ensemble de 2 statues et de leurs piédestaux formant pendant : Saint François d'Assise, Sainte Elisabeth de Hongrie

Désignation

Dénomination de l'objet

Statue ; piédestal

Précision sur la typologie de l'objet - hors lexique

En pendant ; petite nature

Titre courant

Ensemble de 2 statues et de leurs piédestaux formant pendant : Saint François d'Assise, Sainte Elisabeth de Hongrie

Localisation

Localisation

Occitanie ; 12 ; Villefranche-de-Rouergue ; Valadier (rue) ; couvent d' ermites de saint Augustin puis église paroissiale Saint-Augustin

Numéro INSEE de la commune

12300

Adresse de l'édifice

Valadier (rue)

Nom de l'édifice

Couvent d' ermites de saint Augustin puis église paroissiale Saint-Augustin

Référence Mérimée de l'édifice

IA12000036

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Bas-côté nord, chapelle latérale dite du Christ du Sacré-Coeur, de part et d' autre de l' autel secondaire du Christ du sacré-Coeur

Description

Catégorie technique

Sculpture ; menuiserie

Structure et typologie

Revers sculpté ; intérieur creux ; d'applique ; plan (carré)

Matériaux et techniques d'interventions

Plâtre : moulé, peint (polychrome), doré ; chêne (en plusieurs éléments) : taillé, mouluré, petit cadre élégi, décor en relief, décor rapporté, décor dans la masse, peint, faux bois, peint faux or

Description matérielle

Les deux statues, appartenant à la typologie des petites natures, sont en plâtre teinté à l' imitation de la terre cuite. Elles sont peintes polychromes et leur revers est sculpté. De plan carré, leurs socles à pans coupés sont ornés d' un décor mouluré en bois rapporté. L' avers de chacune de ces garnitures en bois présente une inscription donnant l' identité du modèle peinte en lettres noires sur fond doré. Chacune des statues repose sur un piédestal en chêne, de plan carré et à élévation droite. Ces piédestaux peints faux bois comportent un décor en relief dans la masse et rapporté rehaussé d' une peinture faux or.

Indexation iconographique normalisée

Figure (saint François d'Assise, franciscain, en pied, de face, prière, crâne) ; figure (sainte Elisabeth de Hongrie, en pied, de face)

Description de l'iconographie

Saint François d' Assise, priant les mains jointes contre sa poitrine, est représenté en pied, dans une attitude frontale, avec à ses pieds un crâne et un livre. Il est habillé du vêtement traditionnel des franciscains et porte la traditionnelle cordelière à noeuds. Coiffée d' une couronne et d' un voile, sainte Elisabeth de Hongrie tient dans sa main dextre des morceaux de pain et dans son autre main des roses. Il s' agit d' une évocation de son miracle le plus connu, celui des roses. Elisabeth avait dérobé des aliments pour nourrir les pauvres. Surprise par son beau-frère, elle présenta dans son tablier les aliments transformés en roses blanches et rouges.

Dimensions normalisées

H = 152 ; la = 44 ; pr = 40 Dimensions de la statue de saint François. Dimensions de la statue de sainte Elisabeth : h = 147, la = 38, pr = 39. Dimensions des piédestaux : h = 134, la = 66, pr = 66.

État de conservation (normalisé)

Manque

Précisions sur l'état de conservation

La statue de sainte Elisabeth est en mauvais état et comporte des manques. Sa couronne est très abîmée. L' armature de fer qui renforce la couronne de plâtre est visible.

Inscription

Signature (peint, sur l'oeuvre) ; inscription concernant le lieu d'exécution (peint, sur l'oeuvre) ; inscription donnant l'identité du modèle (peint, sur l'oeuvre)

Précisions sur l'inscription

Signature sur le socle dextre de la statue de saint François : "F.D. MONNA/STATUAIRE/TOULOUSE". Elle est partiellement effacée. La statue de sainte Elisabeth comporte également sur le côté dextre : "F.D. MONNA STATUAIRE/A TOULOUSE". Chaque socle comporte également le nom du saint.

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

Monna François-Dominique (fabricant de statues)

Lieu de création

Midi-Pyrénées, 31, Toulouse

Siècle de création

Limite 19e siècle 20e siècle (?)

Description historique

Ces statues, constituant deux pendants, ont du être exécutées et commandées en même temps au statuaire toulousain François-Dominique Monna. Les piédestaux en chêne semblent avoir été réalisés spécifiquement pour ces statues. La niche du retable de la chapelle des Pomairols, réaménagé au 19e siècle, accueille une statue de saint Joseph probablement commandée chez Monna (IM12000401).

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune (?)

Intérêt de l'objet

À signaler

Références documentaires

Cadre de l'étude

Opération ponctuelle

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2004

Date de rédaction de la notice

2004

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional Occitanie - Direction de la Culture et du Patrimoine - Service Connaissance et Inventaire des Patrimoines 22, bd Maréchal Juin 31406 Toulouse cedex 9 - Espace Capdeville, 417 Rue Samuel Morse, 34000 Montpellier - 05.61.39.62.47