machine à recuire

Désignation

Dénomination de l'objet

Machine à recuire

Titre courant

Machine à recuire

Localisation

Localisation

Franche-Comté ; Jura (39) ; Morez ; usine de lunetterie Gouverneur-Audigier

Numéro INSEE de la commune

39368

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Morez

Adresse de l'édifice

République (rue de la) 66

Nom de l'édifice

Usine de lunetterie Gouverneur-Audigier

Référence Mérimée de l'édifice

IA39000538

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Atelier des branches cordées

Description

Catégorie technique

Industrie de mécanique de précision

Structure et typologie

Produit élaboré d'origine minérale (solide en fil, produit brut), pieds (4), à électricité

Matériaux et techniques d'interventions

Fer, aluminium, aggloméré

Description matérielle

La machine sert à recuire l'extrémité des branches de lunettes en fil de bronze, notamment celles dotées d'une tête par les refouleuses L.-D. Odobey Cadet de l'atelier des machines à rétreindre. Elle se compose d'un disque en aluminium, fixé sur l'axe d'un moteur électrique, dont la tranche est perforée à intervalle régulier afin d'accueillir une extrémité de la branche. Le moteur est posé sur un établi dont les quatre pieds et la structure sont formés de cornières en fer boulonnées et le plateau d'une plaque en aggloméré. Sur ce support sont en outre fixés un chalumeau, dont le gaz est fourni par une bouteille de 13 kg de propane, et une plaque métallique verticale protégeant le moteur de la chaleur. Placées par un ouvrier dans les trous du disque en rotation, les branches sont recuites lors de leur passage devant la flamme du chalumeau puis tombent par gravité dans un récipient. Cette opération est plus rapide avec cette machine qui si elle était pratiquée sur celles à souder.

Dimensions normalisées

Dimensions hors tout (en cm) : h = 105, la = 68, pr = 59. Diamètre du disque : 28.

État de conservation (normalisé)

En service

Inscription

Plaque signalétique

Précisions sur l'inscription

Plaque signalétique rivée sur le moteur électrique : VEM / VEB Electromotorenwerke / Thurm DDR/GDR [...]

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

auteur inconnu

Lieu de création

Lieu d'exécution : Franche-Comté, 39, Morez

Etape de création

Oeuvre unique

Siècle de création

4e quart 20e siècle

Description historique

La machine a été fabriquée par les mécaniciens de l'usine dans les années 1980. Elle est dotée d'un moteur de la série KMR, lancée en 1971 par la société VEM (selon sa plaque signalétique, le moteur pourrait dater de 1984 ou 1986). Cette société est née d'une entreprise de fourniture d'électricité fondée en 1908 à côté de Zwickau (Allemagne, land de Saxe) par les frères Alfred et Kurt Stephan et convertie (au début des années 1920 ?) en fabrique de moteurs électriques avant d'être nationalisée en 1947 sous le nom de VEB Elektromotorenwerke Thurm (en 1986 : 3700 employés dans neuf sites pour une production annuelle de 1, 2 million de moteurs électriques).

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Partie constituante non étudiée

Moteur électrique alternatif triphasé

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2010

Date de rédaction de la notice

2011

Adresse du dossier Inventaire

Région Franche-Comté - Direction de l'Inventaire du patrimoine 8, avenue Denfert-Rochereau 25000 Besançon - 03.63.64.20.00

machine à recuire
machine à recuire
© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine, ADAGP
Voir la notice image