tombeau de Claude-Isidore Morel-Jean

Désignation

Dénomination de l'objet

Tombeau

Appelation d'usage

De Claude-Isidore Morel-Jean

Titre courant

Tombeau de Claude-Isidore Morel-Jean

Localisation

Localisation

Franche-Comté ; Jura (39) ; Morbier ; cimetière (non étudié)

Numéro INSEE de la commune

39367

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Morez

Adresse de l'édifice

Blanche (route)

Nom de l'édifice

Cimetière (non étudié)

Description

Catégorie technique

Sculpture

Matériaux et techniques d'interventions

Fonte de fer

Description matérielle

D'une épaisseur maximum de 5 cm environ, la dalle de fonte mesure 193 cm sur 101 et pèserait 274 kg. Elle présente un encadrement saillant et est ornée d'un décor en faible relief.

Indexation iconographique normalisée

Ornementation : tombeau, stèle, croix, urne, couronne, lierre, fleur

Description de l'iconographie

La représentation est celle d'un tombeau vu de face. Les branches d'un pied de lierre s'agrippent sur la façade d'un socle surmonté d'une stèle, portant l'épitaphe et ornée d'une urne partiellement couverte d'un voile. La partie supérieure de la stèle, en arc plein-cintre, est encadrée par deux guirlandes florales et couronnée d'une croix rayonnante, surmontant une couronne de fleurs. Une petite fleur est aussi figurée de chaque côté du socle.

Dimensions normalisées

L = 193 ; la = 101 ; h = 5 ; pds = 274

Inscription

Épitaphe (fondu, en relief)

Précisions sur l'inscription

Epitaphe (transcription) : A / la mémoire de Claude Isidore Morel-Jean / horloger décédé le 15 août 1842 / à l'âge de 74 ans. / Monument de reconnaissance / érigé par son petit-fils prêtre / à celui qui le conduisit au sanctuaire / Requiescat in pace.

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

Forges de Baudin (usine)

Personnalités liées à l'histoire de l'objet

Morel-Jean Claude-Isidore (destinataire), Morel Jules (commanditaire), Morel-Jean Léonie (destinataire), Schmitt Marie-Louise (destinataire)

Lieu de création

Lieu d'exécution : Franche-Comté, 39, Toulouse-le-Château

Siècle de création

2e quart 19e siècle

Année de création

1842

Description historique

Le tombeau est élevé pour l'horloger Claude-Isidore Morel-Jean (1768-1842) par son petit-fils, le prêtre Jules Morel. Le 22 août 1842, l'abbé commande à la fonderie de Toulouse-le-Château, appelée forges de Baudin (voir ce dossier) et dirigée par Edmond Monnier, une plaque funéraire dont il précise les caractéristiques. Cette dernière est expédiée à Morbier le 3 novembre suivant. Décédé en 1845, Jules Morel sera lui aussi enterré à Morbier, dans une tombe similaire (voir ce dossier). Deux plaques émaillées (' coeurs de Morez '), fixées sur une structure métallique tenant lieu de stèle, rappellent le souvenir de Léonie Morel-Jean (1821-1902) et Marie-Louise Schmitt (1875-1943), ' directrice de l'Ecole libre de Morbier pendant 29 ans '.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2009

Date de rédaction de la notice

2009

Adresse du dossier Inventaire

Région Franche-Comté - Direction de l'Inventaire du patrimoine 4, square Castan 25031 Besançon Cedex - 03.63.64.20.00

1/4
tombeau de Claude-Isidore Morel-Jean
tombeau de Claude-Isidore Morel-Jean
© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine, ADAGP, 2009
Voir la notice image