tableau : Adoration des Mages

Désignation

Dénomination de l'objet

Tableau

Titre courant

Tableau : Adoration des Mages

Localisation

Localisation

Occitanie ; Ariège (09) ; Pamiers ; Mercadal (place du) ; cathédrale Saint-Antonin

Numéro INSEE de la commune

09225

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Communauté de communes du pays de Pamiers

Canton

Pamiers-ouest

Lieu-dit

Mercadal (quartier du)

Adresse de l'édifice

Mercadal (place du)

Nom de l'édifice

Cathédrale Saint-Antonin

Référence Mérimée de l'édifice

IA09001032

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Mur ouest du transept nord

Description

Catégorie technique

Peinture

Matériaux et techniques d'interventions

Toile (en plusieurs lés) : peinture à l'huile

Description matérielle

Cette Adoration des Mages prend place sur une toile rectangulaire à 5 lés verticaux.

Indexation iconographique normalisée

Adoration des Mages

Description de l'iconographie

Sous un ciel de nuit, les mages, placés derrière et sur la droite de la Vierge, offrent leurs présents ( or, encens et myrrhe ) à l'Enfant Jésus en signe d'adoration. On peut noter la présence de nombreux autres personnages relégués dans le fond ou sur les bords. L'Enfant est assis sur les genoux de sa Mère qui le regarde. Il tend sa main droite vers le mage du milieu (Melchior ?) qui lui donne son présent mais a le visage et le regard tournés vers le troisième mage qui est agenouillé aux pieds de la Vierge et a déposé son cadeau sur le sol. Le premier mage, que l'on peut identifier comme étant Balthazar de par sa couleur de peau, est en retrait dans le dos de la Vierge mais représenté plus en hauteur, de manière à dessiner un arc de cercle sur le côté droit de la Vierge.

Dimensions normalisées

H = 450 ; la = 510

État de conservation (normalisé)

Oeuvre restaurée

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

André Jean = André frère (peintre)

Siècle de création

1er quart 18e siècle

Année de création

Avant 1736 (?)

Description historique

Le frère André était un moine dominicain, né à Paris en 1662 où il décéda en 1755. Après avoir été l'élève de Carlo Maratta à Rome de 1686 à 1688, il fut celui de Jean-Baptiste Jouvenet à Paris. Les quatre tableaux traditionnellement attribués au frère André auraient été offerts à la cathédrale de Pamiers par Jean-Baptiste de Verthamon, évêque de Pamiers de 1693 à 1735. Cependant, seules trois de ces toiles seraient véritablement de la main du frère André. En effet, au contraire des trois autres toiles, l'Adoration des Mages ne semble pas porter de signature. Cette toile, qui à l'origine se trouvait dans le choeur de la cathédrale à l'instar des trois autres, aurait été réalisée d'après une composition originale de Jean-Baptiste Jouvenet. On sait également qu'elle fut déposée lors de la Révolution. On ne connaît cependant pas sa date de remise dans le transept. Avant la campagne de 2008, le tableau avait déjà subi trois restaurations.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété publique

Date et typologie de la protection

1908/11/19 : classé au titre objet

Intérêt de l'objet

À signaler

Références documentaires

Cadre de l'étude

Enquête thématique régionale

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2009

Date de rédaction de la notice

2009