paire de lampadaires publics

Désignation

Dénomination de l'objet

Lampadaire public

Précision sur la typologie de l'objet - hors lexique

Paire

Titre courant

Paire de lampadaires publics

Localisation

Localisation

Occitanie ; Aveyron (12) ; Villefranche-de-Rouergue ; Guiraudet (promenade du) ; hôtel de ville

Numéro INSEE de la commune

12300

Adresse de l'édifice

Guiraudet (promenade du)

Nom de l'édifice

Hôtel de ville

Référence Mérimée de l'édifice

IA12000037

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

1er étage, aux extrémités de la rampe de la galerie

Description

Catégorie technique

Fonderie

Structure et typologie

Élévation (droite), plan (circulaire), à gaz

Matériaux et techniques d'interventions

Fonte de fer : fondu, décor en relief, décor dans la masse, peint (vert)

Description matérielle

Ces deux lampadaires publics ornent les deux extrémités de la rambarde de l'escalier à deux volées de la galerie de l'hôtel de ville. Chaque lampadaire est en fonte peinte de couleur verte. La base et le sommet des lampadaires comportent un décor en relief dans la masse. Le fût circulaire présente un décor de cannelures imitant l'aspect d'une colonne en pierre. Au sommet, le dispositif d'éclairage est niché dans une cage de verre dépoli. Celle-ci présente une couverture ornée de deux rangées d'antéfixes.

Indexation iconographique normalisée

Ornement à forme végétale (feuille : acanthe), ornement à forme géométrique (cannelure)

Description de l'iconographie

La base et le sommet des lampadaires sont ornés de feuilles d'acanthe.

Dimensions normalisées

H = 260 ; la = 24
Dimensions totales d'un lampadaire. Hauteur d'un fût : h = 198.

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

Bouilliant et Cie (fondeur)

Lieu de création

Ile-de-France, 75, Paris

Siècle de création

3e quart 19e siècle

Description historique

Cette paire de lampadaires publics date du 3e quart du 19e siècle. Ornant la rampe en pierre de la galerie du 1er étage de la mairie, cet ensemble est un témoin d'un dispositif d'éclairage aujourd'hui devenu très rare. Sans doute contemporain de la construction de la rampe du tribunal (actuel hôtel de ville), il était, à l'origine, alimenté au gaz. La partie supérieure semble plus récente que la structure générale. Ce mobilier public en fonte était proposé sur catalogue par les principales fonderies françaises, en particulier celles de la Haute-Marne. A l'occasion de l'éclairage des latrines municipales, la mairie a demandé des devis pour l'achat de candélabres. Une plaquette publicitaire datée de 1866 de la société Bouilliant et Cie, constructeur, 62 rue Oberkampf à Paris présente des lampadaires et des candélabres qui sont identiques à ceux installés dans l'ancien tribunal. La paire de lampadaires de l'ancien tribunal a vraisemblablement dû être commandée à cette société parisienne vers 1866.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Intérêt de l'objet

À signaler

Références documentaires

Cadre de l'étude

Opération ponctuelle

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2004

Date de rédaction de la notice

2004

Vue d'un des 2 lampadaires, fonte, de la société Bouilliant et Cie, constructeur, 62 rue Oberkampf à Paris, 1866.
Vue d'un des 2 lampadaires, fonte, de la société Bouilliant et Cie, constructeur, 62 rue Oberkampf à Paris, 1866.
(c) Inventaire général Région Occitanie
Voir la notice image