cloche n°1 dite Madeleine

Désignation

Dénomination de l'objet

Cloche

Appelation d'usage

N°1 dite Madeleine

Titre courant

Cloche n°1 dite Madeleine

Localisation

Localisation

Occitanie ; Haute-Garonne (31) ; Pechbusque ; église Saint-Jacques (non étudiée)

Numéro INSEE de la commune

31411

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Haute-Garonne

Canton

Castanet-Tolosan

Nom de l'édifice

Église Saint-Jacques (non étudiée)

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Clocher

Description

Catégorie technique

Fonderie de cloches

Structure et typologie

Plan (circulaire)

Matériaux et techniques d'interventions

Bronze : fondu, décor en relief , décor dans la masse, gravé

Description matérielle

Le clocher-mur de l'église Saint-Jacques à Pechbusque comporte trois cloches, les cloches n°1 et n°2 étant dans deux baies situées au même niveau, la troisième étant dans la baie au niveau supérieur. La cloche n°1, en bronze, comporte un battant en fer et est fixée à son mouton, en fer, par des anses. Elle est reliée à un système de sonnerie automatique électrifié : le tintement de la cloche s'effectue à la fois par le biais d'un marteau électrique et par une roue entraînée par un moteur. La dédicace de la cloche est constituée d'inscriptions à relief fondu mais également d'inscriptions gravées.

Indexation iconographique normalisée

Figures bibliques (Christ en croix, sainte Madeleine), ornement à forme végétale (chêne : feuille, gland, guirlande)

Description de l'iconographie

La partie supérieure du cerveau de la cloche est ornée d'une frise. Sous trois filets d'inscriptions fondues et gravées, sont portées des feuilles de chêne avec des glands. La cloche est ornée d'un Christ en croix et de sainte Madeleine, à genoux. Enfin, un filet est au bas de la panse sous les inscriptions portant l'identité du fondeur.

Dimensions normalisées

H = 63 ; d = 55 : les dimensions sont prises sans le mouton en fer.

Inscription

Signature (fondu, sur l'oeuvre), date (fondu, gravé, sur l'oeuvre), inscription concernant le commanditaire (fondu, gravé, sur l'oeuvre), inscription concernant le lieu d'exécution (fondu, sur l'œuvre)

Précisions sur l'inscription

Les inscriptions sur la cloche sont partiellement fondues et gravées : "PAROISSE DE PECHBUSQUE MICHEL DUCLOS CURE PIERRE BASCOU MAIRE / JE M’APPELLE MADELEINE J'AI ETE BAPTISEE LE 21 AVRIL 1895 / PARAIN DOMINIQUE POMES MARAINE MADELEINE VIDAL" suivie de "VINEL PERE ET FILS FONDEURS A TOULOUSE 1895".

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

Vinel (fondeur)

Lieu de création

Lieu d'exécution : Occitanie, 31, Toulouse

Siècle de création

4e quart 19e siècle

Année de création

1895

Description historique

La cloche appelée Madeleine Vidal, baptisée le 21 avril 1895, a probablement été financée par la fabrique paroissiale, l'abbé Michel Duclos et le maire Pierre Bascou étant à l'initiative de cette acquisition. Elle est due au fondeur toulousain Vinel père et fils. Les principales inscriptions (en particulier la signature) sont en relief, alors que la date" 21 avril" est gravée. La dédicace mentionne le nom des parrains et marraines de la cloche, Monsieur Dominique Pomes et Madame Madeleine Vidal ainsi que le nom du prêtre desservant, Michel Duclos et du maire Pierre Bescon. Celle cloche a été baptisée le même jour que la cloche n°2 (IM31002023).

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Cadre de l'étude

Dossier ponctuel

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2014

Date de rédaction de la notice

2016

cloche n°1 dite Madeleine
cloche n°1 dite Madeleine
(c) Inventaire général Région Occitanie
Voir la notice image