instrument de mesure du temps et d'enregistrement (instrument pour enregistrer la marche des horloges à quartz)

Désignation

Dénomination de l'objet

Instrument de mesure du temps, instrument d'enregistrement

Précision sur la typologie de l'objet - hors lexique

Chronographe totalisateur, compteur électronique

Titre courant

Instrument de mesure du temps et d'enregistrement (instrument pour enregistrer la marche des horloges à quartz)

Localisation

Localisation

Bourgogne-Franche-Comté ; Doubs (25) ; Besançon ; 34, 36, 41 à 43 avenue de l'Observatoire ; observatoire

Numéro INSEE de la commune

25056

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Franche-Comté

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Besançon

Canton

Besançon nord-ouest

Lieu-dit

Bouloie (la)

Adresse de l'édifice

Observatoire (avenue de l') 34, 36, 41 à 43

Nom de l'édifice

Observatoire

Référence Mérimée de l'édifice

IA25000379

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Sous-sol de la méridienne

Description

Catégorie technique

Astronomie

Structure et typologie

Instrument spécialisé, fonctions combinées

Matériaux et techniques d'interventions

Fonte de fer, métal

Description matérielle

Destiné à enregistrer la marche des premières horloges à quartz, l'instrument est composé de trois appareils de mêmes dimensions, insérés dans une armoire (rack) commune aux formes arrondies : chronographe totalisateur Ebauches en haut, compteur électronique Beckman au centre et enregistreur digital Beckman en bas. Le chronographe, muni de deux poignées de préhension en façade, comporte un ensemble de témoins et boutons ainsi qu'une double rangée de plots de branchement, alignés en partie basse : 4 paires à gauche sous l'intitulé Astrolabe, une repérée HP, une signalée Contrôle à distance, une repérée Compteur Berkeley et trois paires en Entrées à droite. Extérieurement, le compteur électronique ressemble beaucoup au chronographe (' time interval meter modèle 7260H ') du même constructeur. Egalement doté de poignées, il présente en façade interrupteurs, voyant, sélecteurs rotatifs et une série de 6 fenêtres d'affichage, chacune montrant en colonne les chiffres de 9 à 0. L'enregistreur, en saillie, comporte deux interrupteurs, un voyant et une petite fenêtre.

Dimensions normalisées

Dimensions de chacun des trois appareils : pr = 62, la = 55, h = 90.

Inscription

Inscription concernant le fabricant (gravée, sur partie rapportée), inscription concernant le lieu d'exécution (gravée, sur partie rapportée), inscription technique (gravée, sur l'oeuvre), numéro d'inventaire (sur étiquette)

Précisions sur l'inscription

Inscription gravée sur la face avant du chronographe : Chronographe totalisateur (à gauche), EBAUCHES SA NEUCHATEL / SUISSE (à droite). Numéro d'inventaire sur une étiquette autocollante : OBS-1319-63. Inscription gravée sur la face avant du compteur : Beckman / ELECTRONIC COUNTER / MODEL 7060R / Beckman. Inscription (nom du vendeur ?) sur une étiquette collée sur la face avant du compteur : MEGEX / ZURICH. Inscription gravée sur la face avant de l'enregistreur : Beckman/Berkeley / DIGITAL RECORDER / MODEL 1452H.

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

Ebauches (fabricant) ; Beckman (fabricant)

Lieu de création

Lieu d'exécution : Suisse, Neuchâtel ; lieu d'exécution : Etats-Unis, Californie

Siècle de création

3e quart 20e siècle

Année de création

1963

Description historique

L'instrument a été acquis par l'observatoire de Besançon en 1963. Le chronographe totalisateur a été construit par la société Ebauches SA, de Neuchâtel. Celle-ci est née de l'association, le 27 décembre 1926, des fabriques d'ébauches de montres Schild (créée en 1896 par Adolf Schild-Hugi) et Michel (fondée en 1898 par Adolphe Michel et Jean Schwarzentrub), toutes deux établies à Granges (canton de Soleure), avec la Fabrique d'Horlogerie de Fontainemelon (créée en 1793 par Isaac et David Benguerel), du canton de Neuchâtel. La holding deviendra le plus gros producteur d'ébauches suisses et comptera en 1968-1969 10 000 employés répartis dans 23 filiales en Suisse et 3 à l'étranger (elle connaîtra une vague de fusions importantes en 1978 puis sera progressivement, de 1982 à 1985, intégrée à la société ETA, par la suite membre du groupe Swatch). En 1949, Ebauches SA ouvre le département Oscilloquartz destiné à la production d'appareils électroniques de précision, dans une usine bâtie en 1960 rue de Brévards à Neuchâtel. Devenu une société à part entière en 1971, il est en 2011, toujours sur le même site, l'une des six sociétés du groupe Swatch actives dans le domaine des composants et systèmes électroniques. Le compteur électronique et l'enregistreur digital sont tous deux produits par la société Beckman, fondée à Pasadena (Californie, USA) en 1935 par Arnold Orville Beckman (1900-2004), qui inventa en 1934-1935 le premier pH-mètre. Devenue Beckman Instruments Inc. en 1950, transférée à Fullerton (Californie) en 1954, cette affaire se développe avec, notamment, la commercialisation des transistors à semi-conducteur imaginés par William Shockley (pour lequel Beckman crée en 1955 les Shockley Semiconductors Laboratories). Elle multiplie les acquisitions de sociétés, telle en 1952 la Berkeley Scientific Corporation (fabrique de compteurs électroniques à grande vitesse et d'instruments liés à la radioactivité, de marque Eput), en 1963 la société Promesur en France, en 1997 Coulter Electronics Inc. (dont elle associe le nom au sien en 1998), etc. La société occupe actuellement une place prépondérante dans la fabrication des appareils de diagnostic médical.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de l'Etat

Observations

Cet appareil est représentatif de la troisième génération de chronographes, de fabrication française puis suisse et nord-américaine, utilisés par la ' chaîne du temps ' identifiée à l'observatoire de Besançon.

Intérêt de l'objet

À signaler

Références documentaires

Cadre de l'étude

Recensement du patrimoine astronomique

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2001

Date de rédaction de la notice

2008

Adresse du dossier Inventaire

Région Franche-Comté - Direction de l'Inventaire du patrimoine 8, avenue Denfert-Rochereau 25000 Besançon - 03.63.64.20.00