ensemble du maître autel

Désignation

Dénomination de l'objet

Retable

Appelation d'usage

Du maître autel

Titre courant

Ensemble du maître autel

Localisation

Localisation

Occitanie ; Ariège (09) ; Surba ; église paroissiale Saint-Nicolas

Numéro INSEE de la commune

09303

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Ariège

Canton

Tarsacon-sur-Ariège

Nom de l'édifice

Église paroissiale Saint-Nicolas

Référence Mérimée de l'édifice

IA09004187

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Choeur de l'église

Description

Catégorie technique

Menuiserie, peinture

Matériaux et techniques d'interventions

Bois (peuplier, sapin) : taillé, peint, doré

Description matérielle

L'ensemble de la polychromie a été réalisé selon la technique de la détrempe, à l'eau et à la colle de peau.

Indexation iconographique normalisée

Scène (Dieu le Père, nuée), scène (Crucifixion, Vierge, saint Nicolas, sainte Madeleine), figures (saint Pierre, saint Paul)

Description de l'iconographie

Le retable de l'église paroissiale de Surba est composé d'un fronton cintré constitué d'ailerons à volutes et de deux pilastres. Le centre du fronton est occupé par un panneau décoré de nuages et d'une croix dorée. Sur la partie supérieure de ce panneau, on peut lire l'inscription I.H.S. Les angles sont eux occupés par quatre tournesols en relief et bois doré tandis que les écoinçons sont décorés par deux chardons aux larges feuilles. Le fronton est séparé de la partie centrale par une voûte lambrissée hémisphérique peinte en bleu et décoreé d'un semis d'étoile en laiton. Surmontant l'architrave, on peut voir Dieu le Père émergeant des nuées. La partie centrale présente un tableau encadré de grandes plates-bandes verticales ornées de grotesques. Le fronton est relié aux parties latérales par un large entablement polychrome et doré. L'architrave est décorée de sortes de feuilles d'acanthe peintes en bleu sur un fond bleu, que l'on peut également retrouver sur la frise, elles alternent cependant avec des reliefs de rinceaux dorés. Le larmier à dentelures et la corniches sont entièrement dorés. Entre les deux s'intercale une bande blanche réhaussée de quelques acanthes peintes en bleu et d'une bande inférieure du même bleu. Les parties latérales sont composées de deux colonnes cannelées soutenues par deux caissons superposés constituant le soubassement et le stylobate. Les colonnes ne sont en fait cannelées que sur les deux tiers de leur partie supérieure, la partie basse étant décorée de larges feuillages en relief, dorés sur fond blanc. De chaque côté, l'espace entre les deux colonnes est occupé par une niche cintrée accueillant chacune une grande statue en bois. A gauche, on peut voir saint Pierre, tandis qu'à droite on peut voir saint Paul. Entre les stylobates ont été éxécutées des consoles à têtes d'anges. Au-dessus de l'entablement, sur les côtés, deux médaillons tenus par des anges, représenteraient Louis XIII et Anne d'Autriche.

Dimensions normalisées

Dimensions non prises

État de conservation (normalisé)

Oeuvre restaurée

Précisions sur l'état de conservation

La restauration du retable fut entreprise par Hervé Langlois en 1998. La restauration du tableau fut éxécutée par Florence Meyerfeld en 1999-2000. Les dossiers de restauration sont consultables au Centre de documentation du SCP.

Historique

Siècle de création

4e quart 18e siècle

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Date et typologie de la protection

1976/01/23 : classé au titre objet

Intérêt de l'objet

À signaler

Références documentaires

Cadre de l'étude

Enquête thématique régionale

Dénomination du dossier

Dossier avec sous-dossier

Partie constituante

Tableau d'autel, devant d'autel

Références des parties constituantes étudiées

IM09001743, IM09001744

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2009

Date de rédaction de la notice

2009