instruments d'observation et d'ophtalmologie (boîte de verres d'essai et 2 lunettes d'essai)

Désignation

Dénomination de l'objet

Instrument d'observation, instrument d'ophtalmologie

Précision sur la typologie de l'objet - hors lexique

Boîte de verres d'essai, lunettes d'essai

Titre courant

Instruments d'observation et d'ophtalmologie (boîte de verres d'essai et 2 lunettes d'essai)

Localisation

Localisation

Franche-Comté ; Jura (39) ; Morez ; école professionnelle dite Ecole nationale d'Optique puis lycée polyvalent Victor Bérard

Numéro INSEE de la commune

39368

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Morez

Adresse de l'édifice

Aimé Lamy (quai) 35

Nom de l'édifice

École professionnelle dite Ecole nationale d'Optique puis lycée polyvalent Victor Bérard

Référence Mérimée de l'édifice

IA39000662

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Bâtiment de l'enseignement (B), Optique lunetterie (salle 115)

Description

Catégorie technique

Enseignement, optique

Structure et typologie

Instrument spécialisé

Matériaux et techniques d'interventions

Hêtre, laiton, verre, matériau textile, alliage spécial, plastique

Description matérielle

Boîte de verres correcteurs et lunettes d'essai permettent de tester en grandeur réelle la correction à apporter pour améliorer la vue d'un patient. Fabriquée en hêtre, la boîte peut contenir 153 verres : 24 paires de verres sphériques concaves et autant de verres sphériques convexes (de 0, 25 à 15), 12 paires de verres cylindriques concaves et autant de convexes (de 0, 25 à 4), 4 verres prismatiques de 1 à 4° et 5 verres spécifiques (filtres, etc.). Cette répartition correspond à autant de divisions, où les verres s'insèrent dans des encoches. Le couvercle est articulé sur deux charnières et présente un capitonnage intérieur en tissu. L'une noire et l'autre blanche, les deux lunettes, faites en plastique et alliage, sont du même modèle et peuvent recevoir jusqu'à cinq verres. Elles sont entièrement adaptables à la personne grâce à diverses molettes : inclinaison par rapport à l'horizontale de chaque branche (dont la longueur est réglable), hauteur sur le nez, position des cercles par rapport à l'axe central (repérée à l'aide d'une graduation). Chaque cercle est mis en rotation à l'aide d'une petite molette, sa position étant connue par une graduation gravée sur son demi-périmètre.

Dimensions normalisées

Dimensions (en cm) de la boîte : l = 36,5, la = 27, h = 6. Dimensions des lunettes : h = 7, la = 16, pr = 16, .

État de conservation (normalisé)

Manque

Précisions sur l'état de conservation

Les lunettes d'essai d'origine manquent.

Inscription

Inscription concernant le fabricant, inscription concernant le lieu d'exécution, inscription technique, graduations

Précisions sur l'inscription

Inscriptions techniques (peintes sur des plaques métalliques clouées sur les divisions de la boîte) : identification du type de verre. Graduations (de même) donnant la puissance correctrice : verres sphériques = tous les 0, 25 de 0, 25 à 3, 50, tous les 0, 50 de 3, 50 à 5, 50, 6, 7, 8, 10, 12 et 15 ; verres cylindriques = tous les 0, 25 de 0, 25 à 2, tous les 0, 50 de 2 à 4 ; verres prismatiques = tous les degrés de 1° à 4°. Inscription sur les lunettes noires (au verso) : Made in Japan / Serial n° / 390106. Inscriptions sur les lunettes blanches : Made in Germany (au verso), Universal, Messbrille et Oculus (au recto). Graduation gravée sur le cercle des lunettes : traits toutes les 5 unités et chiffres des dizaine, cercle de droite = de 50 à 5 puis de 180 à 35, cercle de gauche = de 145 à 0 puis 175 à 130. Graduation gravée sur le pont : traits des unités de 24 à 40 avec nombres 25, 30, 35 et 40.

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

Oculus (fabricant)

Lieu de création

Lieu d'exécution : Allemagne, Wetzlar ; lieu d'exécution : Japon

Siècle de création

Milieu 20e siècle, 4e quart 20e siècle

Description historique

La boîte de verres d'essai, qui paraît dater du milieu du 20e siècle et dont l'auteur n'est pas connu, a perdu ses lunettes d'essai. Celles étudiées sont du dernier quart du 20e siècle : l'une est due à une société japonaise et l'autre à la société allemande Oculus (dont elle constitue le modèle UB 3), fondée en 1895 à Berlin par Alois Magger pour réaliser des instruments ophtalmologiques (ophtalmoscopes, ophtalmomètres de Javal, périmètres de Förster, etc.). Prenant le nom d'Oculus GmbH en décembre 1932, elle a été transférée en 1947 à Dutenhofen, commune rattachée en 1979 à la ville de Wetzlar (land de Hesse, Allemagne), où elle est toujours active.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété d'un établissement public

Références documentaires

Cadre de l'étude

Inventaire topographique ; enquête thématique régionale (lycées publics de Franche-Comté)

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2011

Date de rédaction de la notice

2011

Adresse du dossier Inventaire

Région Franche-Comté - Direction de l'Inventaire du patrimoine 8, avenue Denfert-Rochereau 25000 Besançon - 03.63.64.20.00

1/7
instruments d'observation et d'ophtalmologie (boîte de verres d'essai et 2 lunettes d'essai)
instruments d'observation et d'ophtalmologie (boîte de verres d'essai et 2 lunettes d'essai)
© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine, ADAGP
Voir la notice image