9 verrières ex-voto

Désignation

Dénomination de l'objet

Verrière (9)

Précision sur la typologie de l'objet - hors lexique

Verrière figurée

Titre courant

9 verrières ex-voto

Localisation

Localisation

Centre-Val de Loire ; Indre (36) ; Issoudun ; basilique Notre-Dame du Sacré-Coeur

Numéro INSEE de la commune

36088

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Indre

Canton

Issoudun

Nom de l'édifice

Basilique Notre-Dame du Sacré-Coeur

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Chapelle Notre-Dame (nef, baies 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 101)

Description

Catégorie technique

Vitrail

Structure et typologie

Baie à remplage, lancette (2), jour de réseau (4)

Matériaux et techniques d'interventions

Verre translucide, plomb

Description matérielle

Baie 3 : ex-voto de la ville de Châteauroux, en souvenir de sa préservation pendant la guerre de 1870-1871. Il figure le général de Sonis agenouillé devant la bannière de Notre-Dame du Sacré-Cœur, accompagné de Charrette et Cathelineau. A l'arrière-plan se développe une vue panoramique de la ville, avec, de gauche à droite : l'église Saint-Martial, les Vieilles Prisons, l'hôtel de la Préfecture et le Château Raoul. Au tympan de la verrière sont figurées les armes de la ville ; Baie 4 : ex-voto de la ville d'Issoudun, en souvenir de sa préservation pendant la guerre de 1870-1871. Il figure l'adieu des soldats et conscrits à leur famille. A l'arrière-plan se développe une vue panoramique de la ville, avec, de gauche à droite : la basilique Notre-Dame du Sacré-Coeur, le beffroi, la Tour Blanche et l'église Saint-Cyr (avant les restauration menées par le Père Chevalier). Au tympan de la verrière sont figurées les armes du Berry. Baies 5 et 6 : ces deux verrières figurant l'Annonciation et la Visitation sont des ex-voto du duc et de la duchesse de Parme, dont les armes occupent le tympan de la verrière, en souvenir de leur pèlerinage à Issoudun - 1874. Le duc Robert 1er de Parme était le petit-fils du duc Charles-Ferdinand de Berry (fils du roi Charles X). Baie 7 : verrière représentant l'Adoration des Mages, ex-voto de plusieurs familles d'Issoudun, en souvenir de leur préservation pendant la guerre de 1870-1871. Baie 8 : verrière représentant l'Adoration des Bergers, hommage filial d'une famille à Notre-Dame, et consécration reconnaissante du Sacré-Coeur. Baie 9 : verrière représentant les saints et les saintes du Paradis assistant au Couronnement de la Vierge, offerte par Mme Moore, en souvenir du mariage de son fils. Baie 10 : verrière représentant la Présentation de Jésus au Temple, offrande faite à ND du SC pour un époux bien-aimé décédé à Tournai le 5 septembre 1870. Baie 101 : cette baie se compose de 5 lancettes. Dans la lancette centrale est figurée Notre-Dame du Sacré-Cœur. Les deux lancettes de gauche montrent les habitants de Bourges en procession autour de Mgr de La Tour d'Auvergne. On aperçoit à l'arrière plan la cathédrale, vue du nord-ouest. Les verrières des deux lancettes de droite représentent enfin les habitants d'Issoudun priant devant la statue de Notre-Dame du Sacré-Cœur. Les armes de ces deux villes sont figurées aux tympans des lancettes 2 (Bourges) et 4 (Issoudun).

Indexation iconographique normalisée

Vie de la Vierge, annonciation, adoration des bergers, adoration des mages, couronnement de la Vierge, présentation au Temple, sacré coeur, visitation

Dimensions normalisées

Dimensions non prises

État de conservation (normalisé)

Bon état

Inscription

Inscription concernant l'auteur, inscription concernant le donateur

Précisions sur l'inscription

Inscription concernant l'auteur : L. Lobin - Tours 1876 (baies 5, 7, 10).£inscription concernant les donateurs : voir commentaire descriptif.

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

Lobin Lucien-Léopold (peintre-verrier)

Lieu de création

Lieu d'exécution : Tours

Siècle de création

4e quart 19e siècle

Année de création

1876

Description historique

Basilique Notre-Dame du Sacré-Cœur : Cet édifice a été construit entre 1857 et 1864 par l'architecte Tarlier, sous l'égide du Père Jules Chevalier, archiprêtre d'Issoudun et fondateur des Missionnaires du Sacré-Coeur. Cette église de pèlerinage de style néo-gothique était primitivement terminée à l'est par un choeur pentagonal, flanqué de deux chapelles. Mais le succès immédiat du culte de Notre-Dame du Sacré-Coeur obligea la congrégation à procéder très rapidement à d'importantes modifications. Ainsi le choeur fut-il agrandi et ses chapelles latérales remplacées par un déambulatoire, permettant une meilleure circulation des pèlerins. A l'est fut également bâtie une chapelle d'axe dédiée à Notre-Dame du Sacré-Coeur. Les vitraux : Ces verrières ont été créées vers 1876 par l'atelier Lobin. Il s'agit d'ex-voto offerts par les villes d'Issoudun, Châteauroux et Bourges, en souvenir de leur préservation pendant la guerre de 1870-1871 (baies 3, 4 et 101), ou bien par des familles, en souvenir d'un pèlerinage effectué à la basilique d'Issoudun (baies 5 à 10).

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Cadre de l'étude

Enquête thématique départementale (Les vitraux de l'Indre)

Dénomination du dossier

Sous-dossier

Intitulé de l'ensemble

Verrières de la basilique

Référence des l'ensemble

IM36002218

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2009

Date de rédaction de la notice

2009

Adresse du dossier Inventaire

Région Centre-Val de Loire - Service régional de l'Inventaire - 6 rue de la Manufacture 45000 Orléans – 02.38.70.25.06

1/19
9 verrières ex-voto
9 verrières ex-voto
© Région Centre - Inventaire général ; © Rencontre avec le Patrimoine Religieux
Voir la notice image