instrument de démonstration en électrostatique (machine de Wimshurst)

Désignation

Dénomination de l'objet

Instrument de démonstration en électrostatique

Précision sur la typologie de l'objet - hors lexique

Machine électrostatique à influence

Appelation d'usage

Machine de Wimshurst

Titre courant

Instrument de démonstration en électrostatique (machine de Wimshurst)

Localisation

Localisation

Franche-Comté ; Jura (39) ; Morez ; école professionnelle dite Ecole nationale d'Optique puis lycée polyvalent Victor Bérard

Numéro INSEE de la commune

39368

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Morez

Adresse de l'édifice

Aimé Lamy (quai) 35

Nom de l'édifice

École professionnelle dite Ecole nationale d'Optique puis lycée polyvalent Victor Bérard

Référence Mérimée de l'édifice

IA39000662

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Bâtiment de l'enseignement (B), salle Prélat

Description

Catégorie technique

Enseignement, électrostatique

Structure et typologie

Instrument didactique

Matériaux et techniques d'interventions

Laiton, verre, bois feuillu, plastique, verre

Description matérielle

La machine se compose de deux disques verticaux en plastique, légèrement écartés et chacun muni de 32 contacts métalliques radiaux, portés par deux montants en bois (chêne ?) fixés sur un socle également en bois. Une manivelle permet, via des poulies et deux courroies dont l'une est croisée, de faire tourner les disques en sens inverse. Sur chaque disque frottent deux balais métalliques, fixés à chaque extrémité d'une même tige métallique, et deux peignes également métalliques, chacun réuni à celui du celui du cercle opposé. Les paires de peignes sont reliées à deux condensateurs en verre (bouteilles de Leyde). La rotation des disques génère de l'électrique statique, recueillie par les peignes et emmagasinée dans les condenseurs. Lorsque la tension est suffisante, un arc électrique se forme entre les boules de l'éclateur.

Dimensions normalisées

Dimensions (en cm) : h = 66, la = 52, pr = 45 (avec la manivelle, 31,5 pour le socle seul), d d'un disque = 46.

État de conservation (normalisé)

Manque

Précisions sur l'état de conservation

L'éclateur manque.

Inscription

Inscription concernant le fabricant, inscription concernant le lieu d'exécution

Précisions sur l'inscription

Inscription (sur la flasque d'un disque) : E. Ducretet / à Paris.

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

Ducretet Eugène (fabricant) ; Wimshurst James (inventeur)

Lieu de création

Lieu d'exécution : Ile-de-France, 75, Paris

Siècle de création

1ère moitié 20e siècle

Description historique

Cette machine de Wimshurst a vraisemblablement été réalisée dans la première moitié du 20e siècle pour l'enseignement. Elle est l'oeuvre de la société parisienne Ducretet, fabrique d'instruments de précision pour les sciences et l'industrie. Implantée au début du 20e siècle au 75 rue Claude Bernard, celle-ci a été fondée en 1864 par Eugène Ducretet (1844-1915), élève de Froment et auteur le 5 novembre 1898 de la première liaison française par radio entre la Tour Eiffel et le Panthéon. Sa société devient Ducretet-Roger, lorsque son fils Fernand (1888-1928) s'associe à son collaborateur Ernest Roger, puis Ducretet-Thomson, suite à son rachat en 1931 par la Compagnie Française Thomson-Houston pour produire des appareils de T.S.F. (télégraphie sans fil). L'inventeur, en 1882-1883, de cette machine est le physicien britannique James Wimshurst (1832-1903).

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété d'un établissement public

Références documentaires

Cadre de l'étude

Inventaire topographique ; enquête thématique régionale (lycées publics de Franche-Comté)

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2002

Date de rédaction de la notice

2010

Adresse du dossier Inventaire

Région Franche-Comté - Direction de l'Inventaire du patrimoine 8, avenue Denfert-Rochereau 25000 Besançon - 03.63.64.20.00

1/8
instrument de démonstration en électrostatique (machine de Wimshurst)
instrument de démonstration en électrostatique (machine de Wimshurst)
© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine, ADAGP
Voir la notice image