stalles

Désignation

Titre courant

Stalles

Localisation

Région

Franche-Comté

Département

39

Commune

Saint-Claude

Numéro INSEE de la commune

39478

Aire d'étude

Saint-Claude centre et faubourg

Adresse

Abbaye (place de l')

Edifice de conservation

Église abbatiale de l'abbaye Saint-Oyend, actuellement cathédrale Saint-Pierre, Saint-Paul et Saint-André

Référence de l'édifice de conservation

IA39000775

Milieu d'implantation

En ville

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Choeur

Historique

Commentaire historique

Sur la face interne de la grande jouée est des stalles sud une inscription, en partie calcinée à la suite de l'incendie du 26 septembre 1983 qui les détruisit, attribue celles-ci au sculpteur genevois Jehan de Vitry et date leur achèvement de 1465 (sur la petite jouée ouest des stalles nord, Jehan de Vitry est représenté, sur un socle portant son nom, à genoux devant saint Claude, qu'il supplie par l'invocation traditionnelle, mutilée depuis : ' o patrator miraculorum '). Cette inscription est certainement apocryphe : une quittance d'une somme de 600 florins est payée à Genève en juin 1449, de la part de l'abbaye à ' maître Jehan de Vitry, bourgeois de Genève, constructeur (operarius) des formes de l'église Saint-Pierre de Saint-Oyend...qui s'est chargé à la tâche, moyennant un prix convenu, de fabriquer et d'assembler les formes de la nouvelle église Saint-Pierre de Saint-Claude. Le même maître promet aussi d'achever cet ouvrage '. Cette quittance est vraisemblablement une quittance récapitulative, le travail étant sur le point d'être achevé à cette date. De plus une étude dendrochronologique a daté l'abattage des arbres de l'automne 1445 ou de l'hiver 1446. A leur origine, les stalles délimitaient un choeur monastique commençant une travée plus à l'ouest qu'aujourd'hui et séparé de la nef par un jubé - détruit vers 1700 - dont nous ignorons tout. Elles faisaient retour contre le jubé et portaient sur leurs dorsaux un ange présentant les armoiries de l'abbaye. Deux d'entre eux sont conservés au musée du Louvre, les deux autres à la National Gallery de Londres. L'abbatiale étant devenue cathédrale en 1742, le premier évêque du nouveau diocèse, Méallet de Fargues, modifia l'ameublement du choeur. Il fit disposer les stalles au fond de l'abside, imposant à celles-ci, construites pour être linéaires, une forme polygonale. Leur troisième implantation est celle où elles se trouvent actuellement. Elle remonte aux années 1869-1872 et s'est accompagnée d'une restauration considérable. Des ébénistes et des sculpteurs de la région, dont certains noms sont connus, Girardet, Robelin, se sont représentés dans la sculpture d'une parclose, le menuisier à son établi et de leurs deux têtes formant appuis-main. Quatre statues des vertus cardinales ont été sculptées après 1900 par le sculpteur de Poligny, Francis Dessauge. Le 26 septembre 1983 un incendie détruisit presque entièrement les stalles sud qui ont été reconstituées à partir des divers documents graphiques et photographiques qui ont pu être réunis par Pierre Lacroix, conservateur des Antiquités et Objets d'arts du Jura et Andrée Renon, conservateur délégué. Cette reconstitution a été effectuée par l'atelier Fancelli, d'Alfortville et, pour la sculpture des parcloses, par l'atelier Perrault, d'Angers. L'inauguration de cette restitution eut lieu le 15 novembre 1995. 90% des sujets ont pu être restitués.

Statut juridique et protection

Statut de la propriété

Propriété de l'Etat

Date de protection

1903/07/04 : classé au titre objet ; 1987/10/06 : classé au titre objet

Références documentaires

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Dossier

Dossier avec sous-dossier

Parties constituantes

Stalles (37), stalles (38), bas-relief (2)

Références des parties constituantes étudiées

IM39001532, IM39001533, IM39001534

Date d'enquête

1997

Date de rédaction de la notice

1999

Dossier adresse

Conseil régional de Franche-Comté - Direction de l'Inventaire du patrimoine 4, square Castan 25031 Besançon Cedex - 03.81.65.72.10

Visite guidé

VISPAL-SAINTCLAUDE-CATHEDRALE-STALLES