tableau d'autel et son cadre : Le Christ en croix entre la Vierge et saint Jean dit Le Christ en croix

Désignation

Dénomination de l'objet

Tableau d'autel, cadre

Titre courant

Tableau d'autel et son cadre : Le Christ en croix entre la Vierge et saint Jean dit Le Christ en croix

Localisation

Localisation

Occitanie ; Ariège (09) ; Saint-Amadou ; église paroissiale Saint-Amadour

Numéro INSEE de la commune

09254

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Communauté de communes du Pays de Pamiers

Canton

Pamiers-ouest

Nom de l'édifice

Église paroissiale Saint-Amadour

Référence Mérimée de l'édifice

IA09000063

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Choeur, élévation orientale, derrière le maître-autel, au-dessus de la porte de la sacristie

Description

Catégorie technique

Peinture, menuiserie

Structure et typologie

Rectangulaire vertical, forme complexe

Matériaux et techniques d'interventions

Toile (support, en un seul lé) : peinture à l'huile, bois (en plusieurs éléments) : taillé, mouluré, doré à la feuille, sur apprêt (plâtre)

Description matérielle

Ce tableau est accroché derrière le maître-autel, faisant office de tableau d'autel. Le tableau est une huile sur toile, de format rectangulaire vertical. Le support est constitué d'un seul lé. La partie inférieure de la toile est cintrée, épousant l'ouverture en arc cintré de la porte de la sacristie. La toile n'est pas repliée sous le châssis comme en témoigne l'arrêt de la surface peinte au niveau du cadre. Celui-ci présente la même forme cintrée dans sa partie inférieure. Le cadre à onglet est en plusieurs éléments de bois mouluré . Il est doré à la feuille sur apprêt de plâtre. Le cadre est maintenu par des tenons fichés horizontalement dans le mur.

Indexation iconographique normalisée

Scène biblique (Calvaire, fond de paysage, vue d'architecture : ville : Jérusalem, à l'orientale)

Description de l'iconographie

Le tableau représente le Christ en croix avec de part et d'autre la Vierge et saint Jean qui regardent tous deux le Supplicié. La lune et le soleil sont figurés au-dessus de la tête de la Vierge. L'arrière-plan est partiellement occupé par la ville de Jérusalem et son Temple figurés sous les traits d'une architecture orientaliste.

Dimensions normalisées

H = 238,5 ; la = 172
Dimensions de la toile à l'ouverture du cadre. Dimensions de l'oeuvre avec le cadre : h = 259,5, la = 191, pr = 5,5.

État de conservation (normalisé)

Mauvais état

Précisions sur l'état de conservation

La toile est couverte de chancis localisé et de nombreuses salissures. Réseaux de craquelures. Nombreux petits trous et phénomène de perte d' adhérence de la matière picturale au niveau du pied de la croix. La toile est partiellement détachée de son châssis dans sa partie supérieure et se gondole dans sa partie inférieure, sans doute en raison des gravats accumulés derrière. Le vernis s' est assombri. Quelques manques dans les apprêts de plâtre.

Historique

Auteur du projet

Dyck Antoon Van (d'après, peintre)

Personne morale créatrice de l'objet

Française (école), Flamande (école)

Etape de création

Copie interprétée (de peinture)

Siècle de création

2e moitié 19e siècle (?)

Description historique

Cette oeuvre est une copie simplifiée et interprétée du tableau du peintre anversois Antoon Van Dyck peint vers 1622 pour le maître-autel de l'église des Jésuites de Bergues-Saint-Winnocq. L'oeuvre originale est aujourd'hui conservée au musée du Louvre (Inv 1766). Il s'agit d'une réplique à taille légèrement plus grande que l'original. Le copiste a enlevé la figure de sainte Marie Madeleine qui était agenouillée au pied de la croix, sans doute en raison du format du tableau. L'arrière plan a été complété par un paysage de collines et la représentation de la ville de Jérusalem et du Temple, dans une perspective orientaliste. L'atmosphère du ciel a été rendue beaucoup plus dramatique. Ce tableau d'autel n'est ni signé ou daté. Il date très vraisemblablement de la 2e moitié du 19e siècle. Il semble avoir été, tout comme son cadre, spécifiquement exécuté pour cet emplacement, derrière le maître-autel et au-dessus de la porte d'entrée de la sacristie. Il pourrait être l'oeuvre du peintre Lainé, auteur de la réplique de l'Immaculée Conception dite Vierge Soult conservée dans cette même église (IM09000424).

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Date et typologie de la protection

1998/04/03 : inscrit au titre objet

Précisions sur la protection

Intitulé de l' arrêté de protection : "toile peinte, Crucifixion avec Vierge et saint Jean, avec cadre en bois doré, 19e siècle".

Intérêt de l'objet

À signaler

Références documentaires

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2002

Date de rédaction de la notice

2003

Vue de l'oeuvre, huile sur toile, copie interprêtée d'après Van Dyck, 2e moitié 19e siècle (?).
Vue de l'oeuvre, huile sur toile, copie interprêtée d'après Van Dyck, 2e moitié 19e siècle (?).
(c) Inventaire général Région Occitanie ; (c) Communauté de communes des Portes d'Ariège Pyrénées
Voir la notice image