statue : Saint Michel psychopompe terrassant le Dragon

Désignation

Dénomination de l'objet

Statue

Précision sur la typologie de l'objet - hors lexique

Petite nature

Titre courant

Statue : Saint Michel psychopompe terrassant le Dragon

Localisation

Localisation

Bourgogne-Franche-Comté ; Jura (39) ; Baume-les-Messieurs ; abbaye Saint-Pierre, église paroissiale Saint-Pierre

Numéro INSEE de la commune

39041

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Franche-Comté

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Voiteur

Canton

Voiteur

Nom de l'édifice

Abbaye Saint-Pierre, église paroissiale Saint-Pierre

Référence Mérimée de l'édifice

IA00015389, PA00101814

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Sur une console, adossé contre la face occidentale du pilier nord-est de la croisée du transept

Description

Catégorie technique

Sculpture

Structure et typologie

Revers ébauché

Matériaux et techniques d'interventions

Calcaire

Description matérielle

De sa main droite levée tenant une lance, saint Michel transperce la gueule d'un dragon ailé ; il pose son pied sur les épaules du monstre pour le maintenir fermement au sol. Sur son épaule gauche, est assise l'âme d'un abbé en prière, à demi-nu, coiffé d'une mitre et portant une crosse et dont les jambes sont protégées par l'avant-bras de l'archange, replié vers la poitrine. Saint Michel est vêtu d'une robe et d'un manteau en rotonde maintenu par un fermail. Cette scène représente un Jugement particulier, supposé survenir au moment du décès : l'âme, quittant alors le corps charnel, est l'objet d'un combat entre anges et démons qui s'affrontent pour sa possession. En l'occurrence, l'âme de l'abbé est ici sauvée par l'archange qui a triomphé du Dragon et qui s'apprête à la conduire dans l'au-delà.

Indexation iconographique normalisée

Scène : jugement (saint Michel, combat, âme, protection, dragon, lance)

Dimensions normalisées

H = 113 ; la = 48 ; pr = 31

Précisions sur l'état de conservation

Quelques épaufrures. Orteils du pied gauche cassés. Manques (parties découpées) : anus du dragon et partie sommitale de l'aile droite. Décapage réalisé en 1950 par le sculpteur Marcel Maimponte. Nettoyage et cirage de la statue en 1960 par Maxime Chiquet, sculpteur. Quelques traces de polychromie et de dorure.

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

Werve Claus de (?, sculpteur)

Personnalités liées à l'histoire de l'objet

Chalon Amé de, abbé de Baume-les-Messieurs (commanditaire)

Siècle de création

2e quart 15e siècle

Description historique

Saint Michel, qui n'est plus aujourd'hui à sa place d'origine, appartenait au décor du monument funéraire d'Amé de Chalon, abbé de Baume-les-Messieurs (1389-1432). Il prenait place à l'extrémité sud de la grande console fixée contre la paroi occidentale de l'arche funéraire. Il faisait face à une scène du Jugement dernier ; l'âme de l'abbé soutenue par l'archange dirigeait ainsi son regard et ses mains jointes en direction du Christ juge. A partir du XVIIIe siècle au moins, cette oeuvre a été déplacée à plusieurs reprises dans divers endroits de l'édifice.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Date et typologie de la protection

1902/05/21 : classé au titre objet

Références documentaires

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Dénomination du dossier

Sous-dossier

Intitulé de l'ensemble

Monument funéraire d'Amé de Chalon

Référence de l'ensemble

IM39001900

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1973

Date de rédaction de la notice

2006

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Franche-Comté - Direction de l'Inventaire du patrimoine 4, square Castan 25031 Besançon Cedex - 03.81.65.72.10