Tableau : Saint Jérôme méditant

Désignation

Dénomination de l'objet

Tableau

Titre courant

Tableau : Saint Jérôme méditant

Localisation

Localisation

Auvergne-Rhône-Alpes ; Isère (38) ; La Balme-les-Grottes ; église paroissiale Saint-Pierre

Numéro INSEE de la commune

38026

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Rhône-Alpes

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Crémieu

Nom de l'édifice

Église paroissiale Saint-Pierre

Référence Mérimée de l'édifice

IA38000115

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Première travée de la nef

Description

Catégorie technique

Peinture

Structure et typologie

Rectangulaire vertical

Matériaux et techniques d'interventions

Toile (support) : peinture à l'huile, sur apprêt

Indexation iconographique normalisée

Saint Jérôme : prière

Dimensions normalisées

H = 166 ; la = 115

Inscription

Inscription concernant l'auteur (peinte, sur l'oeuvre)

Précisions sur l'inscription

Crayer I.M

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

auteur inconnu

Auteur du projet

Arthus Wolllfort (peintre)

Siècle de création

19e siècle

Description historique

Le tableau représentant Saint-Jérôme méditant est vraisemblablement une copie du tableau du musée des Beaux-Arts de Lyon (inv. A 58), attribué pour la première fois en 1868 à C. de Crayer (1584-1669) par Thierrat dans 'Le catalogue du Musée des Beaux-Arts de Lyon', puis en 1979 à Arthus Wolffort par Hans Vlieghe, spécialiste de Caspard de Crayer (H.Vlieghe : 'Zwischen Van Veen und Rubens : Arthus Wolffort (1581-1641), ein Vergessener Antwerpener Maler'). Sur cette copie, la signature de Crayer est suivie des lettres 'I.M', Caspard de Crayer ne faisant jamais figurer ces lettres à la suite de son nom, ces initiales pourraient être la signature du copiste. Le tableau de l'église Saint-Pierre ne figure pas sur l'inventaire de 1905, son acquisition est sans doute postérieure. Actuellement, l'attribution du Saint-Jérôme du musée de Lyon est à nouveau discutée par H.Buijs et Maria von Berge-Gerbaud (« Tableaux flamands et hollandais du musée des Beaux-Arts de Lyon », catalogue de l'exposition). G.Chomer attribue le Saint-Jérôme de l'église paroissiale de Bagnols au 'pseudo' Arthus Wolffort, ce qui remet en question les attributions des tableaux d'Arthus Wolffort, et plus précisément des 'Saint-Jérôme'.Arthus Wolffort, et plus précisément des 'Saint-Jérôme'.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété publique

Références documentaires

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1997

Date de rédaction de la notice

1997

Adresse du dossier Inventaire

Région Auvergne-Rhône-Alpes - Centre de documentation du patrimoine - 59 boulevard Léon Jouhaux - CS 90706 - 63050 Clermont-Ferrand CEDEX 2 - 04.73.31.84.88