autel, gradin d'autel, tabernacle (maître-autel)

Désignation

Dénomination de l'objet

Autel, gradin d'autel, tabernacle

Précision sur la typologie de l'objet - hors lexique

Maître-autel

Titre courant

Autel, gradin d'autel, tabernacle (maître-autel)

Localisation

Localisation

Aquitaine ; Landes (40) ; Baudignan ; église paroissiale Saint-Jean-Baptiste

Numéro INSEE de la commune

40030

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Gabarret

Nom de l'édifice

Église paroissiale Saint-Jean-Baptiste

Référence Mérimée de l'édifice

IA40001487

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Choeur

Description

Catégorie technique

Maçonnerie, menuiserie, peinture

Structure et typologie

Plan (rectangulaire), élévation (galbée), pilastres (6)

Matériaux et techniques d'interventions

Pierre : peint, polychrome, bois blanc : décor en relief, décor rapporté, peint (polychrome, faux marbre), doré

Description matérielle

Autel-tombeau en pierre peinte, d'élévation galbée, adossé à un massif de pierre débordant. Gradin droit en bois peint faux marbre blanc, noir et vert veiné. Tabernacle parallélépipédique avec porte en plein cintre, ailes rectangulaires de même hauteur ; trois paires de pilastres dorés flanquent l'armoire eucharistique et les ailes ; le soubassement et la traverse supérieure sont peintes en faux marbre vert, la porte et les panneaux des ailes en faux marbre rose veiné ; les moulures et le décor sont en bois doré.

Indexation iconographique normalisée

Calice, hostie, saint Jean-Baptiste (enfant, croix, agenouillé), ange (orant, agenouillé), phylactère, monogramme, ornementation (trophée liturgique)

Description de l'iconographie

Décor peint sur la face de l'autel : le Saint-Sacrement (calice et hostie dans une gloire) adoré par saint Jean-Baptiste enfant (à droite) et par un ange orant (à gauche) ; entre eux, un phylactère portant l'inscription 'voici l'agneau de Dieu'. Décor du tabernacle : trophées liturgiques (mitre, crosse et palmes à gauche, livre, croix, lance et palmes à droite) peints sur fond faux marbre dans les panneaux des ailes ; monogrammes JC et MA peints sur les panneaux d'amortissement au-dessus des ailes ; ceps de vigne en stuc moulé et doré sur les pilastres ; motifs végétaux et fleurons en bois doré sur la traverse supérieure.

Dimensions normalisées

Autel : h = 85 ; la = 207 ; pr = 63,5 ; gradin : h = 23 ; la = 251 ; armoire eucharistique : h = 66 ; la = 53,5 ; pr = 29 ; ailes du tabernacle : h = 66 (sans les amortissements) ; la = 70 ; panneaux d'amortissement des ailes : h = 27.

État de conservation (normalisé)

Oeuvre composite, manque, repeint

Précisions sur l'état de conservation

Ensemble composite (le gradin, plus large que le massif postérieur de l'autel, n'est pas adapté à l'ensemble). Il manque une exposition au-dessus du tabernacle et sans doute des ailerons à l'extrémité externe des ailes. Le décor peint du tombeau d'autel est un ajout datant de 1942-1943. La polychromie faux marbre du gradin et du tabernacle a été refaite vers 1999 : une photographie de 1995 montre ces deux éléments peints en rose et bleu pâle, avec un décor de rubans dorés sur le gradin.

Inscription

Inscription concernant l'iconographie (peinte)

Précisions sur l'inscription

Inscription concernant l'iconographie (sur le phylactère peint sur l'autel) : VOICI L'AGNEAV DE DIEV.

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

Baranger Marie Mélanie (peintre)

Siècle de création

Limite 18e siècle 19e siècle, milieu 19e siècle, 2e quart 20e siècle

Année de création

1942

Description historique

Le maître-autel est un ensemble composite. L'autel galbé en pierre peut dater de la fin du 18e ou du début du 19e siècle. Le tabernacle fut remplacé suite à la demande formulée par l'évêque d'Aire Mgr Lannéluc lors de sa visite pastorale de 1842, non pas immédiatement, mais sans doute après 1851, date à laquelle l'église était toujours interdite (un tabernacle identique est conservé à l'église Saint-Martin d'Espérous à Parleboscq dans le même canton). L'ensemble fut orné en 1942-1943 d'un décor polychrome exécuté par (ou plus probablement d'après des dessins de) Marie Baranger (1902-2003), élève de Maurice Denis et co-fondatrice en 1936 de l'association 'Art et Louange'.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2009

Date de rédaction de la notice

2009

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional d'Aquitaine - Service chargé de l'inventaire 54, rue Magendie 33077 Bordeaux Cedex - 05.57.95.02.02