horloge d'édifice

Désignation

Dénomination de l'objet

Horloge d'édifice

Titre courant

Horloge d'édifice

Localisation

Localisation

Franche-Comté ; Jura (39) ; Morbier ; 51 route Blanche ; église paroissiale Saint-Michel

Numéro INSEE de la commune

39367

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Morez

Adresse de l'édifice

Blanche (route) 51

Nom de l'édifice

Église paroissiale Saint-Michel

Référence Mérimée de l'édifice

IA39000615

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Clocher

Description

Catégorie technique

Horlogerie

Matériaux et techniques d'interventions

Fer, fonte de fer, acier, bronze, laiton, émail, bois résineux

Description matérielle

Protégé par une caisse en bois de résineux s'ouvrant sur l'avant, le mouvement à poids, balancier (en fonte) et échappement à ancre, est supporté par un bâti en acier et en fonte (aux extrémités), boulonné, à décor d'arcatures gothiques, reposant sur un 2nd bâti, en bois, à 4 pieds. Ses engrenages et transmissions sont en acier et en bronze ou en laiton. Il commande 5 cadrans métalliques émaillés blancs : 2 de réglage et de contrôle (le 1er pour les heures et les minutes, le 2e pour les secondes), fixés sur le bâti, et, à l'aide de longues tiges métalliques, 3 à l'extérieur, sur la face nord de la tour nord, sur la face sud de la tour sud et en façade. Le remontage s'effectue à l'aide de 2 moteurs électriques récents, de la société allemande VEB Electromotorenwerke.

Dimensions normalisées

H = 100 ; l = 220 ; la = 71 (dimensions du bâti (sans le balancier))

État de conservation (normalisé)

En service

Inscription

Date, inscription concernant l'auteur, inscription concernant le commanditaire, inscription concernant le fabricant, inscription concernant le lieu d'exécution

Précisions sur l'inscription

La plaque émaillée fixée sur le mouvement porte : ERIGEE EN L'AN 1895 / Sous l'Administration de Messieurs : / [suivent les noms du maire - Edmond Perrad -, de son adjoint et de ses 13 conseillers] / FABRIQUEE PAR ARSENE CRETIN L'ANGE. Inscription concernant le fabricant des moteurs : VEB ELECTROMOTORENWERKE / THURM DDR - GDR.

Historique

Lieu de création

Franche-Comté, 39, Morbier

Etape de création

Oeuvre de série

Siècle de création

4e quart 19e siècle

Année de création

1895

Description historique

En 1895, la municipalité dirigée par Edmond Perrad fait remplacer l'horloge réalisée en 1842 par Jean-Joseph-Augustin Mayet (les horloges précédentes étaient dues à la même famille Mayet qui, suivant la tradition locale, aurait introduit l'horlogerie à Morbier et dans sa région). Placée dans la tour nord de l'église, la nouvelle horloge a été commandée à l'un des conseillers, Arsène Cretin-l'Ange. Successeur des maisons Germain Cretin-l'Ange et Les Fils de Germain Cretin-l'Ange, ce dernier est à la tête d'une affaire fondée en 1830 pour laquelle il a créé, en 1877, une usine à Morbier (voir ce dossier). Installé 94-98 Route Blanche, le bâtiment sera acquis en 1906 par Léon Labrosse qui y poursuivra jusqu'en 1934 la fabrication des horloges de clocher. Les moteurs servant au remontage de l'horloge ont été remplacés dans la 2nde moitié du 20e siècle.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Partie constituante non étudiée

Moteur électrique alternatif monophasé

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1999

Date de rédaction de la notice

2005

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Franche-Comté - Direction de l'Inventaire du patrimoine 4, square Castan 25031 Besançon Cedex - 03.81.65.72.10

horloge d'édifice
horloge d'édifice
© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine, ADAGP, 2000
Voir la notice image