dalle funéraire de Jean de Pomairols et de son épouse Louise de Soulages Frédault

Désignation

Dénomination de l'objet

Dalle funéraire

Appelation d'usage

De Jean de Pomairols et de son épouse Louise de Soulages Frédault

Titre courant

Dalle funéraire de Jean de Pomairols et de son épouse Louise de Soulages Frédault

Localisation

Localisation

Occitanie ; 12 ; Villefranche-de-Rouergue ; rue Valadier ; couvent d'ermites de saint Augustin puis église paroissiale Saint-Augustin

Numéro INSEE de la commune

12300

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Villefranche-de-Rouergue (commune)

Adresse de l'édifice

Valadier (rue)

Nom de l'édifice

Couvent d'ermites de saint Augustin puis église paroissiale Saint-Augustin

Référence Mérimée de l'édifice

IA12000036

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Bas-côté sud, 2e travée depuis l'entrée

Description

Catégorie technique

Taille de pierre

Structure et typologie

Rectangulaire horizontal

Matériaux et techniques d'interventions

Calcaire (monolithe) : taillé, poli, décor à relief gravé, décor dans la masse

Description matérielle

La dalle est de plan rectangulaire. En calcaire de couleur gris foncé, elle a été taillée dans un élément monolithe et poli. Elle comporte dans sa partie supérieure un décor à relief gravé, surmontant une épitaphe gravée dans la masse. L'oeuvre est posée au sol, contre le mur sur lequel elle est fixée dans sa partie supérieure par deux tenons en fer. Les côtés latéraux ont été comblés par du ciment.

Indexation iconographique normalisée

Ornementation (écusson : armoiries, casque, feuillage)

Description de l'iconographie

L'écusson contenant les armoiries de la famille de Pomairols et de Louise de Soulages Frédault est surmonté d'un casque et cantonné de 2 tiges de feuillage.

Dimensions normalisées

H = 197 ; la = 96,5 ; pr = 14 (La profondeur est approximative)

État de conservation (normalisé)

Manque ; mauvais état

Précisions sur l'état de conservation

La partie inférieure de la dalle est affectée par la disparition de la couche superficielle de l'épiderme de la pierre, entraînant des manques au niveau d'une partie de l'épitaphe. L'oeuvre est également attaquée par des remontées d'humidité provenant du sol.

Inscription

Date (gravée, sur l'oeuvre) ; épitaphe (gravée, sur l'oeuvre, incomplète, français) ; armoiries (gravées, sur l'oeuvre)

Précisions sur l'inscription

L'écus comporte deux armoiries jumelées. Les armoiries de la famille de Pomairols, sur le côté dextre, sont les suivantes : 'D'argent, au pommier, arraché, de sinople, fruité de gueules, au lion de sable, longé de gueules et passant'. Les armoiries sur le côté senestre sont celles de son épouse, Louise de Soulages Frédault : 'D'azur, au soleil agissant d'or au chef cousu de gueule, chargé de trois étoiles d'argent ; parti de gueule à une scie montée d'argent, le fer en bas mis en face au chef d'or chargé de trois roues'. L'épitaphe sous les armoiries est la suivante : 'ICI REPOSE LE CORPS DE/NOBLE IEAN DE POMEIR/OL RECEVEUR DU RO/Y AIANT CHOISI CE LIEU/POUR LUI ET SA DAlle/LOUISE SOULAGES DE/FREDEAU SA FEMME Et/LES SIENS DECEDE LE/[...] AOUT 1646/RIPA'.

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

auteur inconnu

Siècle de création

2e quart 17e siècle

Année de création

1646

Description historique

La famille de Pomairols avait pris l'habitude d'inhumer ses membres dans l'église Saint-Augustin. Aussi, dès le 16e siècle, les Pomairols décident de faire construire une chapelle dédiée à saint Nicolas. Au 17e siècle, ils installent cette dalle funéraire au pied de l'autel. Elle commémore les décès de Jean de Pomairols et de son épouse Louise de Soulages Frédault. Noble Jean de Pomairols, Seigneur de Camboularet et de Toulonjac, né en 1602, fut receveur des tailles de la Basse-Marche du Rouergue. Il épouse, par contrat du 8 février 1632, Louise de Soulages Frédault, née en 1612, avec 10 000 livres de dot. Dans son testament du 23 avril 1646, il fait part de sa volonté d'être enseveli dans la chapelle Saint-Nicolas pour laquelle il donne 300 livres aux Augustins pour la réparation de l'église. Il décède en août 1646. Plus tard, au cours du 19e siècle, la dalle funéraire est déplacée et scellée contre le mur de l'élévation sud de la chapelle. Le vide ainsi dégagé sera comblé par une couche de ciment comportant en son centre une pierre de grès rappelant que des membres de la famille sont inhumés dans cette chapelle.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Intérêt de l'objet

À signaler

Références documentaires

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Dénomination du dossier

Sous-dossier

Intitulé de l'ensemble

Décor de la chapelle des Pomairols

Référence de l'ensemble

IM12000398

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2004

Date de rédaction de la notice

2004

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional Occitanie - Direction de la Culture et du Patrimoine - Service Connaissance et Inventaire des Patrimoines 22, bd Maréchal Juin 31406 Toulouse cedex 9 - Espace Capdeville, 417 Rue Samuel Morse, 34000 Montpellier - 05.61.39.62.47