instrument d'enregistrement et appareil de prise de vue (chambre photographique Kinoptik avec sa monture azimutale)

Désignation

Dénomination de l'objet

Instrument d'enregistrement, appareil de prise de vue

Précision sur la typologie de l'objet - hors lexique

Chambre photographique

Titre courant

Instrument d'enregistrement et appareil de prise de vue (chambre photographique Kinoptik avec sa monture azimutale)

Localisation

Localisation

Franche-Comté ; Doubs (25) ; Besançon ; 34, 36, 41 à 43 avenue de l'Observatoire ; observatoire

Numéro INSEE de la commune

25056

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Besançon

Canton

Besançon nord-ouest

Lieu-dit

Bouloie (la)

Adresse de l'édifice

Observatoire (avenue de l') 34, 36, 41 à 43

Nom de l'édifice

Observatoire

Référence Mérimée de l'édifice

IA25000379

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Sous-sol méridienne

Description

Catégorie technique

Astronomie

Structure et typologie

Instrument spécialisé

Matériaux et techniques d'interventions

Bois, verre, métal, aluminium

Description matérielle

Cette chambre photographique grand champ Kinoptik sur monture en bois est peinte façon camouflage. Elle possède des obturateurs et est munie d'un petit niveau. Les spécifications sont gravées sur le couvercle de l'objectif. Sur un côté de la monture en bois se trouve une boîte d'accessoires. L'appareil est rangé dans une housse de voyage en toile militaire. La monture azimutale qui l'accompagne, rangée dans un coffre de transport en bois aménagé, est équipée d'un niveau et d'une mire de visée à alidade avec niveau circulaire à bulle gradué en grades. Le quart de cercle vertical est également gradué en grades, avec division au demi-grade près.

Dimensions normalisées

Chambre photographique : pr = 33, la = 42, h = 39. Caisse de la monture : la = 78, pr = 54, h = 27. Alidade : la = 31.

Inscription

Inscription concernant le fabricant, inscription concernant le propriétaire, inscription concernant le lieu d'exécution, numéro de série, inscription technique (gravée, sur l'oeuvre)

Précisions sur l'inscription

Inscription en rond sur l'objectif de la chambre photographique : STIGMAR KINOPTIK PARIS F = 312, 2 mm 1/4, 3 n° 54092 TIRAGE I.R. + 0, 4 Filtre [d] 125. Inscription gravée sur le bouchon de l'objectif : BOUCHON D'OBJECTIF DE [d] 125 KINOPTIK PARIS. Inscription peinte en noir sur le coffrage en bois (en trois endroits) et sur la boîte en métal : 17. Inscription gravée sur une plaque en aluminium : PROPRIETE DE L'ETAT / MARCHE n° 41-67 DRME / n° IMMAT. 7163. Inscription moulée sur la monture azimutale : IGN n° 11. Inscription sur une étiquette adhésive rouge collée sur la monture azimutale : DRME 2-1. Inscription sur une étiquette collée sur la boîte de transport de la monture : IGN. Graduations gravées sur le cercle horizontal équipant le niveau à bulle de la monture : de 0 à 390, de 10 en 10 avec divisions au 1/2 grade près. Graduations gravées sur le quart de cercle vertical : de 0 (zénith) à 100 (horizon), au 1/2 grade près.

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

Kinoptik (fabricant)

Lieu de création

Lieu d'exécution : Ile-de-France, 75, Paris

Siècle de création

3e quart 20e siècle

Description historique

Vraisemblablement réalisée durant les années 1950-1960, cette chambre photographique était utilisée avec le tableau électrique DRME et un obturateur électrique IGN, dans le cadre d'un contrat de la Direction de la Recherche et des Moyens d'Essai (DRME) du ministère de la Défense avec un laboratoire du Centre national de la Recherche scientifique (CNRS) installé au sein de l'observatoire. Elle a servi à l'observation de satellites américains en 1967 : du 12 juin au 28 juillet, 17 clichés du satellite Echo 1 ont été réalisés (dont 14 simultanément avec le programme de triangulation européenne), 15 d'Echo 2 (dont 12 simultanément au même programme) et 23 de Pageos. Selon le rapport d'activité de l'observatoire pour cette même année, elle aurait été installée sur un pilier aménagé sur la plate-forme de l'équatorial coudé qui, inutilisé, venait d'être démonté. L'optique a été fabriqué par la société Kinoptik, fondée en 1932 par Georges Grosset et Georges Perthuis, qui a réalisé en 1939 son premier objectif spécifique aux prises de vues aériennes. Rachetée en 1981 par le groupe SFIM (Société de Fabrication d'Instruments de Mesure), issu de la Sopelem, la société s'est agrandie par acquisition d'autres entreprises ou rapprochement avec elles (Optique instrumentale Decarris en 1953, Clave en 1985 - endoscopie et matériel d'astronomie -, MTO en 1988 - dépôt de couches minces sur composants optiques -, Bodson en 1993 - endoscopie industrielle - à Puteaux, etc.). Elle est devenue Kinoptik SA puis Kinoptik Systèmes à la fin de 2003.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de l'Etat

Références documentaires

Cadre de l'étude

Recensement du patrimoine astronomique

Dénomination du dossier

Sous-dossier

Intitulé de l'ensemble

Instrument d'observation et d'enregistrement (équipement DRME pour l'observation des satellites Echo)

Référence des l'ensemble

IM25001881

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2001

Date de rédaction de la notice

2008

Adresse du dossier Inventaire

Région Franche-Comté - Direction de l'Inventaire du patrimoine 8, avenue Denfert-Rochereau 25000 Besançon - 03.63.64.20.00

1/7
instrument d'enregistrement et appareil de prise de vue (chambre photographique Kinoptik avec sa monture azimutale)
instrument d'enregistrement et appareil de prise de vue (chambre photographique Kinoptik avec sa monture azimutale)
© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine, ADAGP
Voir la notice image