instrument de mesure des longueurs, des angles en optique et d'ophtalmologie (kératomètre de Javal dit ophtalmomètre)

Désignation

Dénomination de l'objet

Instrument de mesure des longueurs, instrument de mesure des angles en optique, instrument d'ophtalmologie

Précision sur la typologie de l'objet - hors lexique

Kératomètre

Appelation d'usage

Kératomètre de Javal ; ophtalmomètre

Titre courant

Instrument de mesure des longueurs, des angles en optique et d'ophtalmologie (kératomètre de Javal dit ophtalmomètre)

Localisation

Localisation

Franche-Comté ; Jura (39) ; Morez ; école professionnelle dite Ecole nationale d'Optique puis lycée polyvalent Victor Bérard

Numéro INSEE de la commune

39368

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Morez

Adresse de l'édifice

Aimé Lamy (quai) 35

Nom de l'édifice

École professionnelle dite Ecole nationale d'Optique puis lycée polyvalent Victor Bérard

Référence Mérimée de l'édifice

IA39000662

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Bâtiment de l'enseignement (B), Optique lunetterie (salle 115)

Description

Catégorie technique

Enseignement, optique

Structure et typologie

Instrument spécialisé, à électricité

Matériaux et techniques d'interventions

Alliage spécial (?), aluminium (?), fer, plastique, verre, aggloméré

Description matérielle

Un kératomètre sert à déterminer les rayons de courbure de la cornée, valeurs qui permettent d'en déduire la vergence (caractéristique de la focalisation) et l'astigmatisme. La cornée, recouverte par les larmes, est utilisée comme un miroir sur lequel sont projetées les images de deux mires, de formes et couleurs différentes (verte et rouge), dédoublées à l'aide d'un prisme : observées par réflexion, ces images doivent être affrontées (c'est-à-dire placées en position tangente) en ajustant l'écartement des mires. La lecture des résultats est alors possible pour le premier méridien principal (dont l'orientation doit être notée), une nouvelle visée étant nécessaire pour le deuxième. L'appareil, de couleur beige et noire, est fabriqué en aluminium ou alliage métallique, fer, plastique et verre. Le module de projection et visée, réglable en hauteur à l'aide d'une molette, repose sur un socle qu'un levier vertical permet de bouger dans deux directions afin d'opérer la mise au point. Ce module est encadré par les deux mires lumineuses qui peuvent, en agissant sur une manette verticale, se rapprocher ou s'écarter suivant un arc de cercle dont le centre est l'oeil du patient. Il se compose d'un oculaire pour la visée et d'un cadran de lecture donnant l'orientation du méridien (en degrés), la vergence (en dioptrie) et le rayon de courbure (en mm). Le kératomètre est solidaire d'une table réglable en hauteur, dotée d'un trépied en fer et alliage. Le plateau, en bois aggloméré revêtu de formica, porte à l'arrière le système d'appui (mentonnière et appui frontal) et au-dessous un transformateur.

Dimensions normalisées

Dimensions (en cm) : h = 45, la = 41, pr = 41. Dimensions de la table : h = 85, la = 50, pr = 38.

Inscription

Inscription concernant le fabricant, inscription concernant le lieu d'exécution, logotype, plaque signalétique, graduations

Précisions sur l'inscription

Inscription sur le socle : [logotype : la lettre e dans une forme ovale rappelant un oeil] / Essilor. Plaque signalétique (étiquette) collée sur le socle : Essilor / Modèle 4JAV000 / N° 458 / Made in Italy. Inscription peinte en façade du transformateur : Ophtalmometer. Plaque signalétique (étiquette) collée à l'arrière du transformateur : C.S.O. Firenze [...] Graduations gravées sur l'oculaire : traits pour les unités de - 7 à + 7 avec les chiffres et symboles 5, -, 0, + et 5. Graduations peintes sur le cadran circulaire : sur un demi-périmètre traits toutes les 5 unités et chiffres toutes les 15 unités de 0 à 180 (reportés deux fois, en sens inverse, avec les repères D et S), dans la fenêtre une double graduation avec à l'extérieur l'indication des dioptries (en quart de dioptrie) de 30 à 60 à 30 et à l'intérieur la valeur du rayon de courbure (en mm) de 6 à 11 environ.

Historique

Lieu de création

Lieu d'exécution : Italie, Florence

Siècle de création

4e quart 20e siècle

Description historique

Ce kératomètre, aussi appelé ophtalmomètre, a été fabriqué en Italie dans le quatrième quart du 20e siècle. Il est vraisemblablement l'oeuvre (partielle ou en totalité) de la société CSO (Costruzione Strumenti Oftalmici), fondée à Florence en 1967 par Sergio Mura et Giuseppe Matteuzzi. Il a été réalisé pour la société Essilor qui est née en 1972 de la fusion de la Société des Lunetiers, apparue en 1849 et qui a pris en 1964 la raison commerciale Essel, et de la société Silor. Cette dernière est issue d'un groupe dont l'histoire débute en 1919 avec l'ouverture par Georges Lissac (1897-1969) et deux de ses frères d'un premier magasin d'optique à Paris, rue Dauphine. L'affaire se développant sont créées successivement la S.A.R.L. Les Frères Lissac en 1931, la Société industrielle de Lunetterie en 1946, dédiée à la fabrication des montures de lunettes, et la société des Lentilles ophtalmiques spéciales (L.O.S.) en 1948. La L.O.S. devient L.O.R. (Lentilles ophtalmiques rationnelles) en 1960 puis les différentes sociétés sont regroupées en 1968 au sein du groupe Silor (Société industrielle de Lunetterie et d'Optique rationnelle). L'appareil a été inventé en 1880 par l'ophtalmologue Emile Javal (1839-1907), associé au professeur d'ophtalmologie norvégien Hjalmar August Schiotz (1850-1927), en alternative à celui imaginé en 1833 par Hermann Ludwig von Helmholtz (selon le British Optical Association Museum, le premier kératomètre serait parisien et daterait de 1728).

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété d'un établissement public

Références documentaires

Cadre de l'étude

Inventaire topographique ; enquête thématique régionale (lycées publics de Franche-Comté)

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Partie constituante non étudiée

Transformateur

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2011

Date de rédaction de la notice

2011

Adresse du dossier Inventaire

Région Franche-Comté - Direction de l'Inventaire du patrimoine 8, avenue Denfert-Rochereau 25000 Besançon - 03.63.64.20.00

1/2
instrument de mesure des longueurs, des angles en optique et d'ophtalmologie (kératomètre de Javal dit ophtalmomètre)
instrument de mesure des longueurs, des angles en optique et d'ophtalmologie (kératomètre de Javal dit ophtalmomètre)
© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine, ADAGP
Voir la notice image