ensemble (37) de la collection de squelettes d'animaux

Désignation

Dénomination de l'objet

Os

Précision sur la typologie de l'objet - hors lexique

Squelette animal

Titre courant

Ensemble (37) de la collection de squelettes d'animaux

Localisation

Localisation

Occitanie ; Haute-Garonne (31) ; Toulouse ; Léon-Gambetta (rue) 1 ; hôtel de Bernuy, puis collège universitaire, actuellement lycée Pierre de Fermat

Numéro INSEE de la commune

31555

Lieu-dit

Capitole (quartier)

Adresse de l'édifice

Léon-Gambetta (rue) 1

Nom de l'édifice

Hôtel de Bernuy, puis collège universitaire, actuellement lycée Pierre de Fermat

Référence Mérimée de l'édifice

IA31130496

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Laboratoire de biologie et salle de cours attenante ; armoire

Description

Catégorie technique

Taxidermie, zoologie

Structure et typologie

Matériau d'origine animale

Matériaux et techniques d'interventions

Os, écaille

Description matérielle

La collection de squelettes est composée de 29 squelettes de mammifères, 3 amphibiens et 4 poissons cartilagineux : un lapin, une loutre, un kangourou, un ours des cavernes, trois grenouilles, deux raies bouclées, trois chauves-souris dont un squelette de roussette, trois taupes, un lézard, une cigogne, trois oiseaux non identifiés, une souris, un manchot, un chat, deux macaques, deux carnivores « ours des cavernes ? », trois tortues anatomiques, un squale, deux carpes, une couleuvre, une vipère et deux squelettes non identifiés. Les squelettes sont présentés en connexion sauf un qui est éclaté. Ils sont exposés sur des socles en bois agglomérés avec cloche en plastique pour certains, tenus par deux tiges métalliques. Les boîtes en plastique sont rajoutées. Le squelette des animaux plus anciens est reconnaissable par sa couleur brune tandis que les os récents sont blancs. Des attaches florales sont présentes sur certains socles à la base de la tige qui est caractéristique du marchand « Tramond ». L’animal est reconstitué à l’aide d’une structure en métal à l’intérieur du squelette fixé aux deux tiges métalliques du support. Les omoplates des mammifères sont tenues par des tirants métalliques ou ressorts pour garder le bon écartement. Des fils de fer sont présents sur certains individus pour renforcer la structure. Les pattes sont collées au support. Un des squelettes non identifiés et la grenouille sont présentés sous une cloche en plastique. Les chauves-souris sont présentées sans tête pour deux individus. La chauve-souris roussette est conservée dans son intégralité. Elle est protégée par une boîte en bois avec un couvercle vitré et coulissant. L’ours des cavernes est conservé sur quatre supports en bois. Le squelette de l’animal est présenté de manière éclaté sur quatre supports en carton. L'ensemble est divisé : le crâne, les côtes et les fragments de pied sur un premier support, ensuite les vertèbres sont sur deux supports et pour finir le maxillaire inférieur et les dents. Il provient de la grotte de Gargas. Les os sont tenus par des fils de fer et parfois certaines dents sont collées par du scotch. La grenouille 3 est présentée dans une boîte en bois avec deux vitres. La cigogne est présentée sur un socle en bois très épais mais creux à l’intérieur. Elle est maintenue par une grande tige métallique. Les ailes sont pliées et maintenues à l’aide de cordes métalliques. Les tortues sont présentées verticalement sur un socle en bois. La carapace supérieure est fixée à une tige en laiton. Le plastron est monté sur des charnières et un crochet afin de voir le squelette. Le squale est présenté sur un support en bois soutenu par trois tiges métalliques avec la gueule ouverte. Les carpes sont présentées sur deux tiges en laiton. Les branchies sont présentées sur le socle pour l’une et sur une tige métallique pour la seconde. Les nageoires pectorales sont collées sur le support en bois. La couleuvre est conservée sur un socle en bois peint circulaire, recouvert par une cloche en verre avec une poignée circulaire en laiton. La feutrine verte joint la cloche et le support. La couleuvre est enroulée sur elle-même soutenue par une tige en métal. La structure de la couleuvre est maintenu par des fils. La vipère est enroulée sur elle-même soutenue par deux tiges métalliques. Elle est présentée dans une boîte en plastique avec un support en bois.

