tableau : Saint François du désert

Désignation

Dénomination de l'objet

Tableau

Appelation d'usage

Numéro d'inventaire du FNAC : PFH-1362

Titre courant

Tableau : Saint François du désert

Localisation

Localisation

Occitanie ; Aveyron (12) ; Golinhac ; église paroissiale Saint-Martin (non étudiée)

Numéro INSEE de la commune

12110

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Aveyron

Canton

Entraygues-sur-Truyère

Nom de l'édifice

Église paroissiale Saint-Martin (non étudiée)

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Lieu de déplacement de l'objet

Oeuvre disparue

Description

Catégorie technique

Peinture

Structure et typologie

Rectangulaire vertical

Matériaux et techniques d'interventions

Toile (support) : peinture à l'huile

Description matérielle

Le tableau est décrit comme une peinture à l'huile, la toile est constituée d'un seul lé.

Indexation iconographique normalisée

Figure (saint François d'Assise, franciscain, fond de paysage : désert)

Description de l'iconographie

Le tableau devait représenter, d'après son titre, saint François d'Assise méditant dans le désert.

Dimensions normalisées

Dimensions inconnues.

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

Rhéal L. (peintre)

Auteur du projet

Ribera Jusepe de (d'après, peintre)

Personne morale créatrice de l'objet

Française (école) ; Espagnole (école)

Lieu de création

Ile-de-France, 75, Paris

Lieu de provenance

Dépôt de l'Etat

Etape de création

Copie (de peinture)

Siècle de création

2e quart 19e siècle

Année de création

1848

Description historique

Ce tableau a été exécuté par Madame L. Rhéal. Elle est également connue comme copiste sous le nom de veuve Rhéal de Cesena. Son mari, également peintre, porte le nom de Sébastien Rhéal. De 1845 jusqu'au milieu des années 1870, elle exécute de répliques de tableaux religieux d'après Prud'hon, Titien, Vasari, Le Brun, Ribera, Del Piombo ou encore Luini, tableaux destinés à être déposés dans les églises de France. Il s'agit ici d'un achat par commande à l'artiste le le 15 septembre 1848 pour 400 francs. L'oeuvre est mentionnée comme une copie de "Ribeira" sous le titre "Saint François du désert". L'oeuvre originale reste difficile à identifier. Peut-être s'agissait-il d'une oeuvre appartenant à la Galerie espagnole de Louis-Philippe au Louvre, dispersée après la Révolution de 1848. Aucun tableau de Jusepe de Ribera ne semble cependant correspondre à ce titre iconographique, à moins qu'il ne s'agisse du tableau aujourd'hui conservé à Boston, Museum of Fine Arts, et portant le titre de "Saint Onuphre, retiré dans le désert de la Thébaïde, médite sur la mort". Ce tableau est mentionné sous le numéro 243 de la Galerie Espagnole. Le tableau de Madame Rhéal n'a pas été localisé lors du récolement du FNAC en date du 27 juillet 2003. Ni l'église paroissiale Saint-Martin ni l'autre église sur le territoire de la commune de Golinhac, l'église Saint-Roch de Casteillac, ne conservent en effet un tel tableau. Personne ne semble également localement se souvenir de la présence d'une telle oeuvre. La réplique de Golinhac est répertoriée sur les registres du FNAC sous le numéro d'inventaire Inv PFH-1362. Madame Rhéal a également reçu la commande en 1867 d'un tableau, La Visitation, d'après Sebastiano Del Piombo, déposé par le FNAC dans l'église aveyronnaise d'Orlhonac (IM12000214).

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de l'Etat

Références documentaires

Cadre de l'étude

Recensement des oeuvres appartenant à l'Etat

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2003

Date de rédaction de la notice

2004