machine à contrôler la qualité de pièces de série en trois dimensions dite 3D

Désignation

Dénomination de l'objet

Machine à contrôler la qualité

Précision sur la typologie de l'objet - hors lexique

Machine à contrôler la qualité de pièces de série en trois dimensions

Appelation d'usage

Dite 3D

Titre courant

Machine à contrôler la qualité de pièces de série en trois dimensions dite 3D

Localisation

Localisation

Occitanie ; Ariège (09) ; Pamiers ; usine de transformation des métaux du bâtiment 30 alliage légers Ardem

Numéro INSEE de la commune

09225

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Communauté de communes du Pays de Pamiers

Canton

Pamiers-ouest

Lieu-dit

Les Usines (quartier)

Nom de l'édifice

Usine de transformation des métaux du bâtiment 30 alliage légers Ardem

Référence Mérimée de l'édifice

IA09000525

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Rez-de-chaussée

Description

Catégorie technique

Industrie métallurgique et de transformation des métaux

Structure et typologie

Matériau d'origine minérale (solide, produit semi-fini)

Matériaux et techniques d'interventions

Granite, métal

Description matérielle

Machine située dans le bâtiment des Alliages légers, ex-fer à cheval, dans un local climatisé, à hygrométrie surveillée et protégée des rayonnements solaires. Elle est destinée au contrôle dimensionnel de pièces en série aux formes quelconques et ayant les usinages les plus divers. Indirectement, elle sert également à tracer. Cette machine intervient pour contrôler les pièces après le matriçage et également après des opérations d'usinage. Elle est constituée d'un support au terme générique de "marbre", qui est un bloc monolithe en granite installé sur un socle anti-vibratoire. Un portique entraîné par un système de crémaillères circule latéralement sur le marbre. Deux montants verticaux reposent sur la face supérieure du marbre par l'intermédiaire de patins aérostatiques. Le montant droit du portique sert à la lecture de l'axe x, le gauche des y et le z par le mouvement du portique. Un système électronique assure le pilotage des déplacements de chacun des axes et la lecture des positions à l'aide d'un palpeur de mesure. Un calculateur sophistiqué, associé à un logiciel permet le pilotage de la machine en commande numérique et l'obtention de résultats de mesures les plus variées. Le bras soutenu par le portique comporte un guide-coulisseau de forme parallélépipédique qui possède sur sa partie inférieure, des inserts permettant la fixation d'un palpeur sur une tête multidirectionnelle. La course utile est lue grâce à la règle de mesure fixée par le système de maintien contact, directement reliée à un ensemble de visualisation. Le palpeur lui, sert à enregistrer les points. Les pièces à contrôler sont fixées par l'opérateur sur un support qui repose sur une plaque installée sur coussin d'air puis elles sont déplacées jusqu'au niveau du portique. L'opérateur commande les mouvements du portique et du palpeur par le biais d'un tableau de commandes placé sur un pupitre.

Dimensions normalisées

H = 1000 ; l = 1600 ; la = 1300

État de conservation (normalisé)

En service

Inscription

Inscription concernant le fabricant (sur l'oeuvre), inscription technique, plaque signalétique

Précisions sur l'inscription

Inscription concernant le fabricant : Renault

Historique

Personne morale créatrice de l'objet

Renault (usine)

Lieu de création

Lieu d'exécution : Hauts-de-Seine, Boulogne-Billancourt, 92

Siècle de création

3e quart 20e siècle

Année de création

1984

Description historique

L'ensemble de cette machine est réalisé en 1984 par les usines Renault de Boulogne-Billancourt. Elle a été déplacée au sein de l'usine pour finalement se trouver au bâtiment de l'ex-fer à cheval depuis 1988. Cependant, l'usine Fortech y a rajouté une table qui la prolonge ainsi que des plateaux à coussinets qui permettent sur cette dernière et sur le support, le déplacement des pièces.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2001

Date de rédaction de la notice

2005