Dimensions normalisées

Lapin : h= 25,5 ; l = 45 ; la = 14 loutre : h = 27 ; l = 36,5 ; la = 11,8 kangourou : h = 63 ; l = 74 ; la = 16 ours cavernes 1 : h = 13 ; l = 47 ; la = 44,5 ours cavernes 2 : h = 8 ; l = 47 ; la = 43 ours cavernes 3 : h = 8 ; l = 47 ; la = 43 ours cavernes 4 : h = 7 ; l = 47 ; la = 44 grenouille 1: h = 8 ; l = 13 ; la = 10,5 grenouille 2 : h = 6 ; l = 15 ; la = 12 grenouille 3 : h = 4 ; l = 15 ; la = 11,5 raie bouclée 1 : h = 59 ; l = 77 ; la = 10 raie bouclée 2 : h = 55 ; l = 77 : la = 9 squelette non identifié 1 : h = 32 ; l = 55 ; la = 16 squelette non identifié 2 : h =27 ; l = 36,5 ; la = 11 chauve-souris 1 : h = 4 ; l = 29 ; la = 15 chauve-souris 2 : h = 3,8 ; l =16 ; la = 11,7 chauve-souris roussette : h = 11 ; l = 32,5 ; la = 22,5 taupes 1 : h = 6,5 ; l = 20 ; la = 8,1 taupe 2 : h = 6 ; l = 16 ; la = 8,8 lézard : h = 6,6 ; l = 30,8 ; la = 12 cigogne : h = 68 ; l = 43 ; la = 21 oiseau non identifié 1 : h = 40 ; l = 40 : la = 25 oiseau 2 non identifié : h = 44 ; l = 22,5 ; la = 14 oiseau 3 non identifié : h = 47 ; l = 41,5 ; la = 25,5 souris : h = 5 ; l = 20 ; la = 8,5 manchot : h = 45 ; l = 24 ; la = 16 chat : h = 34 ; l = 55 ; la = 14 carnivore 1 : h = 33 ; l = 63 ; la = 20 carnivore 2 : h = 25 ; l = 61,5 ; la = 18 macaque 1 : h = 37 ; l = 42 ; la = 11 macaque 2 : h = 35 ; l = 60 ; la = 17,5 tortue 1 : h = 22 ; l = 11 ; la = 11 tortue 2 : h = 19 ; l = 11 ; la = 10,5 tortue 3 : h = 35 ; l = 21 ; la = 21 squale : h = 30 ; l = 89,5 ; la = 11 carpe 1 : h = 23 ; l = 55 ; la = 14 carpe 2 : h = 25 ; l = 50 ; la = 15 couleuvre : h sans cloche = 25 ; d = 24 vipère : h = 12 ; l = 20 ; la = 20

État de conservation (normalisé)

Bon état, mauvais état, manque, mauvaises conditions de conservation

Précisions sur l'état de conservation

Les collections sont recouvertes de poussière.£Le lapin est en mauvais état de conservation. Les pattes arrières sont clouées et collées.£La loutre est en mauvais état de conservation, les côtes ne tiennent presque plus au squelette.£Le kangourou est incomplet, il lui manque des os.£L'ensemble de l'ours des cavernes est en mauvais état, les os sont brisés et manquants. Le support en carton est rongé.£La grenouille est en mauvais état de conservation. La boîte en plastique est abîmée. La grenouille porte la trace de nombreux points de colle et des membres sont cassés.£La grenouille 2 est en très bon état de conservation.£La grenouille 3 est en bon état malgré que son support soit fissuré et scotché.£La raie bouclée est en bon état.£Les squelettes non identifiés sont en mauvais état, l'un d'entre eux a une patte avant flottante, non fixée au support. Les pattes arrières sont scotchés.£Les chauves-souris sont en mauvais état général pour deux individus, ils leur manque la tête. Les membres sont dissociés de la colonne vertébrale.£L'ensemble des taupes est mal conservé.£Le lézard a les membres collés au support.£La cigogne porte des traces de colle au niveau de la tête.Elle est en plutôt bon état de conservation.£Les trois oiseaux non identifiés ne possèdent pas de mâchoire inférieure. L'un des oiseaux est en mauvais état de conservation car il a été recollé à différents endroits.£La souris est en bon état.£Le manchot est en bon état général mais il lui manque une aile.£Le chat est en bon état de conservation mais il lui manque quelques griffes à la patte arrière gauche.£Les carnivores sont en bon état de conservation, il manque les bouts de pattes pour l'un des individus.£Les macaques possèdent une cage thoracique incomplète.£Les tortues sont en on état général, il manque soit des écailles, soit des parties du squelette. Des graffitis sont présents à l'intérieur de la carapace, réalisés par les élèves. Certaines parties ont été recollés.£Le squale est en mauvais état de conservation, les nageoires sont abîmées.£Les carpes sont en mauvais état, les cloches en plastiques sont cassées, un individu est complètement recollé.£La couleuvre est en mauvais état, elle est incomplète et recollée.£La vipère est en bon état de conservation.

