lot de 2 projecteurs de cinéma sonore

Désignation

Dénomination de l'objet

Appareil de restitution

Précision sur la typologie de l'objet - hors lexique

De projection de films

Titre courant

Lot de 2 projecteurs de cinéma sonore

Localisation

Localisation

Occitanie ; 31 ; Toulouse ; Saint-Sernin (place) 3 ; hôtel Dubarry, puis école de bénédictines, actuellement lycée Saint-Sernin

Numéro INSEE de la commune

31555

Lieu-dit

Saint-Sernin (quartier du)

Adresse de l'édifice

Saint-Sernin (place) 3

Nom de l'édifice

Hôtel Dubarry, puis école de bénédictines, actuellement lycée Saint-Sernin

Référence Mérimée de l'édifice

IA31104728

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Salles administratives

Description

Catégorie technique

Enseignement

Structure et typologie

Fonctions combinées

Matériaux et techniques d'interventions

Métal ; verre ; plastique

Description matérielle

Les 2 projecteurs, montés en série, sont constitués de manière totalement identique. L’appareil consiste en deux parties solidaires : le moteur et le système de projection d’une part et la base permettant l’alimentation électrique de l’objet et son réglage. Cette base est de forme rectangulaire et repose sur 4 petits pieds. Sur un de ses côtés sont présents 4 boutons rotatifs permettant de régler le son et l’image, ainsi que 3 bornes de branchement et un bouton de marche/arrêt. Sur son flanc opposé, un compartiment abrite 4 bougies, 3 piles « Belvu 6V6GT VII-6 » et une petite ampoule. Celui-ci se ferme à l’aide d’un couvercle métallique non solidaire de l’appareil. Une plaque métallique rectangulaire est vissée sur le dessus de cette base reprenant la deuxième inscription mentionnée sur l'étiquette et des conseils de nettoyage. La deuxième partie consiste en un moteur reposant dans un compartiment métallique sur lequel sont fixés plusieurs rouleaux de support de la bobine. Cet ensemble est inclinable, permettant ainsi de régler le niveau de l'image projetée. Le moteur est accessible à travers une grille d’ouverture présente sur le côté du compartiment. L’arrière est muni de grilles d'aération permettant la ventilation de l’objet. Dans le prolongement du moteur est fixée la lunette de projection sur laquelle est marquée le nom du fabricant. Il manque une vis sur le dispositif. Ce dispositif opto-mécanique est destiné à projeter les images de pellicules sur un écran ou sur un mur.

Dimensions normalisées

La = 57 cm ; h = 71,5 cm ; pr = 17,5 cm

État de conservation (normalisé)

En état de marche

Précisions sur l'état de conservation

La seule vis manquante n'est pas primordiale pour utiliser le dispositif. Il manque cependant les supports des bobines au bout des bras.

Inscription

Inscription concernant le fabricant

Précisions sur l'inscription

Inscription concernant le fabricant : étiquette métallique "Projecteur DEBRIE 16 Paris série X n° 15014" et étiquette "DEBRIE 16 Paris Type MB 15 alternatif 110 V - 50 Made in France", autre inscription sur la base "P. Angénieux Paris FSO 1 1.2 n°426355"

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

P. Angénieux (constructeur) ; DEBRIE (constructeur)

Lieu de provenance

Lieu de provenance : Île de France, 75, Paris

Etape de création

Oeuvre de série

Siècle de création

3e quart 20e siècle

Année de création

1960

Description historique

Les étiquettes métalliques apposées sur l'objet nous indiquent le modèle précis du projecteur, à savoir un projecteur DEBRIE 16 type MB. Ce modèle de projecteur a été réalisé par la maison DEBRIE dans les années 1960. Créée dans les années 1920 par André Debrie, l'entreprise est le principal constructeur de matériel cinématographique français professionnel, avec Pathé, jusque dans les années 1960. Le nom du fabricant de la partie optique est P. Angénieux. La société a été fondée en 1935 par Pierre Angénieux dont elle conserve le nom tout le 20e siècle, période où elle produit du matérial dédié à la projection cinématographique. Elle dépose le bilan en 1993 et est aujourd'hui une filiale intégrée au groupe Thalès. À Saint-Sernin, des petites pièces aveugles situées entre les salles de cours étaient à l’origine conçues pour être des salles de projection : les trappes aménagées dans les murs sont toujours en place. Ces appareils servaient à projeter les films explicatifs avant l’arrivée des vidéoprojecteurs dans le monde de l'enseignement dans les années 1980. Ce matériel était très utilisé dans les établissements d'enseignements après la Seconde Guerre mondiale.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété d'un établissement public régional

Références documentaires

Cadre de l'étude

Opération ponctuelle

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2018

Date de rédaction de la notice

2018

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional Occitanie - Direction de la Culture et du Patrimoine - Service Connaissance et Inventaire des Patrimoines 22, bd Maréchal Juin 31406 Toulouse cedex 9 - Espace Capdeville, 417 Rue Samuel Morse, 34000 Montpellier - 05.61.39.62.47