ensemble des 5 verrières hautes du choeur : Christ, Vierge, saint André, saint Martial, évêques aquitains (baies 100 à 104)

Désignation

Dénomination de l'objet

Verrière (5)

Précision sur la typologie de l'objet - hors lexique

Verrière à personnages

Titre courant

Ensemble des 5 verrières hautes du choeur : Christ, Vierge, saint André, saint Martial, évêques aquitains (baies 100 à 104)

Localisation

Localisation

Nouvelle-Aquitaine ; Gironde (33) ; Bordeaux ; cathédrale Saint-André

Numéro INSEE de la commune

33063

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Bordeaux (3e canton)

Nom de l'édifice

Cathédrale Saint-André

Référence Mérimée de l'édifice

IA33001447

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Choeur : verrières hautes (baies 100 à 104)

Description

Catégorie technique

Vitrail

Structure et typologie

Lancette (2, en arc brisé) ; jour de réseau

Matériaux et techniques d'interventions

Verre transparent : peint, sanguine sur verre ; plomb (réseau)

Description matérielle

Les cinq baies, très élancées, sont à 2 lancettes en arc brisé et formes trilobées, oculus de réseau trilobé et jours de réseau.

Indexation iconographique normalisée

Saint André apôtre, saint Martial ; Christ Juge, Vierge saint Macaire d'Aquitaine, saint Clair ; saint Delphin, saint Romain de Blaye saint Paulin de Nole, saint Amand ; saint Fort de Bordeaux, saint Seurin saint Cyprien, Amelius : évêque ; Orientalis : evêque, Gallicin : évêque Berchetramnus : évêque, saint Léonce : évêque ; Gondegisile : évêque, Léonce II : évêque

Description de l'iconographie

Baie 100 : saint André, Christ Juge (lancette de gauche) ; saint Martial de Limoges portant le bâton miraculeux que lui avait donné saint Pierre, Vierge glorieuse (lancette de droite). Baie 101 : saint Macaire, saint Clair (lancette de gauche) ; saint Delphin, saint Romain (lancette de droite). Baie 102 : saint Paulin de Nole, saint Amand (lancette de gauche) ; saint Fort, saint Seurin (lancette de droite). Baie 103 : saint Cyprien, Amelius (lancette de gauche) ; Orientalis, Gallicin (lancette de droite). Baie 104 : Berchetramnus, saint Léonce (lancette de gauche) ; Gondegisile, Léonce II (lancette de droite). Le Christ et la Vierge de la baie 100 sont assis dans une mandorle à fond rouge ; les personnages sont debout sous des arcs trilobés, sur fond turquoise. Saint André est le patron de la cathédrale ; Saint Martial, évangélisateur du Limousin, aurait établi le siège épiscopal de Bordeaux et dédié la cathédrale à saint André ; saint Macaire d'Aquitaine évangélisa l'Aquitaine, ses reliques furent transférées à la cathédrale Saint-André ; saint Clair apôtre de l'Aquitaine ; saint Romain de Blaye, disciple de saint Martin de Tours, une abbaye d'Augustins fut fondée à Blaye en son honneur ; saint Paulin de Nole ou de Bordeaux, dont il est le patron, fut baptisé dans cette ville ; saint Fort de Bordeaux, personnage imaginaire que l'on doit rapporter au culte de saint Seurin ; Orientalis, 1er évêque de Bordeaux ; saint Delphin, 2e évêque de Bordeaux ; saint Amand, 3e évêque de Bordeaux ; saint Seurin de Bordeaux, 4e évêque de Bordeaux ; Gallicin, 5e ou 6e évêque de Bordeaux ; Amelius, 7e évêque de Bordeaux ; saint Cyprien, 8e évêque de Bordeaux ; Berchetramnus, 9e évêque de Bordeaux ; Gondégisile, 11e évêque de Bordeaux ; saint Léonce, 12e évêque de Bordeaux ; Léonce II, 13e évêque de Bordeaux (ou Gallicin, Cyprien, Amelius, Léonce I, Léonce II, Berchetramnus, Gondégisile, selon la Gallia Christiana).

Dimensions normalisées

H = 1000, la = 200 (dimensions approximatives).

Inscription

Inscription concernant l'iconographie (partiellement illisible) ; armoiries

Précisions sur l'inscription

Inscriptions concernant l'iconographie : nom des personnages sous chaque figure. Armoiries identifiées de Ferdinand Donnet, archevêque de Bordeaux (1836-1882) (baie 100, oculus).

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

Audoynaud Henry (peintre-verrier)

PV003414

Lieu de création

Lieu d'exécution : Aquitaine, 24, Périgueux

Siècle de création

2e quart 19e siècle

Année de création

1842

Description historique

Ces verrières étaient en 1840 en verre blanc, au moins dans leur partie inférieure. En 1842, le verrier toulousain Lamy de Nozan (actif de 1835 à 1853) envoie 'un vitrail en couleurs' que l'archevêque Auguste Donnet veut faire placer dans une des baies du choeur, sans l'aval de l'architecte diocésain Joseph Adolphe Thiac qui avait établi en janvier 1840 un devis pour les 5 verrières du choeur avec le peintre-verrier périgourdin Henry Audoynaud, pour la somme de 3000 francs par verrière (Archives départementales Gironde : 162 T 30 I). En l'absence de signature visible, on peut supposer que c'est ce peintre-verrier qui les a réalisées ; la verrière de Lamy de Nozan aurait alors été remplacée.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de l'Etat

Références documentaires

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1993

Date de rédaction de la notice

2007

Adresse du dossier Inventaire

Région Nouvelle-Aquitaine - Service du Patrimoine et de l’Inventaire, site de Bordeaux - 5, place Jean-Jaurès 33000 Bordeaux - 05 57 57 72 37