ensemble de 2 bas-reliefs du jubé : Résurrection du Christ, Descente aux Limbes

Désignation

Dénomination de l'objet

Bas-relief (2)

Titre courant

Ensemble de 2 bas-reliefs du jubé : Résurrection du Christ, Descente aux Limbes

Localisation

Localisation

Nouvelle-Aquitaine ; Gironde (33) ; Bordeaux ; cathédrale Saint-André

Numéro INSEE de la commune

33063

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Bordeaux (3e canton)

Nom de l'édifice

Cathédrale Saint-André

Référence Mérimée de l'édifice

IA33001447

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Nef, à l'ouest, de part et d'autre de la porte d'entrée

Description

Catégorie technique

Sculpture

Matériaux et techniques d'interventions

Calcaire (en plusieurs éléments) : décor en relief, décor dans la masse

Description matérielle

Charles Marionneau en 1861 les dit en pierre de Taillebourg.

Indexation iconographique normalisée

Résurrection du Christ, Le Tétramorphe, Les Saintes femmes, ange : livre, Jérusalem, Golgotha ; Descente aux Limbes, Christ, David, Pluton, Proserpine, Cerbère, diable, la Croix, Enfer

Dimensions normalisées

H = 245 ; la = 235.

État de conservation (normalisé)

Élément

Précisions sur l'état de conservation

Ces reliefs occupaient le mur vers la nef, de part et d'autre de la porte du jubé, la Résurrection à gauche, la Descente aux Limbes à droite.

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

auteur inconnu

Lieu de création

Lieu d'exécution : Aquitaine, 33, Bordeaux

Siècle de création

1ère moitié 16e siècle

Description historique

Oeuvre réalisée autour de 1540 par un sculpteur probablement italien ou français, peut-être issu du chantier de Fontainebleau, influencé par Rosso Fiorentino (1494-1540) ou le maître L. D. et ayant eu connaissance de la gravure de la Descente aux Limbes de Dürer. L'architecte Louis Combes fit démolir le jubé en 1804, afin de dégager le choeur, mais il conserva 'les ornements et les bas-reliefs... pour les replacer dans quelques autres parties de cet édifice lorsque les circonstances le permettraient'. Combes reconstruisant la tribune d'orgue (ref. IM33001570) en 1811, il fit encastrer les 2 reliefs dans le mur ouest, de part et d'autre de la porte d'entrée qu'il fit ouvrir. En 1812, à la suite de la plainte de paroissiens et de l'archevêque, Combes fit draper par le sculpteur Florent Bonino (associé de Quéva) ou par Pierre Lacour (?) 4 figures nues jugées indécentes et les fit peindre (?).

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de l'Etat

Intérêt de l'objet

À signaler

Références documentaires

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Dénomination du dossier

Sous-dossier

Intitulé de l'ensemble

Jubé

Référence de l'ensemble

IM33001568

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1993

Date de rédaction de la notice

2007

Adresse du dossier Inventaire

Région Nouvelle-Aquitaine - Service du Patrimoine et de l’Inventaire, site de Bordeaux - 5, place Jean-Jaurès 33000 Bordeaux - 05 57 57 72 37