Inscription

Inscription, graffiti, marque de collection

Précisions sur l'inscription

Le lapin porte des traces de crayon à papier.£Le socle de la loutre possèdent plusieurs étiquettes : trois étiquettes de la collection d'histoire naturelle dont deux sont superposées et une étiquette déchirée sur le côté du socle pour identifier l'animal "loutre lut[...]". La loutre est identifiée par deux étiquettes dans la collection histoire naturelle "section zoologie n°30 ; section C série 1 n°53".£Le kangourou porte une étiquette de la collection d’histoire naturelle « section zool, n°27 ».£Les supports de l'ours des cavernes possèdent chacun une étiquette de la collection histoire naturelle. Le crâne est identifié comme « série II, n°21 ». Les vertèbres et le maxillaire sont identifiés comme « série IV, n°157 ». Des étiquettes d’identification sont présentes sur chaque support pour définir chaque partie de l’animal, son époque et son lieu de découverte : « époque quaternaire, côtes fragments de crâne, ornement du pied, ursus spelaus, grotte de Gargas » ; « époque quaternaire, vertèbre du grand ours des cavernes, grotte de Gargas » ; « époque quaternaire, vertèbre du grand ours des cavernes, grotte de Gargas » ; « époque quaternaire, maxillaire inférieur, dents, grotte de Gargas ».£La grenouille porte une étiquette clouée au support « Amphibiens, anoures, squelette de Grenouille, Rana, comptoir central d’Histoire Naturelle, N.BOUBEE & Cie, Paris ».£Les raies bouclées portent chacune une étiquette de la collection d’histoire naturelle qui est effacée ou déchirée. L'une d'entre elles porte une inscription du naturaliste Deyrolle.£L’un des squelettes non identifiés porte une étiquette de la collection d’histoire naturelle sur une deuxième étiquette illisible aujourd’hui.£La chauve-souris 2 porte une étiquette "matériel scolaire Pierron, Sarreguemines".£La chauve-souris roussette possède une étiquette du fabricant "Pierron".£L'une des taupe 1 porte une étiquette identification avec un numéro 1-4-65.£La taupe 2 porte une étiquette "N.Boubée".£Le manchot porte la trace d'une ancienne étiquette décollée et une étiquette histoire naturelle illissible.£Le carnivore 1 possède une étiquette d'histoire naturelle "zoologie n°29" et une étiquette de fabriquant "Tramond".£Le macaque 1 possède une étiquette de la collection d'histoire naturelle "zoologie n°26", une étiquette de son fabricant "Tramond" et une étiquette d'identification "cercopitheus".£Le macaque 2 possède une étiquette de la collection d'histoire naturelle "zoologie n°15" et une étiquette d'identification "quadrumanus".£La tortue 1 porte une étiquette de la collection d'histoire naturelle "section D n°430".£La tortue 2 portent une étiquette d'identification "Testudo Groeca B2", une étiquette du fabricant "Tramond" et une étiquette de la collection d'histoire naturelle "série I n°93".£Le squale possède une étiquette de la collection d'histoire naturelle sur le socle, mais celle-ci est déchirée et donc illisible.£La carpe 1 porte un graffiti "hubert" fait par les élèves.£La couleuvre possèdent trois étiquettes : une étiquette de la collection d'histoire naturelle "série I, n°52", une étiquette d'identification avec une description précise et une étiquette du fabricant "Tramond".£La vipère possède une étiquette d'identification comportant plusieurs informations.£

Historique

Personne morale créatrice de l'objet

N.Boubée & Cie (fabricant) ; Deyrolle (fabricant) ; matériel scolaire Pierron, Sarreguemines (fabricant) ; Tramond (fabricant)

Lieu de création

Ile-de-France, 75, Paris ; Grand Est, 57, Sarreguemines

Siècle de création

19e siècle, 1ère moitié 20e siècle

Description historique

Les étiquettes "Mon TRAMOND Pr et Fr des facultés de anatomie, histoire naturelle, Paris 9 rue de l'école de Médecine" correspondent à la production de l'entreprise entre sa création en 1825 et sa reprise au début du 20e siècle par le gendre de Tramond, N. Rouppert : l'entreprise prend alors le nom de "Maison Tramond, N. Rouppert successeur". L'entreprise Pierron a été fondée en 1871 par un instituteur de Sarreguemines, Edouard Pierron ; il s'agissait initialement d'une librairie. La mention "Musées scolaire EMILE DEYROLLE, 22 rue de la Monnaie, Paris" portée sur la raie bouclée" correspond à la production de l'entreprise entre 1871 et les années 1890 où la raison sociale devient "Les Fils d'Emile Deyrolle".

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété publique

Références documentaires

Cadre de l'étude

Dossier ponctuel

Dénomination du dossier

Sous-dossier

Intitulé de l'ensemble

Ensemble de la collection d'os

Référence des l'ensemble

IM31002462

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2017

Date de rédaction de la notice

2017

ensemble (37) de la collection de squelettes d'animaux
ensemble (37) de la collection de squelettes d'animaux
(c) Inventaire général Région Occitanie
Voir la notice image