2 générateurs d'ondes sonores et instruments de mesure du temps (étalons de fréquence à diapason et dispositifs de comparaison Belin)

Désignation

Dénomination de l'objet

Générateur d'ondes sonores, instrument de mesure du temps, instrument de préparation

Précision sur la typologie de l'objet - hors lexique

Étalon de fréquence à diapason

Appelation d'usage

Diapason étalon ; dispositif de comparaison

Titre courant

2 générateurs d'ondes sonores et instruments de mesure du temps (étalons de fréquence à diapason et dispositifs de comparaison Belin)

Localisation

Localisation

Bourgogne-Franche-Comté ; Doubs (25) ; Besançon ; 34, 36, 41 à 43 avenue de l'Observatoire ; observatoire

Numéro INSEE de la commune

25056

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Franche-Comté

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Besançon

Canton

Besançon nord-ouest

Lieu-dit

Bouloie (la)

Adresse de l'édifice

Observatoire (avenue de l') 34, 36, 41 à 43

Nom de l'édifice

Observatoire

Référence Mérimée de l'édifice

IA25000379

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Sous-sol de la méridienne

Description

Catégorie technique

Astronomie

Structure et typologie

Instrument spécialisé, fonctions combinées

Matériaux et techniques d'interventions

Métal, papier, verre

Description matérielle

Le deux appareils se présentent chacun sous la forme d'une armoire métallique noire composée de cinq modules (racks). Modules du diapason étalon, de haut en bas : module nu avec seulement un interrupteur ; module avec une porte vitrée centrale protégeant un instrument d'enregistrement de la température intitulé ' contrôle de chauffe ' ; module d'' amplificateur de sortie ' avec un bouton, un voyant et un cadran ; module nu marqué ' amplificateur d'entretien ' ; module avec deux grilles saillantes correspondant à un microphone amplificateur. L'enregistreur de température comprend un tambour vertical, sur lequel est fixé le papier, et une tête d'écriture à trois plumes. Modules du dispositif de comparaison, de haut en bas : un émetteur de tops avec interrupteurs, voyants et sélecteurs rotatifs ; un bloc d'alimentation et de commande de thermostats avec interrupteurs et voyants (général, quartz 99 Kc, quartz 100 Kc et diapason 1 Kc) ; un module multiplicateur-mélangeur avec sélecteur rotatif ; un module amplificateur de ligne et diapason avec sélecteur rotatif ; un module nu.

Dimensions normalisées

Dimensions hors tout du diapason étalon : h = 170, la = 65, pr = 30.

Inscription

Inscription concernant le fabricant (gravée, sur l'oeuvre), inscription concernant le lieu d'exécution (gravée, sur l'oeuvre), inscription technique (gravée, sur partie rapportée), date (manuscrit, sur partie rapportée)

Précisions sur l'inscription

Inscription sur le premier appareil : DIAPASON ETALON 1 KC / ETABLISSEMENTS EDOUARD BELIN / RUEIL-MALMAISON - France. Inscriptions sur les modules (de haut en bas) : CONTROLE DE CHAUFFE, AMPLIFICATEUR DE SORTIE, AMPLIFICATEUR D'ENTRETIEN, MICROPHONE AMPLIFICATEUR POLARISATION. Inscription (au crayon) sur le papier du cylindre enregistreur : Vendredi 19-4-57. Inscription sur le deuxième appareil : DISPOSITIF DE COMPARAISON / ETABLISSEMENTS EDOUARD BELIN / RUEIL-MALMAISON - France. Inscriptions sur les modules (de haut en bas) : EMETTEUR DE TOPS, ALIMENTATION GENERALE / COMMANDE THERMOSTATS, AMPLIFICATEUR 1 Kc x 99 Kc / MELANGEUR 99 Kc-100 Kc, AMPLIFICATEUR DE LIGNE 1 Kc / ET DIAPASON-FILTRE 1 Kc.

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

Belin Edouard (fabricant)

Lieu de création

Lieu d'exécution : Ile-de-France, 92, Rueil-Malmaison

Siècle de création

2e quart 20e siècle

Description historique

Ces deux appareils sont réalisés dans la deuxième moitié de la décennie 1930 par la société Belin, fondée en 1911, créditée en 1936 simultanément de l'invention d'une horloge à diapason et d'un chronographe à cylindre. En 1939, l'observatoire de Besançon achète à Belin deux horloges radioélectriques à diapason mais si la première est livrée l'année même, la deuxième ne le sera qu'en 1945-1946, après la guerre. Dans un article de 1939, le directeur René Baillaud signale que son établissement possède ' une horloge à diapason Belin, à chronographe rotatif, la même qui a figuré au Palais de la Découverte à l'exposition de Paris 1937 ' : est-ce le diapason étalon étudié ? Par ailleurs, il est indiqué dans le deuxième catalogue d'étoiles de l'observatoire, publié en 1955, que la lunette méridienne Gautier est utilisée avec un chronographe imprimant Prin synchronisé à partir de 1949 par une horloge à diapason Belin. L'horloge étudiée semble avoir été désaffectée en avril 1957. Son fabricant est la société fondée par Edouard Belin (1876-1963), établi au 296 rue Paul Doumer à Rueil-Malmaison et inventeur en 1907 du bélinographe (ancêtre du télécopieur). Elle a activement collaboré avec le Laboratoire national de Radioélectricité (né en 1931 dans la lignée du Laboratoire central de Télégraphie sans fil, et intégré au CNET en 1954), de Bagneux, à la mise au point puis à la construction des horloges à diapason. Elle a été absorbée par Schlumberger au début des années 1960.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de l'Etat

Observations

Cet ensemble cohérent de deux appareils est un jalon dans l'ensemble des instruments de la ' chaîne du temps ' identifiée à l'observatoire de Besançon.

Intérêt de l'objet

À signaler

Références documentaires

Cadre de l'étude

Recensement du patrimoine astronomique

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2001

Date de rédaction de la notice

2008

Adresse du dossier Inventaire

Région Franche-Comté - Direction de l'Inventaire du patrimoine 8, avenue Denfert-Rochereau 25000 Besançon - 03.63.64.20.00

1/7
2 générateurs d'ondes sonores et instruments de mesure du temps (étalons de fréquence à diapason et dispositifs de comparaison Belin)
2 générateurs d'ondes sonores et instruments de mesure du temps (étalons de fréquence à diapason et dispositifs de comparaison Belin)
© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine, ADAGP
Voir la notice image