ostensoir-soleil de style néo-gothique

Désignation

Dénomination de l'objet

Ostensoir

Précision sur la typologie de l'objet - hors lexique

Ostensoir-soleil

Numéro artificiel de différenciation de l'objet

1

Appelation d'usage

Style néo-gothique

Titre courant

Ostensoir-soleil de style néo-gothique

Localisation

Localisation

Occitanie ; Aveyron (12) ; Millau ; Dépôt d'art sacré

Numéro INSEE de la commune

12145

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Millau

Canton

Millau

Adresse de l'édifice

Dépôt d'art sacré

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Description

Catégorie technique

Orfèvrerie, émaillerie

Structure et typologie

Plan (polylobé), élévation (droite), forme complexe

Matériaux et techniques d'interventions

Laiton, faux émail champlevé (polychrome), verre : taillé (polychrome), argent, pierre semi-précieuse : taillé, argent : fondu

Description matérielle

Cet ostensoir-soleil est entièrement en laiton, sauf la lunule qui est en argent, les éléments rapportés semblent être en régule doré. Le pied est polylobé et présente une alternance de médaillons, de figurines et de décor en relief rapporté. Les figurines sont des éléments en ronde-bosse rapportés. Le noeud comporte des cabochons en faux émail champlevé polychrome. Le centre de l'ostensoir proprement dit est bordé d'un rang de strass imitant la forme et l'apparence de diamants, sur le décor en régule sont fixés des médaillons en métal émaillé. Certains rayons de la gloire sont sertis de verroteries imitant des turquoises et des diamants. La croix couronnant la gloire est ornée d'un faux émail champlevé.

Indexation iconographique normalisée

Figures bibliques (Vierge, Christ, saint Joseph, ange, les Apôtres, les Evangélistes), symbole christique (Agneau de Dieu, linceul, ancre, instrument de la Passion : la couronne d'épines), mobilier et objet du culte (calice, croix, crucifix), ornement à forme végétale (vigne, feuille, acanthe, pomme de pin, rinceau), ornement à forme architecturale (gable, pinacle)

Description de l'iconographie

Le pied polylobé repose sur trois pieds, imitant la forme de rinceaux végétaux et les pattes de lions. Les figurines sur le pied représentent des anges en prière, les médaillons en faux émail sont ornés des figures du Christ, de la Vierge et de saint Joseph. La partie inférieure de la tige est ornée de gâbles et de pignons, le noeud des 4 Evangélistes. Le noeud est piriforme. La lunule est enchâssée dans un élément décoré de médaillons représentant les douze Apôtres. Certains rayons lumineux de la gloire sont droits, d'autres sont ondulés ou se terminent en fleur de lys. La croix comporte un médaillon représentant l'Agneau de Dieu

Dimensions normalisées

H = 105 ; la = 52 ; d = 32 (La largeur est celle du soleil. Le diamètre est celui du pied)

Précisions sur l'état de conservation

Traces normales d'usure : disparition partielle de la dorure sur le décor rapporté, piquetage de la tige et légères traces de chocs.

Inscription

Poinçon de maître (sur l'oeuvre), poinçon garantie et titre argent départements depuis 1838 (sur l'oeuvre)

Précisions sur l'inscription

Les poinçons se trouvent sur la lunule : LG, une étoile à 5 branches. Il s'agit du poinçon de l'orfèvre lyonnais Louis Gille et Cie.

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

Gille et Cie Louis (orfèvre)

Lieu de création

Rhône-Alpes, 69, Lyon

Siècle de création

Limite 19e siècle 20e siècle

Description historique

Cet ostensoir en laiton et régule doré est de style néo-gothique. C'est une oeuvre éclectique datant très vraisemblablement du début du 20e siècle. L'iconographie, axée sur la représentation du Christ, de la Vierge, des saints et des Evangélistes est proche de l'imagerie dit 'saint sulpicienne'. Les médaillons ont été exécutés selon une technique rappelant l'émail champlevé. Les plaques émaillées sont de véritables plaques en porcelaine peintes et émaillées. Cet ostensoir est l'oeuvre de l'orfèvre lyonnais Louis Gille et Cie, poinçon insculpé en 1889 et biffé en 1927.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété d'une association diocésaine (?)

Observations

Oeuvre très représentative de l'éclectisme décoratif en vogue à la fin du 19e siècle.

Intérêt de l'objet

À signaler

Références documentaires

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2002

Date de rédaction de la notice

2003

Adresse du dossier Inventaire

Région Occitanie- Direction de la Culture et du Patrimoine, service Connaissance et Inventaire - 22, bd du Maréchal Juin, 31406 Toulouse Cédex 9 - 201, av de la Pompignane, 34064 Montpellier Cédex 2 - 05 61 39 62 54