machine à contrôler des quantités : robinets d'ouverture de vannes dits les "robinets de Saint-Ferréol"

Désignation

Dénomination de l'objet

Machine à contrôler des quantités

Précision sur la typologie de l'objet - hors lexique

Robinets d'ouverture de vannes

Appelation d'usage

Les "robinets de Saint-Ferréol"

Titre courant

Machine à contrôler des quantités : robinets d'ouverture de vannes dits les "robinets de Saint-Ferréol"

Localisation

Localisation

Occitanie ; Haute-Garonne (31) ; Revel ; digue de Saint-Ferréol

Numéro INSEE de la commune

31451

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Haute-Garonne

Lieu-dit

Saint-Ferréol

Nom de l'édifice

Digue de Saint-Ferréol

Référence Mérimée de l'édifice

IA31010208

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

Isolé

Description

Catégorie technique

Fonderie

Matériaux et techniques d'interventions

Fonte de fer

Description matérielle

Les robinets sont accessibles par la Voûte des robinets qui s'ouvre à mi-hauteur du Mur de Vauban, à l'aval du barrage. La voûte se présente comme un tunnel voûté en demi-cylindre. A l'extrémité, un escalier descend vers la Chambre des Vannes, renfoncement également voûté en cintre, qui abrite les trois robinets de manoeuvrage.

Historique

Siècle de création

2e quart 19e siècle

Année de création

1829

Description historique

Depuis la mise en marche du barrage, l'ouverture de la vanne de vidange est actionnée par des robinets. Les premiers robinets étaient prévus très nombreux (entre vingt et trente). Ils furent réduits rapidement à trois. En bronze, plus petits que les robinets actuels, ils étaient actionnés à l'aide d'un système de leviers, dits "trébuchets", reliés à des manivelles. Ils sont décrits par François Andréossy dans les "Régles du jeu du canal Royal", en 1682. Au départ, ils étaient situés à l'extrémité de la voûte du Tambour, à l'intérieur même du réservoir. Lors de leur ouverture, sous plus de vingt mètres d'eau à l'intérieur du réservoir, il devenait impossible de se tenir dans la voûte en raison du bruit. Ils furent transportés vers 1700 (date non précisée) à l'emplacement actuel, contre la paroi extérieure du grand mur, où ils sont accessibles par la Voûte des Robinets. L'étanchéité des robinets d'ouverture ou de fermeture des vannes a toujours été un problème majeur en raison des suintements. Malgré la dépense, il fallut changer les robinets à plusieurs reprises (en 1740, 1788, 1829, 1845).

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété d'un établissement public de l'Etat

Intérêt de l'objet

À signaler

Références documentaires

Cadre de l'étude

Enquête thématique régionale (Canal du Midi)

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2009

Date de rédaction de la notice

2009

machine à contrôler des quantités : robinets d'ouverture de vannes dits les "robinets de Saint-Ferréol"
machine à contrôler des quantités : robinets d'ouverture de vannes dits les "robinets de Saint-Ferréol"
(c) Inventaire général Région Occitanie
Voir la notice image