12 bas-reliefs des jouées des stalles sud

Désignation

Dénomination

Bas-relief (12)

Titre courant

12 bas-reliefs des jouées des stalles sud

Localisation

Région

Franche-Comté

Département

39

Commune

Saint-Claude

Numéro INSEE de la commune

39478

Aire d'étude

Saint-Claude centre et faubourg

Adresse

Abbaye (place de l')

Edifice de conservation

Église abbatiale de l'abbaye Saint-Oyend, actuellement cathédrale Saint-Pierre, Saint-Paul et Saint-André

Référence de l'édifice de conservation

IA39000775

Milieu d'implantation

En ville

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Choeur

Description

Catégorie technique

Sculpture

Matériaux et techniques

Noyer : décor en haut relief, décor dans la masse, ciré

Représentation

Saint Maurice d'Agaune, saint Victor d'Agaune, moine : chapelet, saint Romain, saint Lupicin, moine, arrosoir, saint Claude, saint André, saint Romain, saint Lupicin : sapin, saint Matthieu, Vierge, Charité : saint Martin, saint Romain, saint Lupicin, saint Luc, Résurrection du Christ

Précision sur la représentation

Jouée ouest des stalles basses : saint Maurice d'Agaune et saint Victor d'Agaune. Jouée est du premier groupe des stalles basses : moine portant un chapelet. Jouée ouest du deuxième groupe des stalles basses : saint Romain et saint Lupicin, moine jardinier. Jouée ouest des stalles hautes, de bas en haut : saint Claude et saint André, saint Romain et saint Lupicin au pied d'un sapin, saint Matthieu et la Vierge de l'Annonciation. Jouée est des stalles hautes : la Charité de saint Martin, saint Romain et saint Lupicin, saint Luc et la Résurrection du Christ.

Dimensions

Dimensions non prises

Historique

Datation des campagnes principales de construction

Milieu 15e siècle, 3e quart 19e siècle, 4e quart 20e siècle

Commentaire historique

Les jouées des stalles sud ont été détruites le 26 septembre 1983 par l'incendie qui anéantit presque entièrement les stalles sud : voir historique dans le dossier d'ensemble (IM39001530). Les oeuvres d'origine étaient datées par l'inscription certainement apocryphe attribuant l'ensemble des stalles au sculpteur genevois Jehan de Vitry et donnant comme date d'achèvement 1465, par la quittance récapitulative de juin 1449 et par l'étude dendrochronologique donnant comme date d'abattage des bois l'automne 1445 ou l'hiver 1446. Lors du réaménagement des stalles dans les années 1869-1872, elles furent fortement restaurées, en particulier par les sculpteurs Alexis Girardet et Charles Robelin. Elles ont été reconstituées à partir des divers documents graphiques et photographiques qui ont pu être réunis. Cette reconstitution a été effectuée de 1988 à 1995 par l'atelier Fancelli, d'Alfortville et, pour la sculpture des parcloses, par l'atelier Perrault, d'Angers. L'inauguration de cette reconstitution eut lieu le 15 novembre 1995. La grande jouée est totalement consumée sur sa face ouest mais encore lisible sur sa face est a été restaurée en l'état et présentée en place sans restitution de sa sculpture comme témoin autant de l'incendie que de la renaissance des stalles neuves. Elle a été consolidée par l'atelier Gérard. Sa face ouest a été doublée par une façade similaire à l'original mais en simple placage posé en indépendance de la partie calcinée.

Statut juridique et protection

Statut de la propriété

Propriété de l'Etat

Date de protection

1903/07/04 : classé au titre objet

Références documentaires

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Dossier

Sous-dossier

Préc. appart.

Ensemble des 38 stalles sud

Référence de l'édifice de conservation

IM39001533

Date d'enquête

1997

Date de rédaction de la notice

1999

Dossier adresse

Conseil régional de Franche-Comté - Direction de l'Inventaire du patrimoine 4, square Castan 25031 Besançon Cedex - 03.81.65.72.10

Visite guidé

VISPAL-SAINTCLAUDE-CATHEDRALE-STALLES