Le mobilier de l'église paroissiale de l'Assomption

Désignation

Titre courant

Le mobilier de l'église paroissiale de l'Assomption

Localisation

Localisation

Bourgogne-Franche-Comté ; Doubs (25) ; Vuillafans ; église paroissiale de l'Assomption

Numéro INSEE de la commune

25633

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Franche-Comté

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Ornans

Nom de l'édifice

Église paroissiale de l'Assomption

Référence Mérimée de l'édifice

IA00014808

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Historique

Description historique

L'église paroissiale de l'Assomption fut consacrée en 1522. De cette époque date les trois statues de la Vierge à l'Enfant, de saint Pierre et de saint Benoît dues à un sculpteur de l'école suisse. Les quatre tableaux sur bois qui ornent le choeur sont attribués au peintre bernois Manuel-Deutsch Niklaus, dit Niklaus Manuel Deutsch vers 1515. Le retable a été réalisé par le sculpteur comtois François Choye qui a travaillé avec le sculpteur bisontin Jean Ligier au tabernacle du maître-autel. Ce dernier a réalisé la chaire à prêcher en 1704. Le mobilier 19e siècle est peu présent. Selon le curé les pièces d'orfèvrerie sont sans intérêt. Le clocher renferme une cloche chinoise offerte par le Père Bel, prêtre des Missions étrangères en charge de la Mission de Canton, à sa paroisse natale. L'orgue a été reconstruit en 1968 par les établissements Schwenkedel.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Dénomination du dossier

Présentation du mobilier

Partie constituante non étudiée

Cloche

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1976

Date de rédaction de la notice

2000