4 chapiteaux, 4 culs-de-lampe

Désignation

Dénomination

Chapiteau (4), cul-de-lampe (4)

Titre courant

4 chapiteaux, 4 culs-de-lampe

Localisation

Région

Provence-Alpes-Côte d'Azur

Département

05

Commune

Guillestre

Numéro INSEE de la commune

05065

Aire d'étude

Guillestre

Edifice de conservation

Église paroissiale Notre-Dame-de-l'Assomption dite Notre-Dame-d'Aquilon

Référence de l'édifice de conservation

IA05000249

Milieu d'implantation

En ville

Description

Catégorie technique

Sculpture

Matériaux et techniques

Marbre (rose) : taillé

Commentaire description

Les voûtes du porche retombent sur quatre colonnes à chapiteaux sculptés dans de la pierre marbrière rose de Guillestre. Le troisième en partant de la gauche est un chapiteau à corbeille pyramidale et tailloir à gorgerin. Les trois autres ont une corbeille à crochets feuillagés. Contre la façade de la nef et sur la base du clocher les voûtes retombent sur quatre culs-de-lampe figurés.

Représentation

Homme (debout), allégorie (charité, foi, espérance) : femme (assis), feuilles, masque, coquille, homme (assis)

Précision sur la représentation

Le troisième chapiteau en partant de la gauche est décoré de figures à chaque angle : deux femmes assises, l'une allaitant un enfant et l'autre tenant un livre, un homme debout et une quatrième figure sans geste distinctif. Plusieurs auteurs ont proposé d'y reconnaître les figures de la Charité, de la Foi et de l'Espérance. Les faces de ce chapiteau sont ornées de motifs décoratifs. Les trois autres chapiteaux portent un décor de masques et de coquilles entre les crochets feuillagés. Les deux culs-de-lampe situés de part et d'autre du portail reposent sur une figure d'homme assis, moustachu, les mains posées sur les genoux. Les deux autres sont simplement ornés de masques.

Dimensions

Dimensions non prises

Historique

Auteurs de l'oeuvre

auteur inconnu

Datation des campagnes principales de construction

1ère moitié 16e siècle

Commentaire historique

Ces sculptures sont contemporaines de la reconstruction de l'église de Guillestre consacrée en 1532. Nous ne connaissons pas la date précise de fin des travaux. Cependant entre 1545 et 1556 plusieurs paroissiens font des dons pour la réparation du porche ou 'réal' de l'église. Suivant l'interprétation du mot réparation on peut estimer que celui-ci était achevé avant 1545, ou bien qu'il ne l'a été que peu après le milieu du 16e siècle. Selon Gérard Giordanengo, les sculptures du porche sont l'oeuvre de maîtres italiens.

Statut juridique et protection

Statut de la propriété

Propriété de la commune

Références documentaires

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Dossier

Dossier individuel

Parties non étud

Colonnes (4)

Date d'enquête

2000

Date de rédaction de la notice

2002