instrument de mesure des phénomènes ondulatoires électromagnétiques (spectroscope Gautier à vision directe)

Désignation

Dénomination de l'objet

Instrument de mesure des phénomènes ondulatoires électromagnétiques

Précision sur la typologie de l'objet - hors lexique

Spectroscope

Titre courant

Instrument de mesure des phénomènes ondulatoires électromagnétiques (spectroscope Gautier à vision directe)

Localisation

Localisation

Franche-Comté ; Doubs (25) ; Besançon ; 34, 36, 41 à 43 avenue de l'Observatoire ; observatoire

Numéro INSEE de la commune

25056

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Besançon

Canton

Besançon nord-ouest

Lieu-dit

Bouloie (la)

Adresse de l'édifice

Observatoire (avenue de l') 34, 36, 41 à 43

Nom de l'édifice

Observatoire

Référence Mérimée de l'édifice

IA25000379

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Salle méridienne

Description

Catégorie technique

Astronomie

Structure et typologie

Instrument spécialisé

Matériaux et techniques d'interventions

Laiton, verre, acier

Description matérielle

Ce tube en laiton est muni d'un oculaire à crémaillère dont l'optique manque. Son objectif est diaphragmé. Une vis sans fin permet un réglage par visée latérale et un pas de vis en équipe l'intérieur du tube, entre l'objectif et son extrémité : le tube devait donc probablement se visser sur une lunette.

Dimensions normalisées

L = 43 ; d = 4,6

État de conservation (normalisé)

Manque

Précisions sur l'état de conservation

L'optique de l'oculaire manque.

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

Gautier Paul (fabricant)

Lieu de création

Lieu d'exécution : Ile-de-France, 75, Paris

Siècle de création

4e quart 19e siècle

Année de création

1885

Description historique

Dans son ouvrage de 1892, le directeur de l'observatoire Louis-Jules Gruey mentionne, à propos de l'équatorial droit de 21 cm de diamètre, un spectroscope de Gautier qui peut s'adapter à la lunette. S'il s'agit du présent instrument, sa construction daterait de 1884-1885, son installation de février 1885 et son coût aurait été de 2000 francs. Il en est question dans plusieurs lettres de Gautier, de 1884 et 1885, conservées dans les archives de l'observatoire. Ainsi, le 27 avril 1885, le constructeur indique que si la dispersion des prismes n'est pas suffisante, il confiera l'instrument à Duboscq pour qu'elle soit augmentée.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de l'Etat

Observations

Ce spectroscope fait peut-être partie de la dotation initiale de l'observatoire.

Intérêt de l'objet

À signaler

Références documentaires

Cadre de l'étude

Recensement du patrimoine astronomique

Dénomination du dossier

Sous-dossier

Intitulé de l'ensemble

Ensemble de la lunette équatoriale droite et de ses accessoires

Référence des l'ensemble

IM25001828

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2001

Date de rédaction de la notice

2008

Adresse du dossier Inventaire

Région Franche-Comté - Direction de l'Inventaire du patrimoine 8, avenue Denfert-Rochereau 25000 Besançon - 03.63.64.20.00

instrument de mesure des phénomènes ondulatoires électromagnétiques (spectroscope Gautier à vision directe)
instrument de mesure des phénomènes ondulatoires électromagnétiques (spectroscope Gautier à vision directe)
© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine, ADAGP
Voir la notice image