tableau et son cadre : Le Christ mort couché sur son linceul

Désignation

Dénomination de l'objet

Tableau, cadre

Appelation d'usage

Numéro d'inventaire du FNAC : PFH-1333

Titre courant

Tableau et son cadre : Le Christ mort couché sur son linceul

Localisation

Localisation

Occitanie ; Aveyron (12) ; Marcillac-Vallon ; église paroissiale Saint-Martial (non étudiée)

Numéro INSEE de la commune

12138

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Aveyron

Canton

Marcillac-Vallon

Adresse de l'édifice

Eglise (place de l')

Nom de l'édifice

Église paroissiale Saint-Martial (non étudiée)

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

3e chapelle latérale sud, élévation sud

Description

Catégorie technique

Peinture, menuiserie

Structure et typologie

Rectangulaire horizontal

Matériaux et techniques d'interventions

Toile (support, en un seul lé) : peinture à l'huile, bois (en plusieurs éléments) : taillé, mouluré, décor en relief, décor dans la masse, doré à la feuille

Description matérielle

Le tableau est une huile sur toile, de format rectangulaire horizontal. Le châssis à clés comporte 2 montants. Le support est une toile clouée sur les rives du châssis. Le support est constitué d'un seul lé. Le cadre présente un assemblage en onglet à vis de rappel et une dorure à la feuille. Il présente également un décor en relief dans la masse. La partie inférieure du cadre repose sur 2 tenons fichés horizontalement dans le mur.

Indexation iconographique normalisée

Figure biblique (Christ mort, couché, La couronne d'épines)

Description de l'iconographie

Le Christ mort est représenté allongé sur son linceul recouvrant le sépulcre. La Couronne d'épines est figurée à côté de sa tête.

Dimensions normalisées

H = 123 ; la = 213,5 Dimensions de la toile à l'ouverture du cadre. Dimensions du tableau avec le cadre : la = 150,5, la = 240, pr = 8.

État de conservation (normalisé)

Mauvais état

Précisions sur l'état de conservation

La toile est couverte de chancis. Outre une trace de coulure d'eau sur toute la hauteur gauche, la toile présente quelques accidents, en particulier une déchirure verticale sous le pied du Christ et une autre déchirure au niveau de la plaie sur la poitrine. Le bas de la toile se détend sous l'effet de gravats accumulés derrière le tableau. Quelques manques au niveau du cadre.

Inscription

Signature (peint, sur l'oeuvre)

Précisions sur l'inscription

Signature en lettres cursives rouges, en bas à gauche sur la toile : "Irma Gabourd/d'après Philippe de Champaigne".

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

Gabourd Irma (peintre)

Auteur du projet

Champaigne Philippe de (d'après, peintre)

Personne morale créatrice de l'objet

Française (école)

Lieu de provenance

Dépôt de l'Etat

Etape de création

Copie (de peinture)

Siècle de création

2e quart 19e siècle

Année de création

1848

Description historique

Ce tableau est une réplique, par Irma Gabourd, du "Christ mort couché sur son linceul" du peintre français Philippe de Champaigne (musée du Louvre, Inv. 1128). Ce tableau est exécuté par Phillipe de Champaigne avant 1654. Donnée par Jean-Baptiste de Champaigne à l'abbaye de Port-Royal-des-Champs, l'oeuvre est transférée à Port-Royal de Paris en 1710 avant d'entrer au Louvre à la Révolution. Mademoiselle Irma Gabourd expose au Salon entre 1843 et 1849 plusieurs portraits. Cette artiste est également connue sous le nom de Madame Collin. Au cours des années 1840 et 1850, elle a également une activité de copiste, exécutant une petite dizaine de répliques de tableaux religieux d'après Murillo, Alonso Cano, Prud'hon, Le Sueur ou encore Pierre de Cortone, tableaux destinés à être déposés dans les églises de France. Cette copie d'après Champaigne est une réplique simplifiée, l'artiste n'ayant pas repris les inscriptions figurant en bas du tableau original. Il s'agit d'un achat par commande à l'artiste en 1848, sous le titre Le Christ au tombeau, pour 800 francs. Irma Gabourd devait originellement copier la "Sainte Marguerite" d'après Raphaël au Louvre, mais elle a du y renoncer, l'original étant placé trop haut sur la cimaise. La copie est mise en dépôt dans l'église de Marcillac-Vallon cette même année. Ce tableau est répertorié sur les registres du FNAC sous le numéro d'inventaire PFH-1333.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de l'Etat

Intérêt de l'objet

À signaler

Références documentaires

Cadre de l'étude

Recensement des oeuvres appartenant à l'Etat

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2003

Date de rédaction de la notice

2004

tableau et son cadre : Le Christ mort couché sur son linceul
tableau et son cadre : Le Christ mort couché sur son linceul
(c) Inventaire général Région Occitanie
Voir la notice image