instrument de démonstration en électrostatique (électroscope à feuilles d'or Deyrolle)

Désignation

Dénomination de l'objet

Instrument de démonstration en électrostatique

Précision sur la typologie de l'objet - hors lexique

Électroscope à feuilles d'or

Titre courant

Instrument de démonstration en électrostatique (électroscope à feuilles d'or Deyrolle)

Localisation

Localisation

Bourgogne-Franche-Comté ; Jura (39) ; Morez ; 35 quai Aimé Lamy ; école professionnelle dite Ecole nationale d'Optique puis lycée polyvalent Victor Bérard

Numéro INSEE de la commune

39368

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Franche-Comté

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Morez

Adresse de l'édifice

Aimé Lamy (quai) 35

Nom de l'édifice

École professionnelle dite Ecole nationale d'Optique puis lycée polyvalent Victor Bérard

Référence Mérimée de l'édifice

IA39000662

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Bâtiment de l'enseignement (B), salle Prélat

Description

Catégorie technique

Enseignement, électrostatique

Structure et typologie

Instrument didactique

Matériaux et techniques d'interventions

Laiton, verre, or

Description matérielle

L'électroscope permet de montrer qu'un corps est chargé électriquement. Il se compose d'une bouteille en verre dont le fond (amovible) et le goulot sont en laiton, ce dernier étant traversé par une tige métallique faisant office d'électrode. Lorsque l'on approche de cette électrode un corps chargé électriquement, les feuilles d'or suspendues à l'autre extrémité, dans la bouteille, se repoussent mutuellement et s'écartent.

Dimensions normalisées

Dimensions (en cm) : h = 16,5, d = 7.

Inscription

Inscription concernant le fabricant, inscription concernant le lieu d'exécution

Précisions sur l'inscription

Inscription gravée à l'intérieur du fond : Deyrolle / Paris. Numéro gravé à l'extérieur du fond : 75089.

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

Deyrolle (fabricant)

Lieu de création

Lieu d'exécution : Ile-de-France, 75, Paris

Siècle de création

1ère moitié 20e siècle

Description historique

Cet instrument a été fabriqué dans la première moitié du 20e siècle par la société Deyrolle. Fondée à Paris en 1831 par Jean-Baptiste Deyrolle, auquel succède son fils Achille puis en 1866 son petit-fils Emile, fournissant école et universités, cette société (qui existe toujours) portait au début du 20e siècle la raison sociale Les Fils d'Emile Deyrolle et avait bureaux et magasins au 46 rue du Bac (depuis 1888), et usine au 9 rue Chanez. Le premier électroscope a été mis au point par l'abbé Jean-Antoine Nollet (1700-1770) en 1747 (avec des boules de sureau) puis modifié en 1750 (utilisation de feuilles d'or).

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété d'un établissement public

Références documentaires

Cadre de l'étude

Inventaire topographique ; enquête thématique régionale (lycées publics de Franche-Comté)

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2002

Date de rédaction de la notice

2010

Adresse du dossier Inventaire

Région Franche-Comté - Direction de l'Inventaire du patrimoine 8, avenue Denfert-Rochereau 25000 Besançon - 03.63.64.20.00

instrument de démonstration en électrostatique (électroscope à feuilles d'or Deyrolle)
instrument de démonstration en électrostatique (électroscope à feuilles d'or Deyrolle)
© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine, ADAGP
Voir la notice image