retable architecturé à niche et son couronnement (gloire)

Désignation

Dénomination de l'objet

Retable

Précision sur la typologie de l'objet - hors lexique

Retable architecturé à niche ; gloire

Titre courant

Retable architecturé à niche et son couronnement (gloire)

Localisation

Localisation

Occitanie ; 12 ; Villefranche-de-Rouergue ; Valadier (rue) ; couvent d'ermites de saint Augustin puis église paroissiale Saint-Augustin

Numéro INSEE de la commune

12300

Adresse de l'édifice

Valadier (rue)

Nom de l'édifice

Couvent d'ermites de saint Augustin puis église paroissiale Saint-Augustin

Référence Mérimée de l'édifice

IA12000036

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Chapelle des fonts baptismaux de la collégiale Notre-Dame

Lieu de déplacement de l'objet

Midi-Pyrénées, 12, Villefranche-de-Rouergue, collégiale Notre-Dame

Description

Catégorie technique

Menuiserie ; sculpture

Structure et typologie

Plan (rectangulaire) ; élévation (droite) ; forme complexe

Matériaux et techniques d'interventions

Bois (en plusieurs éléments) : taillé, mouluré, petit cadre élégi, décor en relief, décor dans la masse, décor rapporté, doré à la feuille, sur apprêt, peint (faux marbre, polychrome) ; stuc (en plusieurs éléments) : moulé, décor en relief, doré

Description matérielle

L'ensemble du retable et de son couronnement formant une gloire est en bois. Le retable est peint faux marbre gris veiné noir. Il comporte également des éléments en bois mouluré petit cadre élégi et doré à la feuille ainsi que des décors en relief qui sont rapportés et également dorés. Le couronnement est constitué de plusieurs éléments en bois peint polychrome. Les éléments en relief formant les rayons lumineux sont dorés. La nuée, tout comme les têtes d'angelots ailés, sont des éléments en relief rapportés et dans la masse, ils sont en stuc et peints polychromes. Les têtes des anges semblent fixées au moyen de clous.

Indexation iconographique normalisée

Ornement à forme végétale (chêne : feuille, gland, olivier : feuille, vigne : grappe, épi : blé) ; ornementation (torche, trophée liturgique : croix, chandelier, objet du culte : calice, ciboire, ostensoir, étole) ; Dieu biblique (nuée, ange : tête, en vol, rayons lumineux, colombe : Saint-Esprit)

Description de l'iconographie

Le retable comporte quatre panneaux symétriques deux à deux représentant des trophées liturgiques. Le grand panneau latéral côté dextre présente un trophée liturgique composé d'un chandelier d'autel, d'une étole pastorale, d'épis de blé et d'une torche allumée. Symétriquement, sur le côté senestre, le grand panneau est composé d'un ostensoir, d'une croix, d'une bible, d'une étole pastorale et d'épis de blé. Chacun de ces deux trophées liturgiques comporte en partie basse une chute végétale composée de grappes de raisin, de feuilles de vigne et d'épis de blé. Le petit panneau latéral côté dextre présente un autre trophée liturgique composé d'une guirlande, d'un ciboire, de palmes, de feuilles de chêne et de glands. Symétriquement sur la partie senestre du retable, l'autre petit panneau est orné d'un calice entouré de grappes de raisin et palmes de laurier. La gloire est constituée d'une nuée rayonnante, avec deux groupes de 2 têtes d'angelots ailés encadrant la colombe du Saint-Esprit.

Dimensions normalisées

H = 236 ; la = 302,5 ; pr = 2,5 Dimensions du retable. Dimensions de la gloire non prises.

Précisions sur l'état de conservation

La gloire ne se trouve pas dans un très bon état de conservation.

Historique

Lieu de création

Midi-Pyrénées, 12, Villefranche-de-Rouergue

Siècle de création

18e siècle

Description historique

Ce retable en bois à décor de trophées liturgiques date du 18e siècle. La partie centrale du retable comporte aujourd'hui un groupe sculpté installé sur une console de bois peint polychrome occupant la place d'une ornementation aujourd'hui disparue. Il se peut qu'un tableau ait été installé au-dessus du tabernacle, contre le retable, puisque l'on remarque qu'à cet emplacement le retable ne comporte pas de polychromie. Cette trace pourrait témoigner de l'installation d'un tableau de format cintré. La gloire couronnant la partie supérieure du retable est un élément de décor du retable du maître-autel. Contemporaine de celui-ci, elle date également du 18e siècle.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Intérêt de l'objet

À signaler

Références documentaires

Cadre de l'étude

Opération ponctuelle

Dénomination du dossier

Sous-dossier avec sous-dossier

Partie constituante

Groupe sculpté

Références des parties constituantes étudiées

IM12000422

Intitulé de l'ensemble

Ancien maître-autel de saint Augustin

Référence de l'ensemble

IM12000421

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2004

Date de rédaction de la notice

2004

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional Occitanie - Direction de la Culture et du Patrimoine - Service Connaissance et Inventaire des Patrimoines 22, bd Maréchal Juin 31406 Toulouse cedex 9 - Espace Capdeville, 417 Rue Samuel Morse, 34000 Montpellier - 05.61.39.62.47