retable, 2 statues saint Martin, saint Jean-Baptiste et boiseries

Désignation

Dénomination de l'objet

Retable, statue

Titre courant

Retable, 2 statues saint Martin, saint Jean-Baptiste et boiseries

Localisation

Localisation

Occitanie ; Ariège (09) ; Roquefixade ; église Saint-Jean-Baptiste (non étudié)

Numéro INSEE de la commune

09249

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Ariège

Canton

Lavelanet

Nom de l'édifice

Église Saint-Jean-Baptiste (non étudié)

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Dans le choeur

Description

Catégorie technique

Menuiserie, sculpture, peinture

Matériaux et techniques d'interventions

Bois : polychrome, doré, décor en relief, décor dans la masse, toile (support) : peinture à l'huile

Description matérielle

Retable compose de panneaux de bois peints et dorés sur apprêt. Au-dessus d'un important stylobate qui abrite les portes qui donnent accès à la sacristie, le retable s'organise en 3 panneaux séparés par quatre colonnes cannelées. Les panneaux latéraux, dorés et peints présentent une niche avec une console saillante sur lesquelles sont posées deux statues. Le panneau central est orné d'une toile peinte. Un entablement saillant surmonte les colonnes au-dessus desquelles se remarquent des pots à feu. 3 grands panneaux portant décor en relief dans la masse sont disposés sur l'entablement. Ils sont peints et dorés sur apprêt.

Indexation iconographique normalisée

Rinceau, ange, croix, pot à feu, Dieu le Père, saint Jean-Baptiste, Vierge à l'Enfant, colonne, Crucifixion, ange

Description de l'iconographie

Lea panneaux supérieurs portent un décor de rinceaux et de guirlandes. Le panneau central montre Dieu le père dans un médaillon accompagné d'angelots. Les niches du registre médian ont un décor de coquilles et présentent deux statues : la Vierge à l'enfant à droite et saint Jean-Baptiste à gauche. Au centre du retable une toile peinte représente la Crucifixion avec la Vierge, saint Jean et Marie-Madeleine

Dimensions normalisées

Dimensions approximatives des statues : h = 180 cm

Inscription

Inscription, date

Précisions sur l'inscription

Date : 1728. inscription : 1728 ex dono ... caroli clarac rectoris (au-dessus des portes).

Historique

Personnalités liées à l'histoire de l'objet

Clarac Charles (commanditaire)

Siècle de création

2e quart 18e siècle

Année de création

1728

Description historique

On doit l'essentiel de la décoration à l'abbé Charles Clarac qui obtient la cure de Roquefixade en 1676. Dès 1981, il engage des travaux d'embellissement de l'église mais une visite pastorale de l'évêque Jean de Verthamon souligne encore le mauvais état de l'édifice. En 1724, l'abbé Clarac lègue 4000 livres par testament pour "un retable et ornements". L'oeuvre est réalisée 4 ans plus tard comme en atteste l'ex dono. La toile du retable et son cadre ont fait l'objet d'un devis de restauration en 2011. Les boiseries sont alors signalées comme nécessitant un traitement fongicide et insecticide pour éviter la progression de l'humidité et des insectes.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Date et typologie de la protection

1986/12/18 : classé au titre objet

Références documentaires

Cadre de l'étude

Dossier ponctuel

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2012

Date de rédaction de la notice

2012