peintures monumentales du choeur

Désignation

Dénomination de l'objet

Peinture monumentale

Précision sur la typologie de l'objet - hors lexique

Décor de choeur

Titre courant

Peintures monumentales du choeur

Localisation

Localisation

Occitanie ; Haute-Garonne (31) ; Venerque ; prieuré de bénédictins, puis église paroissiale Saint-Pierre

Numéro INSEE de la commune

31572

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Haute-Garonne

Canton

Auterive

Nom de l'édifice

Prieuré de bénédictins, puis église paroissiale Saint-Pierre

Référence Mérimée de l'édifice

IA31010854

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Choeur

Description

Catégorie technique

Peinture murale

Matériaux et techniques d'interventions

Enduit : fresque (?) , peinture à la chaux

Description matérielle

On peut voir une limite d'enduit sur les murs du choeur.

Indexation iconographique normalisée

Les Evangélistes, symbole, Tétramorphe, ange, ornementation (animal fantastique, lion, oiseau, à rinceau) ornement végétal

Description de l'iconographie

Sur la voûte est peinte une croix de gloire constellée de pierreries. Au registre intermédiaire est représenté un Christ en majesté cantonné de quatre archanges. Enfin sur le registre inférieur figurent les quatre évangélistes et leurs attributs. L'ensemble est orné d'animaux fantastiques, de motifs floraux, de rinceaux et d'entrelacs. Le décor est complété par des trompe-l'oeil en grisaille.

Dimensions normalisées

Dimensions non prises.

État de conservation (normalisé)

Mauvais état

Précisions sur l'état de conservation

Voile blanchâtre sur les peintures, enduit soulevé par endroits, traces de coulures. Une restauration ancienne est visible sur le mur du choeur.

Inscription

Inscription concernant l'iconographie, latin

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

Céroni (peintre) ; Ricard (peintre)

Siècle de création

2e quart 19e siècle

Année de création

1842

Description historique

Le décor peint du choeur est réalisé au cours de l'année 1842 sous la direction d'Alexandre Du Mège, qui en définit le programme et fournit les modèles, par le peintre Ricard, plus particulièrement chargé des figures, et le peintre décorateur Céroni. Les représentations du Christ en majesté et des évangélistes sont directement inspirées par les enluminures de l'Evangéliaire de de Charlemagne, qui se trouvait dans le trésor de Saint-Sernin de Toulouse avant la Révolution, et par d'autres enluminures carolingiennes pour les encadrements ou encore les mosaïques byzantine pour le ciel étoilé. Pour deux des archanges, Du Mège a donné pour modèles les grands anges en marbre du rondpoint de Saint-Sernin. Les peintures ont été restaurées par l'atelier de Pierre Belin en 1981.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Date et typologie de la protection

1840 : classé MH

Précisions sur la protection

Protection de l'architecture

Intérêt de l'objet

À signaler

Références documentaires

Cadre de l'étude

Opération ponctuelle

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2009

Date de rédaction de la notice

2009

peintures monumentales du choeur
peintures monumentales du choeur
(c) Inventaire général Région Occitanie
Voir la notice image