7 machines à estamper, découper, sertir, percer et marquer (presses à excentrique)

Désignation

Dénomination de l'objet

Machine à estamper, machine à découper, machine à sertir, machine à percer, machine à marquer

Précision sur la typologie de l'objet - hors lexique

Presse à excentrique

Titre courant

7 machines à estamper, découper, sertir, percer et marquer (presses à excentrique)

Localisation

Localisation

Bourgogne-Franche-Comté ; Jura (39) ; Morez ; 66 rue de la République ; usine de lunetterie Gouverneur-Audigier

Numéro INSEE de la commune

39368

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Franche-Comté

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Morez

Adresse de l'édifice

République (rue de la) 66

Nom de l'édifice

Usine de lunetterie Gouverneur-Audigier

Référence Mérimée de l'édifice

IA39000538

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Atelier de fabrication côté rue

Description

Catégorie technique

Industrie de mécanique de précision

Structure et typologie

Produit élaboré d'origine minérale (solide en fil, solide en masse, produit semi-fini), pieds (4), inclinable, à électricité

Matériaux et techniques d'interventions

Fonte de fer, acier, fer, laiton, plastique, cuir, bois feuillu indigène

Description matérielle

L'atelier de fabrication côté rue aligne à l'ouest (ancienne façade sur la Bienne) sept presses à excentrique. De gauche à droite : la 1ère (EMG) était utilisée pour percer le trou dans le ' talon ' (partie de la charnière) de la branche, la 2e (Breguet) pour faire ce talon, la 3e (sans nom) à sertir la boule à l'extrémité de la branche cordée, la 4e (Perla) pour fabriquer nez et plaquettes, la 5e (Champion) était polyvalente (fabrication de nez et barrettes, découpage, mise en forme), la 6e (sans nom, identique à la 3e) servait à percer les griffes et la dernière (Kneusel) à marquer. Toutes font appel à la fonte pour leur bâti, à l'acier et au laiton pour les pièces en mouvement. Trois sont droites (1, 2 et 7) et les quatre autres (3, 4, 5 et 6) à col de cygne et inclinables. Seule la 1ère a un support individuel ; les autres sont fixées sur un établi dont le plateau en bois feuillu, épais de 5 cm, est supporté par des pieds obliques, réunis par paires, en bois (avec assemblage par boulons) ou en fonte. Trois d'entre elles (2, 3 et 6) sont actionnées par des moteurs électriques GPG Précision et trois (4, 5 et 6) ont des commandes à air comprimé ; la dernière (7) n'a plus de moteur.

Dimensions normalisées

Dimensions hors tout des presses (en cm) : h = de 64 à 106, la = de 36 à 57, pr = de 37 à 95. Dimensions de l'établi des machines n° 2 et 3 : h = 87, la = 150, pr = 59. Dimensions de celui des machines n° 4 et 7 : h = 87, la = 500, pr = 72.

État de conservation (normalisé)

En service

Inscription

Inscription concernant le fabricant, inscription concernant le lieu d'exécution, inscription concernant une restauration, plaque signalétique, marque de marchand

Précisions sur l'inscription

Inscriptions et plaques signalétiques. 1ère presse (plaque rivée) : Presse 6 tonnes / E.M.G. / N° 864 2 N / [...] Ets G. Moret / Constructions / mécaniques / Rumilly Hte-Savoie. 2e (plaque vissée) : Machines de précision / Les Frères Breguet / Quai de St Jean / Genève. 4e (plaque rivée) : ' Perla ' / Breveté S.G.D.G. / Richert-Laval / - / Besançon. 4e (inscription, fondue et en relief, sur le côté du bâti) : Perla / 05 / N° 510 / Besançon. 5e (inscription, fondue et en relief, sur le côté du bâti) : Champion / W 1. 5e (plaque vissée) : Descours & Cabaud / Lyon. 7e (inscription gravée sur le coulisseau) : 2 / Karl Kneusel Zeulenroda. 7e (inscription gravée sur le bâti) : Zeulenroda / 113 863. Plaque signalétique rivée sur le moteur de la presse n° 1 : Leroy-Somer S.A. / Moteur asynchrone - Rotor ct ct - C 51100 / Type HLS80L1 N° 35176 [...] Plaques signalétiques rivées sur les moteurs Précision : GPG Précision / Besançon / 23, rue de Vesoul / Type MT 100 [...], avec les n° de série 108 510 (2e presse), 107 008 (3e) et 104 268 (6e). Plaque signalétique rivée sur le moteur de la presse n° 5 : Ateliers d'Orléans / [logotype : trèfle avec l'inscription Paris] / Type H 05 N° 11541 [...] Inscription concernant une restauration de moteur : Bobinage industriel / A.R.E.M.A. / J. Reynaud / Genay (Ain) / [...] / N° 3800 (4e presse) et N° 3510 (5e).

