chemin de croix

Désignation

Dénomination de l'objet

Chemin de croix

Titre courant

Chemin de croix

Localisation

Localisation

Occitanie ; Haute-Garonne (31) ; Montlaur ; chapelle Notre-Dame-de-Maravals (non étudiée)

Numéro INSEE de la commune

31384

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Haute-Garonne

Canton

Montgiscard

Lieu-dit

En Mitou

Nom de l'édifice

Chapelle Notre-Dame-de-Maravals (non étudiée)

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En écart

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Nef, élévations nord et sud

Description

Catégorie technique

Menuiserie, estampe

Structure et typologie

Rectangulaire vertical

Matériaux et techniques d'interventions

Papier (support) : encre, taille douce, monochrome (noir), bois (en plusieurs éléments) : taillé, mouluré, marqueterie à incrustations, peint (faux bois), vernis

Description matérielle

Ce chemin de croix est constitué de 14 stations. Chaque estampe, monochrome, de couleur noire, est une taille douce sur un support de papier contrecollé sur un carton. Chaque station est encadrée sous-verre et comporte un cadre en bois, taillé, mouluré et vernis. Ce cadre présente également un décor de marqueterie inscrusté de couleur noire. Le cadre comporte également un chiffre romain peint de couleur noire sur une petite croix couronnant l' ensemble.

Indexation iconographique normalisée

Cycle narratif (Passion, vêtement : à l'antique), ornement à forme géométrique

Description de l'iconographie

Chaque station représente un épisode de la Passion du Christ. Les personnages sont vêtus de tuniques et de vêtements à la manière antique. L' iconographie de chaque scène correspond à la représentation traditionnelle de chaque épisode de la Passion du Christ. Le décor de marqueterie est constitué de lignes.

Dimensions normalisées

H = 41 ; la = 30,5
Dimensions des estampes à l' ouverture du cadre. Dimensions des estampe avec leur cadre (sans la croix) : h = 51,5, la = 41, pr = 2.

État de conservation (normalisé)

Mauvais état

Précisions sur l'état de conservation

Les estampes sont abîmées par l' humidité ce qui entraîne la prolifération des champignons sur le papier. Des insectes attaquent le papier.

Inscription

Lettre (imprimé, sur l'oeuvre), inscription concernant l'iconographie (imprimé, sur l'oeuvre), inscription (peint, sur l'oeuvre)

Précisions sur l'inscription

Chaque station comporte le titre de la scène narrative en dessous de la scène figurée. Le numéro de la station est peint en chiffres romains de couleur noire. La lettre indique : "Tafsaert del. Baudran sculp./déposé à Paris chez Me Ve Jean rue st Jean de Beauvais, n°10".

Historique

Lieu de création

Ile-de-France, 75, Paris

Siècle de création

1er quart 19e siècle (?)

Description historique

Ce chemin de croix se compose de 14 stations relatant la Passion du Christ. De format rectangulaire vertical, chaque estampe est une taille douce monochrome réalisée sur un support de papier contrecollé sur un carton. Les différents personnages sont figurés à la manière antique reconnaissable en particulier par le traitement des vêtements des personnages. Par ses caractéristiques stylistiques et techniques, cet ensemble date du 1er quart du 19e siècle. La composition des scènes est traditionnelle et se rapproche du chemin de croix peint pour l' église paroissiale Saint-Pierre de Noueilles (IM31000242). L' auteur du modèle de ce chemin de croix se nomme Tafsaert, le graveur est Baudran dont l' activité est connue de 1796 à 1866. L' imprimeur éditeur est la veuve Jean, Marie-Jeanne-Barbe qui a repris l' atelier de son mari, Pierre Jean, qui avait travaillé avec l' éditeur marchand parisien Louis-Joseph Mondhare. Marie-Jeanne-Barbe était justement la fille de Mondhare. L' activité d' éditeur de Pierre Jean continue jusque sous la Restauration. Une estampe, représentant le Christ en croix (IM31000262), conservée dans la chapelle de Maravals provient également de l' atelier de Mondhare. L' estampe représentant le Christ en croix et ce chemin de croix proviennent donc, à quelques décennies de décalage, du même marchand éditeur parisien.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Intérêt de l'objet

À signaler

Références documentaires

Cadre de l'étude

Dossier ponctuel

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2003

Date de rédaction de la notice

2004

Vue de la 5e station du chemin de croix, estampe, 1er quart 19e siècle, gravée par Baudran et imprimée par Jean Marie-Jeanne-Barbe,
Vue de la 5e station du chemin de croix, estampe, 1er quart 19e siècle, gravée par Baudran et imprimée par Jean Marie-Jeanne-Barbe,
(c) Inventaire général Région Occitanie
Voir la notice image