tombeau (gisant, priant)

Désignation

Dénomination de l'objet

Tombeau

Précision sur la typologie de l'objet - hors lexique

Gisant, priant

Titre courant

Tombeau (gisant, priant)

Localisation

Localisation

Nouvelle-Aquitaine ; Gironde (33) ; Cadillac ; rue du Général de Gaulle ; collégiale Saint-Blaise, Saint-Martin

Numéro INSEE de la commune

33081

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Cadillac

Adresse de l'édifice

Général de Gaulle (rue du)

Nom de l'édifice

Collégiale Saint-Blaise, Saint-Martin

Référence Mérimée de l'édifice

IA33000045

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Lieu de déplacement de l'objet

33, Bordeaux, musée d'Aquitaine ; 33, Bordeaux, société archéologique

Description

Catégorie technique

Marbrerie, sculpture

Structure et typologie

Plan (rectangulaire), élévation (droite), colonne (8), revers sculpté

Matériaux et techniques d'interventions

Marbre uni (noir, blanc, rouge, gris, en plusieurs éléments), marbre veiné (rouge, blanc) : taillé, décor rapporté, décor en ronde bosse, poli

Description matérielle

Sur un socle de pierre, une cuve cubique de marbre noir portait les gisants du duc et de la duchesse, en marbre blanc ; contre les petits côtés de la cuve trophées d'armes, contre les grands côtés armoiries du duc et de la duchesse (marbre blanc) ; 8 colonnes légèrement renflées, en marbre rouge veiné blanc, à base et chapiteau ionique en bronze, portaient une architrave à 2 fasces (même marbre que les colonnes), une frise plaquée de marbres polychromes et une corniche en marbre rouge ; 4 des colonnes étaient disposées aux angles de la cuve, les 4 autres, jumelées, en saillie sur les longs côtés supportaient les statues orantes du duc et de la duchesse, en marbre blanc ; au-dessus des gisants, un ciel plat de marbre noir portant le chiffre doré du duc et de sa femme était surmonté par un édicule composé de barres de fer doré et d'un socle pyramidal en marbre rouge veiné de noir, au sommet duquel s'élevait une statue de la renommée ; tête des gisants rapportée

Indexation iconographique normalisée

Portrait (Epernon duc d', couché sur le dos, jeunesse, sommeil, armure), portrait (Foix Candale Marguerite de, couché sur le dos, jeunesse, sommeil, couronne), portrait (Epernon duc d', orant, vieux, couronne, manteau : ordre du Saint-Esprit, ordre de Saint-Michel), portrait (Foix Candale Marguerite de, orant, couronne, manteau), trophée, écu

Dimensions normalisées

Colonnes : h = 225, d = 31 ; entablement : h = 24 ; tête du gisant du duc : h = 32, la = 30, pr = 20 ; tête du gisant de la duchesse : h = 38, la = 30, pr = 20 ; tête de l'orant du duc : h = 29, la = 20, pr = 19 ; tête de l'orant de la duchesse : h = 33, la = 28, pr = 24 ; 1er trophée : h = 71, la = 61, pr = 40 ; 2e trophée : h = 74, la = 47, pr = 57 ; écu du duc : h = 88, la = 58, pr = 30

État de conservation (normalisé)

Oeuvre démantelée

Précisions sur l'état de conservation

Il reste 2 colonnes, 2 fragments de l'entablement, la tête des 2 gisants et des 2 orants, une épaule de chaque orant et un fragment du manteau de celui de la duchesse, les 2 trophées incomplets et les écus dont seul celui du duc est entier, la statue de la renommée

Inscription

Armoiries (en relief), armoiries (en relief, incomplètes)

Précisions sur l'inscription

Armoiries identifiées : du duc d'Epernon, entourées du collier de l'ordre du Saint-Esprit et de celui de saint Michel ; de Marguerite de Foix Candale, entourées d'une cordelière

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

Biard Pierre (sculpteur) ; Lefebvre Jean (?, sculpteur)

Lieu de création

Ile-de-France, 75, Paris

Etape de création

Avec oeuvre apparentée connue

Siècle de création

Limite 16e siècle 17e siècle

Description historique

Contrat passé à Bordeaux en 1597 entre le duc d'Epernon et le sculpteur parisien (et architecte du roi) Pierre Biard, tombeau posé en 1607 probablement par Jean Lefebvre, sculpteur de l'atelier de Biard ; démoli en 1792, 2 têtes, l'écu du duc, un trophée sont au musée de bordeaux dès 1833, les deux autres têtes et l'écu de la duchesse y sont en 1898 ; le 2e trophée, 2 colonnes, 2 fragments d'entablement, autrefois chez des particuliers, sont actuellement à Cadillac (colonnes, 1 fragment d'entablement dans la chapelle) ; tombeau connu par le plan de montage de Jean ou Joseph Richier (début 17e siècle) et 2 dessins (1638 ou 1639) du voyageur Hollandais Herman Van der Hem.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Intérêt de l'objet

À signaler

Références documentaires

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Dénomination du dossier

Sous-dossier avec sous-dossier

Partie constituante

Statue

Références des parties constituantes étudiées

IM33000015

Intitulé de l'ensemble

Ensemble de la chapelle funéraire des ducs d'Epernon

Référence de l'ensemble

IM33000012

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1995

Date de rédaction de la notice

1996

Renvoi vers dossier 'peinture'

Foix Candale Marguerite de (modèle), Epernon duc d'(modèle)

Adresse du dossier Inventaire

Région Nouvelle-Aquitaine - Service du Patrimoine et de l’Inventaire, site de Bordeaux - 5, place Jean-Jaurès 33000 Bordeaux - 05 57 57 72 37