Historique

Lieu de création

Lieu d'exécution : Rhône-Alpes, 74, Rumilly ; lieu d'exécution : Suisse, Genève ; lieu d'exécution : Franche-Comté, 25, Besançon ; lieu d'exécution : Rhône-Alpes, 26, Romans-sur-Isère ; lieu d'exécution : Allemagne, Zeulenroda-Triebes

Siècle de création

4e quart 19e siècle, 1ère moitié 20e siècle, 2e moitié 20e siècle

Description historique

Cet ensemble de presses à excentrique s'est constitué au fil du temps, avec spécialisation de la plupart dans une opération particulière. Pouvant dater du quatrième quart du 19e siècle, la 7e paraît être la plus ancienne. Elle est issue de l'usine de Karl Kneusel à Zeulenroda (aujourd'hui Zeulenroda-Triebes, land de Thuringe), en Allemagne. A l'origine dédiée à la production des lampes à pétrole, cette usine a été convertie en 1868 en fabrique de machines pour la construction mécanique. Elle a été nationalisée en 1955, fusionnant avec deux sociétés similaires - celle fondée en 1883 par Paul Blell et celle d'Adolf Lang, de 1919 - pour former la VEB Werkzeugmaschinenfabrik Zeulenroda (ou Wema, marque WMW), privatisée en 1990 sous le nom de Zeulenroda GmbH puis devenue en 1994 Raster Zeulenroda Werkzeugmaschinen GmbH. A l'opposé, la presse la plus récente est la 1ère (EMG), fabriquée dans la deuxième moitié du 20e siècle par les Etablissements Georges Moret de Rumilly (Haute-Savoie), société transférée à Marigny-Saint-Marcel en 2002 par son repreneur, les Ets Long S.A. Les autres machines datent vraisemblablement de la première moitié du 20e siècle, la 2e pouvant peut-être être plus ancienne : elle sort des ateliers de la société Breguet Frères (20 quai de Saint-Jean, à Genève), créée à la fin du 19e siècle ou au début du 20e par Louis et Paul Breguet. Si la 3e et la 6e ne portent pas de plaque de fabricant, la 4e est une presse de type Perla, fabriquée par la société Richert-Laval (ou Richert et Laval) de Besançon, qui employait 65 personnes dans les années 1930. La 5e est de marque Champion type W 1 (la S.A. des Ets Champion était en 1926 située au 22 place d'Armes, à Romans-sur-Isère, dans la Drôme), achetée à la société Descours et Cabaud (issue d'un commerce de fer fondé à Lyon en 1782 par César Dufournel). Trois d'entre elles (4e, 5e et 6e) ont été modernisées dans les années 1980, pour des raisons de sécurité, par les mécaniciens de l'usine qui ont installé un système de commande pneumatique. Trois également (2e, 3e et 6e) sont équipées d'un moteur GPG Précision, des établissements Georges Groslambert, spécialisés dans la construction mécanique et la fabrication de machines et d'outillage de précision, et employant près de 160 personnes dans les années 1930 (rue de Vesoul à Besançon). La 1ère a un moteur Leroy-Somer S.A. (Angoulême) et la 5e un moteur des Ateliers d'Orléans (54 rue La Boétie à Paris). Deux des moteurs (4e et 5e) ont été rebobinés par la société Reynaud (A.R.E.M.A.), de Genay (Rhône).

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Partie constituante non étudiée

Moteur électrique alternatif

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2010

Date de rédaction de la notice

2011

Adresse du dossier Inventaire

Région Franche-Comté - Direction de l'Inventaire du patrimoine
8, avenue Denfert-Rochereau 25000 Besançon - 03.63.64.20.00

1/8
7 machines à estamper, découper, sertir, percer et marquer (presses à excentrique)
7 machines à estamper, découper, sertir, percer et marquer (presses à excentrique)
© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine, ADAGP
Voir la notice image