série de 5 tableaux de Jean-Baptiste Despax et de leurs cadres : La Tentation du Christ au désert, Résurrection de Lazare, L'Agonie du Christ au jardin des Oliviers, Ravissement de sainte Marie-Madeleine pénitente, Le Baptême de l'eunuque de la reine Candace

Désignation

Dénomination de l'objet

Tableau

Précision sur la typologie de l'objet - hors lexique

Série

Titre courant

Série de 5 tableaux de Jean-Baptiste Despax et de leurs cadres : La Tentation du Christ au désert, Résurrection de Lazare, L'Agonie du Christ au jardin des Oliviers, Ravissement de sainte Marie-Madeleine pénitente, Le Baptême de l'eunuque de la reine Candace

Localisation

Localisation

Occitanie ; 31 ; Deyme ; église paroissiale Sainte-Marie-Madeleine (non étudiée)

Numéro INSEE de la commune

31161

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Haute-Garonne

Canton

Montgiscard

Nom de l'édifice

Église paroissiale Sainte-Marie-Madeleine (non étudiée)

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Travées latérales du choeur ; 2e chapelle latérale sud depuis le choeur, élévation ouest

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

Despax Jean-Baptiste (peintre)

Personne morale créatrice de l'objet

Toulousaine (école)

Siècle de création

3e quart 18e siècle

Année de création

1759 ; 1760 ; 1761

Description historique

Cette série de cinq tableaux forme un ensemble stylistiquement et chronologiquement homogène bien que chaque oeuvre relève d' un cycle iconographique différent, axé sur la vie du Christ et la vie de deux autres saints. Les deux peintures qui se trouvent sur le mur de la travée latérale nord du choeur représentent la Tentation du Christ dans le désert et la Résurrection de Lazare. Les deux oeuvres figurant l' Agonie au jardin des Oliviers et la Pénitence de Marie-Madeleine sont placés sur le mur de la travée latérale sud du choeur, en pendant des deux autres tableaux. Un cinquième tableau représentant le Baptême de l' eunuque de la Reine Candace, est conservé dans la 2ème chapelle latérale sud depuis le choeur. Cet ensemble est attribué au peintre toulousain Jean-Baptiste Despax (1709-1773). Dans un bulletin de la Société Archéologique du Midi de la France, datant du 19 juin 1888 (p.97), il est fait mention de la lecture d' une lettre envoyée par le curé de Deyme de l' époque : "Parmi les tableaux qui ornent mon sanctuaire, je crois posséder quatre tableaux du peintre Despax ; j' ai trouvé sur un vieux registre : payé à M. Despax, le 11 octobre 1759, 125 livres pour le tableau ; 2° payé le 4 septembre 1760 , 125 livres pour le tableau ; id. quatrième tableau, payé le 31 mars 1761, 120 livres. Ces quatre tableaux ont pour sujet : 1° Resurrection de Lazare ; 2° La Tentation au desert. Le démon demandant à Notre Seigneur de changer une pierre en un morceau de pain ; 3°Agonie de Notre Seigneur au Jardin des Oliviers ; 4° Sainte-Magdeleine pénitente après l' Ascension. Mon église possède en plus un cinquième tableau du siècle passé, provenant peut-être du même artiste, dont la date est en partie effacée : c' est le Baptême de l' eunuque de Candace par saint Philippe. (...)" Ces informations données par le curé de l' église de Deyme en 1888 mentionnent un registre qui n' a pas encore été pour l' instant de nouveau retrouvé. Jean-Baptiste Despax est un peintre actif à Toulouse au cours du 18e siècle ; très prolifique, il a beaucoup travaillé pour les églises du sud-ouest, en particulier pour la Chapelle des Carmélites à Toulouse dont il a peint les tableaux. Les oeuvres de Deyme, si l' on se réfère à la communication du curé de la paroisse citée plus haut, ont peut-être été commandées par la fabrique de l' église. Ces oeuvres ont subi des modifications de forme, elles ne devaient pas être disposées, à l' époque, de la même manière qu' aujourd' hui dans l' église de Deyme, qui a été remaniée plusieurs fois. Seulement deux peintures, restaurées en 1998 par l' atelier Belin, sont aujourd'hui encadrées, celle de la Tentation au désert et celle du Baptême de l' eunuque de la Reine Candace. Le cadre de ce dernier ne semble pas être celui d' origine. A l'époque de l'enquête, les trois autres toiles venaient d'être remises en place après avoir été restaurées par Armelle Demongeot et Sabrina Weissman. Les trois autres cadres, déposés dans une chapelle, n'avaient pas encore été remis en place. Les cinq cadres vont êtres restaurés prochainement.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Date et typologie de la protection

1906/11/09 : classé au titre objet

Observations

Oeuvres originales par leur thème iconographique et intéressantes pour leur traitement stylistique.

Intérêt de l'objet

À signaler

Références documentaires

Cadre de l'étude

Dossier ponctuel

Dénomination du dossier

Dossier avec sous-dossier

Partie constituante

Tableau ; cadre

Références des parties constituantes étudiées

IM31000183 ; IM31000184 ; IM31000185 ; IM31000186 ; IM31000187

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2003

Date de rédaction de la notice

2004

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional Occitanie - Direction de la Culture et du Patrimoine - Service Connaissance et Inventaire des Patrimoines 22, bd Maréchal Juin 31406 Toulouse cedex 9 - Espace Capdeville, 417 Rue Samuel Morse, 34000 Montpellier - 05.61.39.62.47