2 horloges électriques ATO

Désignation

Dénomination de l'objet

Horloge

Précision sur la typologie de l'objet - hors lexique

Horloge électrique

Titre courant

2 horloges électriques ATO

Localisation

Localisation

Franche-Comté ; Jura (39) ; Morez ; 35 quai Aimé Lamy ; école professionnelle dite Ecole nationale d'Optique puis lycée polyvalent Victor Bérard

Numéro INSEE de la commune

39368

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Morez

Adresse de l'édifice

Aimé Lamy (quai) 35

Nom de l'édifice

École professionnelle dite Ecole nationale d'Optique puis lycée polyvalent Victor Bérard

Référence Mérimée de l'édifice

IA39000662

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Bâtiment (A), dans la loge du concierge ; bâtiment de l'enseignement (B)

Description

Catégorie technique

Horlogerie

Structure et typologie

À électricité

Matériaux et techniques d'interventions

Métal, acier, aluminium, verre, bois feuillu indigène

Description matérielle

L'horloge mère, installée dans la loge du concierge à l'entrée de l'école, commandait un réseau d'horloges secondaires disséminées dans l'établissement et la sonnerie des cours. Fixée au mur, elle est protégée par un couvercle en aluminium peint, partiellement vitré. Elle se divise en deux modules : le mécanisme garde-temps, dont est visible le cadran rectangulaire, et le système de programmation de la sonnerie, avec un grand disque horaire gradué de 1 à 24 sur lequel s'enfichent des cavaliers et un petit disque portant l'indication des jours de la semaine. Les impulsions électriques (1, 2 V) actionnaient le moteur des horloges secondaires, montées en série. Celle étudiée a un cadran en aluminium, portant les nombres de 1 à 12, avec cadre en bois feuillu (tilleul ou peuplier ?).

Dimensions normalisées

Dimensions de l'horloge mère (en cm) : l = 45, la =37,5, pr = 10,5.

Inscription

Inscription concernant le fabricant (peinte, gravée), inscription concernant le lieu d'exécution (gravée), logotype

Précisions sur l'inscription

Inscriptions sur l'horloge secondaire : ATO (peint sur le cadran), S[ocié]té A[nony]me des E[tablissemen]ts / Léon Hatot / Fabricant / Paris (gravée sur la platine) et 8227 (gravée sur la platine). Le logotype de la société est visible sur le côté gauche du moteur et l'inscription Salle des professeurs est gravée et peinte au revers du couvercle.

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

Hatot Léon (horloger) ; ATO (usine)

Lieu de création

Lieu d'exécution : Ile-de-France, 75, Paris

Siècle de création

Milieu 20e siècle

Description historique

Ces horloges ont été fabriquées au milieu du 20e siècle par la maison Ato. Créée à Besançon en 1920 sous l'appellation de Société des Etablissements Léon Hatot, cette entreprise est fondée par Léon Hatot (1883-1953) qui a, en 1905, ouvert dans cette ville un atelier d'horlogerie et joaillerie. Hatot est novateur dans le domaine de l'horlogerie électrique, où il dépose de nombreux brevets (il commercialise des pendules à piles à partir de 1923). Reprenant en 1933 la maison Paul Garnier, spécialisée dans la distribution de l'heure à partir d'horloges mères, il transfère alors la majeure partie de ses activités dans son usine du 9 rue Beudan, à Paris (la société Ato est actuellement intégrée au groupe Swatch). La sonnerie des cours a été déconnectée de l'horloge mère en 1994.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété d'un établissement public

Références documentaires

Cadre de l'étude

Inventaire topographique ; enquête thématique régionale (lycées publics de Franche-Comté)

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2002

Date de rédaction de la notice

2010

Adresse du dossier Inventaire

Région Franche-Comté - Direction de l'Inventaire du patrimoine 8, avenue Denfert-Rochereau 25000 Besançon - 03.63.64.20.00

1/4
2 horloges électriques ATO
2 horloges électriques ATO
© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine, ADAGP
Voir la notice image