groupe sculpté : Vierge de Pitié

Désignation

Dénomination de l'objet

Groupe sculpté

Titre courant

Groupe sculpté : Vierge de Pitié

Localisation

Localisation

Occitanie ; Haute-Garonne (31) ; Aussonne ; Boulanger (rue du) ; église paroissiale Notre-Dame du Rosaire

Numéro INSEE de la commune

31032

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Haute-Garonne

Canton

Grenade-sur-Garonne

Adresse de l'édifice

Boulanger (rue du)

Nom de l'édifice

Église paroissiale Notre-Dame du Rosaire

Référence Mérimée de l'édifice

IA31011211

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Nef, deuxième travée, élévation sud

Description

Catégorie technique

Sculpture

Matériaux et techniques d'interventions

Bois : taillé, peint, polychrome

Description matérielle

Le groupe sculpté est une ronde bosse en bois peint polychrome (l'oeuvre a visiblement fait l'objet d'un repeint à une période indéterminée), partiellement évidée au dos. Les figures reposent sur un rocher qui sert de socle à l'ensemble, et la composition, qui superpose verticalement les volumes saillants, permet de donner à l'ensemble une faible épaisseur. La pyramide aiguë ainsi formée renforce une monumentalité accentuée par les lignes verticales et la grande diagonale du corps du Christ.

Indexation iconographique normalisée

Vierge de Pitié

Description de l'iconographie

La Vierge assise tient de sa main gauche le bras gauche du Christ, qui est placé en équilibre sur son genou gauche tandis qu'elle tient sa tête près de son visage de la main droite. Son expression est retenue. L'anatomie du corps du Christ est particulièrement accentuée.

Dimensions normalisées

H = 110 cm ; la = 65 cm ; pr = 28 cm

État de conservation (normalisé)

Manque, repeint

Précisions sur l'état de conservation

Cassures : nez, pieds, doigts, bras gauche du Christ ; éclats de la polychromie : traces d'une ancienne polychromie ; salissures.

Historique

Siècle de création

Limite 15e siècle 16e siècle

Description historique

Nous savons par des documents d'archives que le 10 mai 1840, une délibération municipale accuse le curé, l'abbé Piette, d'avoir démoli la chapelle Notre-Dame de Pitié, et que le 2 juin, sa réponse stipule: "la chapelle Notre-Dame de Pitié était un simple autel de bois avec une statue de la Vierge. Il est toujours dans l'église". Dans ces documents, la démolition comprend aussi la mise à l'écart d'un tableau représentant une Déposition de Croix pour "vétusté" : si la Vierge de Pitié et le tableau faisaient jusqu'alors partie de la même chapelle, nous assistons peut-être à cette époque au démembrement d'un ensemble iconographique cohérent. Ce groupe sculpté présente toutes les caractéristiques d'une oeuvre du 15e siècle ou du début du 16e siècle (plissés, traitement des formes). En 1967 pourtant, Victor Allègre propose de dater l'oeuvre du 18e siècle et la qualifie de "style espagnol", tout comme le Christ en Croix (IM31001015). Cette attribution est selon nous erronée. Autrefois placée dans la chapelle nord, la Vierge de Pitié a été déménagée après 1975 contre l'élévation sud. En 2013, des travaux à l'intérieur de l'église ont entraîné une opération de conservation-restauration de l'oeuvre.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Date et typologie de la protection

1975/03/17 : classé au titre objet

Références documentaires

Cadre de l'étude

Opération ponctuelle

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2013

Date de rédaction de la notice

2013

groupe sculpté : Vierge de Pitié
groupe sculpté : Vierge de Pitié
(c) Inventaire général Région Occitanie
Voir la notice image