arx (réf. IM40003130), Betbezer (réf. IM40003211) et Gabarret (réf. IM40003363 et 3364). Elle fut sans doute secondée, selon l'usage en vigueur dans son association, par un ou plusieurs praticiens locaux : dans le cas présent, le maçon Joseph, dont la signature accompagne la marque d''Art et Louange'. Le programme iconographique, en partie dicté par la dédicace de l'édifice à saint Pierre, est consacré à la vie terrestre de l'apôtre (saint Pierre et le Christ sur les eaux) et à la transmission de son pouvoir spirituel et temporel à l'Eglise militante, représentée par le pape Pie XII alors régnant (1939-1958) et par son clergé, dont l'évêque d'Aire Clément Mathieu (1930-1963). La représentation de l'apparition de la Vierge à Bernadette fait peut-être allusion au triduum jubilaire célébré à Lourdes en avril 1935 par le cardinal-légat Pacelli, futur Pie XII.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Intérêt de l'objet

À signaler

Références documentaires

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2009

Date de rédaction de la notice

2009

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional d'Aquitaine - Service chargé de l'inventaire 54, rue Magendie 33077 Bordeaux Cedex - 05.57.95.02.02