peintures monumentales de l'église

Désignation

Dénomination de l'objet

Peinture monumentale

Titre courant

Peintures monumentales de l'église

Localisation

Localisation

Occitanie ; Ariège (09) ; Saint-Lizier ; ancienne cathédrale actuellement église Noitre-Dame-de-la-Sède

Numéro INSEE de la commune

09268

Canton

Saint-Lizier

Nom de l'édifice

Ancienne cathédrale actuellement église Noitre-Dame-de-la-Sède

Référence Mérimée de l'édifice

IA09004172

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Ensemble des murs et des voûtes de l'édifice

Description

Catégorie technique

Peinture murale

Matériaux et techniques d'interventions

Enduit : peinture à la chaux, polychrome

Indexation iconographique normalisée

Figure (personnage) figures (Sibylle tiburtine : torche, Sibylle érythréenne : fuseau, Sibylle de Cumes : fleur, phylactère), figures (Jacob, Ruben, phylactère), figures (saint Pierre : clef, saint Paul : épée, saint Jean : coupe, saint Jacques : bourdon), scène (saint Jacques, Hermogène), scène (Hermogène, livre), scène (saint Jacques le majeur : ? , reliques, transport), ornementation (colonne torse)

Description de l'iconographie

Un fragment d'une peinture du 14e siècle représentant un personnage est conservé au mur nord de la troisième travée entre le deuxième et le troisième registre.£Sur les voûtains de la troisième travée de la nef sont peints des personnages de grande dimension accompagnés de larges phylactères contenant des inscriptions : des sibylles (Tiburtine, Erythréenne, de Cumes) accompagnées de pesonnages masculins appartennant à la lignée de Jacob. Les douze fils de Jacob sont à l'orignine des 12 tribus d'Israël.£Les murs nord et sud sont divisés en plusieurs registres. Les figures de saints (Pierre, Paul, Jean et Jacques) sont peintes au registre supérieur. Ils sont identifiables grâce à leurs attributs. Puis, plusieurs épisodes de la vie de saint Jacques inspirés de la Légende dorée sont représentés. Chaque scène est séparée par une colonne torse et surmontée d'un bandeau dans lequel une inscription plus ou moins lisible décrit le tableau. Les premiers épisodes semblent relater la conversion d'Hermogène, puis le martyre de saint Jacques.£Au registre inférieur, à droite, dans une barque un disciple soutient le chef de saint Jacques. Le panneau central met en scène la rencontre des disciples et de la reine Louve. L'inscription "Abiathar" peinte au dessus semble désigner le grand prêtre qui condamna le saint. La scène de gauche représente s'ensevelissement du corps. Les scènes peintes au mur sud ne sont pas identifiées.

Dimensions normalisées

Dimensions non prises.

État de conservation (normalisé)

Oeuvre restaurée

Précisions sur l'état de conservation

En 1993 une étude préliminaire est faite par Hervé Langlois, il fait des sondages sur l'ensemble de l'édifice qui se révéle entièrement peint. A la fin de l'année 2004 une première campagne de restauration est entreprise à la troisième travée de la nef par l'atelier Lithos (pas de dossier de restauration). Une grande partie de l'édifice reste encore à restaurer.

Historique

Siècle de création

14e siècle, limite 15e siècle 16e siècle

Description historique

L'église est assez modeste ; à nef unique avec un long choeur et une abside semi-circulaire. La nef n'est voûtée qu'à partir de l'épiscopat de l'évêque Jean d'Aule (1480-1515) dont les armes (un écu chargé d'un aigle) ornent une clé de voûte. Il est le commanditaire des peintures retrouvées à partir de 1992 lors des travaux de restauration du lambris du 18e siècle qui recouvrait une partie des murs de la nef et du choeur. Elles étaient recouvertes d'un badigeon jaune datable du 18e siècle et d'une peinture faite en 1854. Les sondages exécutés en 1994 laissent supposés que le décor se poursuit sur l'ensemble des murs et des voûtes de l'édifice. Ils nous indiquent aussi la présence d'un décor antérieur, datable du 14e siècle.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété du département

Précisions sur la protection

Eglise classée MH le 18/07/1994.

Intérêt de l'objet

À signaler

Références documentaires

Cadre de l'étude

Recensement des peintures murales

Dénomination du dossier

Dossier avec sous-dossier

Partie constituante

Peinture monumentale

Références des parties constituantes étudiées

IM09001401

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2004

Date de rédaction de la notice

2008

peintures monumentales de l'église
peintures monumentales de l'église
(c) Inventaire général Région Occitanie
Voir la notice image